Créateur de vocations humanitaires 
Autres témoignages

De Philippe, Technicien supérieur, Rungis

Ma mission humanitaire à Madagascar

Nous sommes mi décembre et curieusement cette année je n’arrive pas à rédiger ma lettre au père Noël …

mada_1Comme par hasard je reviens de mission à Madagascar, mission qui a été pour moi assez dure sur le plan psychologique.

Cette dernière s’est passée entièrement à l’hôpital d’Ambanja, qui est le reflet de la pauvreté et de l’insalubrité.

Parallèlement nous avons réalisé une enquête sur l’approvisionnement en eau et l’installation de latrines au sein de la population.

C’est une expérience très forte mais très enrichissante.

mada_2Être accueillis avec le SOURIRE par des femmes et des hommes n’ayant pas de sanitaires et puisant l’eau pour leur quotidien est quelque chose d’inimaginable qui déclenche en soi beaucoup d’interrogations. Notamment que va devenir ce peuple chaleureux et souriant si personne ne l’aide à se remonter ?

Je crains que leur déclin économique ne s’aggrave et que leur avenir soit affecté.
C’était ma deuxième mission avec l’ONG MISSION HUMANITAIRE et j’ai revu et rencontré des « anciens ».
Il suffit d’en faire une pour comprendre le pourquoi des choses……….

De Carole, médecin généraliste

Volontaire humanitaire au Bénin

J’ai toujours voulu faire partie d’un projet humanitaire en tant que médecin bien sûr  mais aussi  en tant que « maillon d’une chaîne » humanitaire et je dois avouer que MISSION HUMANITAIRE remplit tout à fait ce désir de participer à un beau projet humain auprès des enfants de l’orphelinat et aussi auprès de la population béninoise.

carole-benin_1La rencontre avec une équipe qui est là pour le même projet, avec la même envie d’aider sans rien attendre en retour, apporter du temps, de l’attention, mettre nos connaissances au service des enfants et de la population… rien que ça, c’est une aventure !!!! à noter que les debriefings le soir ont été de grands moments de rigolade avec les autres bénévoles…rigolade aussi avec les quelques personnes qui nous encadrent sur place (en plus de notre super tata Léa…. !!!! il y a le directeur de l’orphelinat, Didier, Joël et personnellement je voulais remercier Patrice, le traducteur  qui m’a sortie de situations coquasses…).

Je peux résumer ma mission comme étant «  Une belle aventure humaine et de cœur », elle était certes essentiellement médicale, mais partager ses compétences avec une équipe dont la plupart des personnes n’ont rien à voir avec la filière médicale est un grand enrichissement pour ma part et sans mes « collègues » je n’aurai  rien pu faire.

carole-benin_2La rencontre avec les enfants de l’orphelinat a été forte en émotion, avec pour ma part la rencontre de ma « filleule » dont je suis très fière… tous les enfants sont extraordinairement volontaires : il faut les imaginer travailler toute la journée, à faire des devoirs, revoir des leçons… le tout ponctué de fous rires, jeux, câlins et bien sûr aussi quelques  petites querelles !!!

En résumé, je souhaite à tout ceux qui le veulent, de vivre un jour une expérience pareille… en tout cas, moi c’est sûr, je n’ai qu’une seule envie ,c’est de continuer ces aventures !!!

De Elodie, gestionnaire RH, Habsheim

Une volontaire en mission humanitaire au Bénin

« Partir en mission a été pour moi comme un accomplissement puisque cette idée me trottait dans la tête depuis quelques années ».

Avant le départ on se demande comment on va vivre ces quelques jours, si vraiment on est fait pour ça … pour ma part la réponse est sans hésitations « oui » et je souhaite renouveler l’expérience dès que possible.

elodie-benin_2MH est effectivement une grande famille, pas une seule fois je me suis sentie perdue ou pas à ma place, l’organisation et le cadre sont tels que ça doit arriver très rarement ! L’équipe locale ainsi que l’équipe des bénévoles et la super Chef de mission Tata Léa ont fait de cette mission un pur bonheur, MERCI !!

La rencontre avec les enfants a été intense en émotions, ils donnent tant … je ne m’attendais pas à des échanges si forts et pourtant c’est mille émotions à la minute, énormément de partage en tous genres, même dans les moments plus difficiles.  Je n’avais jamais vécu une aventure humaine si forte !

Les missions médicales dans les villages ont également été riches en échanges et rencontres, cela nous a permis de comprendre encore mieux le mode de vie et les différentes traditions du pays.

elodie-benin_1Cette mission a énormément changé mon état d’esprit, et m’a profondément bouleversé, on peut le dire : quand on rentre on est plus tout à fait la même personne !

C’est une leçon de vie de voir avec quelle force les enfants vivent malgré leur histoire et le peu de moyens, ils partagent, s’aiment, s’entraident, dansent et rient ensemble (malgré quelques « querelles » sans gravité), on ne peut que se remettre en question !

12 jours c’est à la fois trop court et en même juste le temps qu’il faut pour une 1ère mission, en tous cas je suis partie le cœur lourd car les enfants me manquent beaucoup et j’ai l’impression d’avoir encore plein de choses à partager avec eux …Alors vivement  la prochaine mission au Bénin …

Il faut continuer la chaîne on peut faire de grandes et belles choses tous ensemble grâce à MH.

Merci encore. »

Élodie

De Emilie, Directrice Artistique

Retour du pays des sourires

On improvise un peu  au début, régulation, animation, pharmacie, les activités ne manquent pas et puis, on trouve ses marques, on donne toute  son énergie, son enthousiasme. Les sourires des anciens  et les câlins des plus petits vous rassurent, vous êtes bien en train de vivre une aventure unique avec un peuple exceptionnel.

Quelques gestes simples, des sourires par milliers, des regards, des bobos, des pansements,  des situations médicales plus urgentes aussi,  des jeux, quelques mots échangés en khmer, en français, en langage des signes ; à chaque moment vous êtes le maillon de cette jolie chaîne qui fait que la journée est réussie, puis la suivante, puis celle d’après, puis la mission.

emilie-cambodgePortée par la force d’un groupe solidaire,  drôle et volontaire, les échanges sont aussi fructueux la journée que le soir, autour du débrief ou d’une Angkor Bier.

Bien sûr, tous ces petits bonheurs ne seraient  pas possibles sans l’écoute attentive, la bonne humeur, les attentions, les  précieux conseils  et surtout les solutions adéquates de Chantal, notre chef de mission. « Royale Chantal ».

Lire la suite de cette entrée »

De Nicolas, Infirmier, ST MAXIMIN LA STE BAUME

Ma première mission de bénévolat humanitaire au Bénin

Mon sentiment est que durant les 27 années passées, je n’avais jamais rencontré d’être « Humain » au sens noble du terme, c’est désormais chose faite avec cette belle équipe de MISSION HUMANITAIRE, ainsi que tout le personnel extraordinaire sur place.

Chose encore plus magnifique et qui force le respect et l’admiration, c’est que ce magnifique peuple Béninois, qui porte une lourde histoire, a énormément à nous apprendre à nous Européens qui croyons tout savoir sur tout !

Le décor est planté, bienvenue sur les Terres des véritables valeurs humaines.

Le point positif de cette mission est que nous avons pu agir à 2 niveaux : dans les villages alentours et au sein de l’orphelinat.

Les consultations médicales organisées chaque jour dans les villages plus ou moins éloignés de Ouidah apportent leurs lots de rencontres atypiques et réellement enrichissantes. C’est avec plaisir que l’on voit que l’intervention de toute l’équipe est nécessaire et attendue par les populations. Issu du corps médical ou pas, chacun a un rôle important à jouer et contribue à l’efficacité de l’intervention.

Exif_JPEG_PICTURELe partage de simples choses avec les enfants de l’orphelinat « Amour et Manon » est immédiat et l’attachement authentique. Les conditions difficiles, dans lesquelles ils évoluent, n’entachent en rien leur optimisme et leur envie de croquer la vie.

Leurs regards et leurs sourires sont une source inépuisable de bonheur, qui restera ancrée en moi. Depuis je ne peux m’empêcher de penser à eux chaque jour.

Lire la suite de cette entrée »

Notre soutien à l’orphelinat « AMOUR et MANON »

L’orphelinat « Amour et Manon » est situé à Ouidah, au Bénin. Il accueille 36 enfants âgés de 1 à 20 ans. Leurs conditions de vie sont très rudimentaires : eau à puiser, pas d’électricité, peu de place (certains enfants dorment à 4 dans un lit), peu d’encadrement … Malgré tout, ces enfants ont une force et une joie de vivre remarquables. Ils aspirent à devenir quelqu’un et à s’en sortir. Pour les aider à cela, nous avons besoin de vous.

N’hésitez pas à aller voir le site internet de l’orphelinat :

http://www.orphelinat-amouretmanon.com

Parlez en autour de vous, et pour de plus amples informations, contactez nous :

orphelinat.amouretmanon@gmail.com

Merci de votre soutien

Orphelinat AMOUR et MANON Merci pour votre soutien aux enfants du Bénin

De Pierre, médecin à NARBONNE

Une mission médicale

Une découverte d’une mission humanitaire, du Cambodge et des gens très attachants, cela avec une équipe formidable.

Pour moi, médecin spécialiste dans une discipline très technique, la redécouverte d’une « médecine à mains nues » mais avec laquelle on peut cependant apporter beaucoup à ces populations très démunies.

J’ai vécu des moments très forts, partagés avec mon épouse et toute l’équipe.

MISSION HUMANITAIRE est à féliciter pour son organisation, ses chefs de missions font un excellant travail, réunissant à la fois compétence et une grande chaleur humaine.

Cette expérience, bien sûr, m’a complètement convaincu de repartir pour d’autres missions.

Pierre

Brigitte, Gérald, Marie-Anne et Nicole

Mission ORISSA octobre 2011

Très bon accueil auprès des Tibétains de Jeerang.

Gros travail de nettoyage des sanitaires et des chambres du petit monastère et, grande lessive !!! avec la participation de tous les jeunes moines dans la joie et la bonne humeur.

Dommage, nous n’avons pas pu intervenir au niveau de la cuisine et du réfectoire. Il reste donc beaucoup à faire pour les prochains missionnaires !

marie-anne-1 marie-anne-2

Interventions  au sein des écoles sur l’hygiène.

Comme avec nos propres enfants, il est nécessaire de leur dire et redire de se laver les mains, les dents et de ne pas manger trop de bonbons !

Nous avons réalisé tous ensemble des affichages pour décorer les classes. Chacun est reparti avec une nouvelle brosse à dents et du dentifrice.

marie-anne-3 marie-anne-4

De Dominique, Institutrice à VICHY

Ma prochaine mission au Bénin

ONG locale  au Bénin : GROUPE PIERREFONDS

Mon projet humanitaire remonte à ma plus tendre enfance, quand je lisais des livres sur ces personnes qui partaient à l’autre bout du monde pour participer à des actions d’aide en faveur de ceux qui n’avaient rien. 

DSC_0038J’ai beaucoup cherché sur Internet une association humanitaire qui puisse me permettre de faire du bénévolat et en Afrique en particulier. Par contre je ne souhaitais pas faire un « voyage humanitaire » uniquement, mais que mon action sur le terrain serve à quelque chose de concret. Lire la suite de cette entrée »

Connexion Tribu MH
:
: