Créateur de vocations humanitaires 
Autres témoignages

De Jean-Luc, 61 ans, Retraité, Caen

Après le Cambodge le Bénin …

De retour depuis quelques jours de mission humanitaire  au Bénin, ma première mission de certification, je ne trouve pas de mots pour vous dire combien cette mission fut enrichissante. J’y ai découvert un pays que je ne connaissais pas et ce fut un vrai bonheur, la joie de vivre des enfants de l’orphelinat AMOUR ET MANON, curieux de tout, leurs sourires  malicieux, leur besoin de tendresse attentifs au soutien  scolaire que nous leur avons modestement donné.

SONY DSCNous avons été immergé dans le pays par une visite de Ouidah son temple des pythons, sa porte du non-retour et surtout par la rencontre du pontife du Vaudou qui nous a permis de mieux comprendre ce peuple si attachant.

L’action de l’association MISSION HUMANITAIRE au BÉNIN est diversifiée, gestion de l’orphelinat AMOUR ET MANON ou 33 enfants de tous âges vivent.

L’action médicale humanitaire auprès des populations  dans des villages perdus dans la lagune ou nos jeunes infirmières ont exercé leur talent, ces villages sont suivis tous les trois mois par l’association MISSION HUMANITAIRE (MH) et il y a fort à faire.

Le soutien et le suivi scolaire de l’école Bon Berger ou nous sommes accueillis à bras ouverts. Les enfants sont très demandeurs, attentifs au cours que nous leur avons donnés mais ne dédaigne  pas une partie de foot un atelier de scoubidous ou des coloriages.

Je me suis découvert un gout pour le soutien scolaire pourtant ce n’était pas toujours facile.

Cette mission fut pour moi une grande leçon d’humilité auprès de ces gens qui vivent avec presque rien mais qui ont toujours le sourire, nous préparant des noix de coco pour nous remercier. Lire la suite de cette entrée »

De Aurélie, Chargée Marketing & Communication

Ma mission humanitaire au Bénin – été 2013

Ça fait aujourd’hui 3 semaines que je suis rentrée de mission et ça y est, tout est digéré, je peux vous raconter : voici le récit d’une aventure boulversifiante, d’un voyage extraordinaire avec ces belles rencontres que j’y ai faites, ce beau pays que j’ai découvert et cette autre vie qui existe ailleurs…

aureliewUn voyage dépaysant de 13 jours que j’ai partagé avec 8 bénévoles extraordinaires, des personnes formidables, animées de la même envie, et qui venaient rechercher la même chose que moi.

Quoi ? On ne le sait pas vraiment… Mais c’est sûr, on pense tous avoir trouvé ce petit quelque chose qu’en cherchait. Nous étions donc une équipe formidable encadrée par une association incroyable. Merci notamment à Thierry, notre chef de mission, pour sa passion qu’il nous a transmise pendant ces 2 belles semaines.

Entre mission médicale et mission éducative, j’ai passé 15 jours dans ce beau pays qu’est le Bénin. Au programme, découverte de villages perdus au fin fond de la brousse, à soigner des adultes et des enfants qui, pour certains, n’avaient même probablement jamais vu de blancs.

Et puis, nous avons aussi mis en place un centre aéré à l’école privée Sagace de Ouidah. Nous avons appris aux enfants à s’amuser, rire et profiter. On leur a appris à jouer dans les règles du jeu, qu’on met des limites et qu’on peut être stricte sans les frapper pour autant. Ce n’était pas tout le temps facile mais les enfants nous ont drôlement simplifié la tâche. Ils étaient adorables, faciles et ne demandaient qu’à se faire câliner. Alors, bon, on ne s’est pas fait prier : on a câliné, on a bichonné, on a rigolé… Lire la suite de cette entrée »

De Virginie, 28 ans, Infirmière

Une mission humanitaire au Bénin

Bonjour a tous,

Je suis revenue de 15 jours du Bénin, avec un chef équipe passionné et une équipe de missionnaires au top !!

Je garderais un très bon souvenir de cette expérience. Elle était passionnante, humaine, mais aussi très intensive !

La deuxième semaine la fatigue commence a se faire sentir, mais toutes les personnes que l’on rencontre nous rappellent pourquoi nous sommes la !

Nous avons intervenus dans une école pour de l’animation, grâce aux bénévoles les parents laissent leur enfant a l’école mais aussi dans un orphelinat ou nous avons fait du soutien scolaire, des activités, du sport et pleins de câlins…

Et aussi sur des missions médicales au plus proche de la population car nous allons dans les villages.

Et cette photo c’est une petite que j’ai trouvée dans la foule du village et en enlevant le linge mouillé de son bras, il était cassé suite a une chute depuis une semaine !

Et là nous voyons que nous sommes utiles, comme vous pouvez voir elle a été plâtrée. Et l équipe actuellement sur place prend de ses nouvelles.

Je vous encourage tous et toutes à vivre cette expérience !

Peut-être à bientôt car c’est sûr que je referais une mission … A Madagascar…

De Ornella, Service civique associatif

Ma mission au Bénin

Marraine d’une petite fille depuis un an dans l’orphelinat « Amour et Manon », je suis partie au Bénin en mai 2013, avec l’association www.mission-humanitaire.fr afin de la rencontrer et de vivre une expérience magique.

Une fois arrivée sur place nous avons commencé par visiter plusieurs lieux à Ouidah afin de s’immerger dans la culture, et mieux comprendre la place de l’esclavagisme dans l’histoire béninoise.

ornellaLes jours suivant nous nous sommes mis au travail : notre mission été axée sur l’éducation (soutien scolaire) et sur le médical (consultations d’enfants et de leurs parents dans des écoles).

Sans oublier nos visites quotidiennes dans l’orphelinat Amour et Manon. J’ai ainsi pu rencontrer ma filleule et les 32 autres enfants.

En tant que marraine je me suis aperçu que l’aide donnée à ses enfants tous les mois n’est pas vaine et qu’elle leur permet de pouvoir se vêtir, manger et être logés dans des conditions décentes. Que de sourires et de moments fabuleux passés avec ses enfants pleins de vie et toujours souriants. La musique a rythmé notre voyage !

Même sur ce laps de temps assez court, nous avons tout de même pu contribuer, chacun à notre manière, à apporter notre petit « plus » dans leur quotidien.

Et c’est remplis de nostalgie que nous sommes retournés en France. Toutes ces rencontres et ces moments passés resteront à jamais gravés en nous.

Merci à mon équipe d’enfer avec qui j’ai passé de merveilleux moments, et à Marine, notre super chef de mission !
Ornella

De Dominique, Professeur, Coordinatrice de l’orphelinat Asanta&Tinu

Mission humanitaire en Inde

domi1La rencontre avec le peuple tibétain reste une expérience inoubliable !!!

Quelle force et quel courage pour ce peuple qui, à peine sorti de la misère pense déjà à aider son prochain …

domi2Une découverte exceptionnelle sur les pas du Dalaï Lama; la visite des monastères, l’échange avec les monks ainsi que les merveilleux sourires et remerciements des personnes âgées à la maison de retraite …

C’était ma mission de certification avec une équipe passionnée par la cause tibétaine, enthousiaste et à l’écoute dans le respect de la différence des cultures …

domi3La restauration des chambres de la maison de retraite  a été un rayon de soleil pour ces personnes en fin de vie …

Les chants communs avec les moines, la complicité installée avec l’équipe, la rencontre avec les enfants de l’orphelinat ont été des moments exceptionnels; une équipe médicale à l’écoute, déjà bien rodée, des actions éducatives, du bricolage à l’O.P.H (Old People Home) …

Un grand merci à tous pour cette pause hors du temps …

De Lucile, Responsable sécurité

Ma première mission humanitaire en Odisha (Inde)

Les 15 jours passés dans ces camps de réfugiés tibétains ont été un dépaysement total. Ce fut une merveilleuse expérience qui a déjà permis de rencontrer une équipe formidable, des personnes de tout horizon et de tout âge mais partageant la passion et la même envie de donner un peu de son temps pour ce peuple tibétain.

regulationAu cours de la mission, nous avons eu la chance des activités très variées : rénovation des chambres de la maison de retraite, check médicaux à l’hôpital,  conférences, animation auprès des moines au Duddul Monastery, animation des enfants de l’orphelinat … Chaque moment apportant à chaque son lot de rencontres, de découvertes et d’émotions.

Il n’y a pas de mot assez juste pour décrire ce que nous avons vécu, ce fut simplement une expérience de vie inoubliable, auprès d’un peuple d’une chaleur et d’une humanité hors du commun …

Merci à toute l’équipe, à Thierry et à Dominique pour cette belle aventure.

De Michèle, infirmière à la retraite, Ferrals les Corbières

Mission humanitaire en Inde (réfugiés tibétains)

Comme première mission, je voulais aller n’importe où, sauf en Inde …

Manqué !!! C’est en Inde que je suis allée, et c’est en Inde que je retournerai !

Pourtant, l’Odisha n’est pas la riante petite contrée où l’on va passer ses vacances : 40° à l’ombre, un environnement pas très accueillant et des … serpents !

micheleorissaEt pourtant !!! que dire de ce merveilleux peuple tibétain ; les mots me manquent, mais une partie de mon cœur est restée là bas, partagée entre ces beaux vieillards si dignes, ces petits moines si touchants, les adultes, jeunes et moins jeunes qui oeuvrent pour aider les leurs, avec une solidarité inébranlable !

Et les petits indiens de l’orphelinat !!!! quelle belle journée nous avons passé ensemble, leurs sourires sont inoubliables !

Je retournerai les voir !

Et aussi MERCI à toute l’équipe pour sa cohésion,son efficacité,sa bonne humeur !

Merci aussi à Thierry, pour son énergie et son efficacité.

A bientôt à tous !

De Peggy, auxiliaire de puériculture, Dordogne

Mission humanitaire au Bénin, avril 2013

Pour moi l’humanitaire était un projet réfléchi depuis plusieurs années. Suite à une recherche sur internet, je me suis inscrite au séminaire de l’ONG MISSION HUMANITAIRE pour y participer en octobre 2012. Celui ci  m’a donné encore plus l’envie d’aboutir à mon projet de parcourir un pays d’Afrique en tant que bénévole.

Je suis donc partie avec l’équipe en avril 2013 au Bénin. J’y ai donc trouvé une solidarité entre missionnaires. Nous avons regroupé cette solidarité pour accomplir nos actions de manière efficace et dans une sérénité la plus totale. Notre travail en équipe a été très fructueux sur le terrain.

Aussi, prendre connaissance des différences culturelles est primordial pour accomplir nos actions de manière plus objective.

Mission humanitaire au BéninC’est le but de l’immersion culturelle organisée en début de mission.

Même si nous avons l’impression d’apporter une goutte d’eau dans l’océan, nous prenons conscience de jour en jour que le résultat est visible sur du long terme. C’est plutôt rassurant. Chaque équipe apporte son grain de sable pour finaliser les objectifs.

Nous avons apporté des soins auprès de la population,  nous y avons investi toute notre énergie auprès de ces civilisations défavorisées. Mais les plus beaux moments vécus en mission, c’est le bonheur aux enfants que l’on apporte en tant que bénévole…

Le plus beau des cadeaux est le sourire qui apparait sur le visage des enfants dans les villages et dans les écoles, par notre disponibilité  que nous leur offrons …

On prend conscience également que la fondation Pierrefond sauve certains de ces enfants de cette misère des rues par l’intermédiaire de l’orphelinat « Amour et Manon ». Lire la suite de cette entrée »

De Christine, assistante ressources humaines

Ma première mission humanitaire – Bénin Mars 2013

Au Bénin, j’ai découvert « un autre monde ».

christine_2Entre soutien scolaire et consultations médicales, j’ai rencontré des enfants, des hommes et des femmes qui vivent dans une extrême pauvreté, dont la culture est très éloignée de celle du monde occidental, et j’ai parfois été confrontée à des situations difficiles. La population est démunie, elle a besoin d’aide, ne serait-ce qu’en terme d’éducation, les écoles ne possédant pas de livres adaptés pour l’enseignement.

J’ai aussi partagé des moments privilégiés avec des enfants attachants, curieux, qui ont envie d’apprendre et de s’ouvrir au monde extérieur, et des moments de convivialité avec les traducteurs, l’équipe de bénévoles et les encadrants.

christine_3Par ailleurs, je tiens à préciser que les actions menées par Mission Humanitaire s’inscrivent dans la durée. L’orphelinat Amour et Manon en est un bel exemple ; les enfants bénéficient d’un répétiteur pour leurs devoirs scolaires, ils jouent, chantent et dansent.

Voici quelques mots pour illustrer mon ressenti : découverte, partage, émotions fortes, convivialité, rencontres, étonnement, tristesse, gaieté.

J’ai 55 ans, ce fut ma première mission et ma plus belle aventure humaine.

Christine

De Chantal, Comptable

Mission au Bénin mars 2013

OUIDAH c’est LA mission 3 en 1.

Tout d’abord l’orphelinat Amour et Manon. Les enfants nous accueillent avec beaucoup de chaleur et nous sollicitent pour la lecture d’un livre, des dessins, des jeux et des câlins.

Ensuite les missions médicales dans les villages environnants, où nous sommes accueillis comme des sauveurs, même si malheureusement on ne peut pas guérir les maux les plus graves.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAEt pour finir le soutien scolaire dans une école. Imaginez que vous rentrez en CP sans jamais avoir vu un livre et que l’instituteur vous parle en espagnol et vous demande de le lire et de l’écrire. Voilà à quoi sont confrontés les petits béninois et il y a forcément de l’échec scolaire. Notre aide, si petite soit-elle leur est précieuse car ils reprennent confiance en eux.

Toute la mission a été rythmée par le djembé, les chants et les danses qui font ressortir la joie de vivre, dans un pays certes, pauvre, mais dont la population sait profiter de l’instant présent, ce que nous, occidentaux ne savons pas toujours faire.

Chantal (c’était ma 7ème mission humanitaire et la 8ème est en projet)

Connexion Tribu MH
:
: