Créateur de vocations humanitaires 
Autres témoignages

De Suzanne, étudiante

Une expérience humanitaire été 2013 au Bénin

30 juin : départ pour le Bénin.

C’est parti pour 2 semaines dont je me souviendrais probablement pendant très longtemps.

On y a vécu des moments très forts, avec une équipe au top !

Je remercie les bénévoles, le chef de mission, les employés béninois de MISSION HUMANITAIRE, et tous ceux qui m’ont permis de vivre une incroyable expérience.

suzanneCe séjour a tout d’abord été un grand moment de partage : il y a eu de très belles rencontres avec les habitants des villages environnants, et surtout avec les enfants de l’orphelinat Amour et Manon et de l’école Sagace. Dur de ne pas s’attacher à eux !! Et quelle joie de réussir à intégrer chez eux de petits changements, même s’ils sont minimes. Chaque membre de l’équipe a pu apporter sa petite touche personnelle, son originalité, ce qui a permis de travailler de manière enrichissante, le tout dans la bonne humeur !

Pour ma part, passionnée de sport, j’ai décidé d’organiser un tournoi de football, qui s’est très bien déroulé. J’ai beaucoup apprécié le fait d’avoir évoluée dans le cadre sécurisé, réfléchi, mis en place par l’association MISSION HUMANITAIRE, tout en ayant une certaine part de liberté pour monter des projets plus personnels.

On ressent également que la mission n’est pas juste une action ponctuelle mais qu’elle s’inscrit dans un projet conçu sur le long terme visant de réels changements.

Et maintenant, je n’ai qu’une envie : repartir !! Et rééditer ce tournoi de football avec, espérons-le, une victoire de l’orphelinat Amour et Manon à la clé !

De Joséphine, Etudiante en psychologie

Ma première mission humanitaire

Première mission au Bénin, pas seulement de l’immersion plutôt une révélation !

josephineJe suis rentrée en France depuis presque un mois et il ne se passe pas une journée sans que je pense aux personnes que j’ai rencontré là-bas.

Même si les mots me manquent parfois pour décrire ce que j’ai vécu, je suis chanceuse d’avoir croisé la route de ces personnes qui malgré la pauvreté matérielle qu’on leur attribue m’ont beaucoup apporté (un geste, une regard ou tout simplement leur sourire), surement bien plus que je ne l’ai fait.

Cette mission au Bénin demeure la plus belle leçon de vie que j’ai reçue jusqu’à présent.

De Michel, Chef de mission, France

Hommage aux bénévoles

Au fil des missions que j’encadre  pour Mission Humanitaire ce qui me surprend toujours, c’est moins l’évolution des pays et des populations  que nous soutenons que l’engagement des bénévoles pour nos actions humanitaires.

Que ce soit au Cambodge, au Bénin, à Madagascar, ou en Inde en mission de courte durée, mission médicale ou de soutien à un orphelinat, qu’ils viennent de tous horizons, de couches sociales différentes, et quelque soit leur âge, je retrouve toujours auprès de chacun d’eux une même motivation : la volonté de donner, d’être utile, de partager

Au-delà de grands mots qui pourraient marquer cet engagement : solidarité, humanisme…. c’est le plus souvent le cœur qui parle.

Mais ce projet individuel devient très vite un projet collectif et là encore j’admire cette  capacité  à  intégrer  une équipe, à se frotter aux autres !! Exigence de partage, de tolérance…

michelcEnfin il y a la rencontre avec ceux qui  souffrent ou qui ont besoin d’aide. L’affec alors l’emporte. Les moments d’immenses bonheurs sont parfois ternis par le sentiment d’être inutiles mais là encore, votre investissement, votre disponibilité  viennent compléter les actions médicales et les sourires que vous recueillez, les dessins qui vous sont remis sont bien la preuve que vous avez réussi à donner un peu de réconfort et de bonheur. Souvenez vous des fous rire des enfants et le regard des adultes pendant une partie de un, deux, trois soleil.

Une tribu ? Oui nous faisons parti d’un clan de ceux qui aident, qui donnent, qui espèrent……… mais sans vous Mission Humanitaire ne pourrait survivre.

Un grand merci à  vous médecins, infirmières, bénévoles à Barbara, Jean, Karine, Malika…. et à vous tou(te)s avec qui j’ai partagé des expériences exceptionnelles.

A bientôt

Michel

De Aïcha, Infirmière, Le Soler

Mission Bénin, Mai 2013

La mission de mai au bénin ! Une aventure exceptionnelle, une expérience unique et hors du commun à des milliers de km de chez nous, dans un pays chaleureux et accueillant !

aichaLes béninois ont peu, comparé aux européens, mais ils sont souriants, généreux et reconnaissants!

La mission du mois de mai a été essentiellement médicale, étant infirmière je me suis sentie dans mon élément et très utile.

Et la mission a pris tout son sens une fois sur place, en voyant le sourire des enfants et la reconnaissance des parents.

Je remercie MISSION HUMANITAIRE (MH) pour m’avoir donné l’opportunité de réaliser une telle mission, ainsi que tous les membres de l’association au bénin, notre chef de mission et mon groupe de mission, pour avoir rendu cette mission encore plus appréciable !

Aicha

De Bérengère, Sage-Femme, Périgueux

Mission au Bénin Avril 2013

Partir en mission humanitaire était un rêve que MH m’a permis de réaliser. J’ai découvert cette association par hasard et aujourd’hui je me dis quelle chance j’ai eu !

Comment ai-je choisi le Bénin plutôt qu’ailleurs ? Pour une raison simple ils parlent français et je trouvais plus simple pour une première mission de ne pas m’imposer la barrière de la langue.

Comment raconter en quelques lignes ces 2 semaines intenses physiquement et psychologiquement mais extraordinaires ?

OLYMPUS DIGITAL CAMERAUn choc culturel important !

J’ai surtout eu du mal à supporter les violences subies par les enfants mais du coup quel bonheur de voir un enfant sourire, rire et jouer au cours de nos interventions !

Quel travail à réaliser encore là bas !

On se rend compte de l’importance de la continuité de l’action que met en place MH car oui ponctuellement on ne servirait à rien mais ensemble toutes les actions aboutissent à un vrai résultat.

Que de rencontres merveilleuses !

J’ai d’abord rencontré l’équipe de bénévoles (on connaissait Thierry notre chef de mission que nous avions tous rencontré au séminaire). J’appréhendais mais j’ai rencontré des gens super avec lesquels une complicité s’est installée et avec laquelle j’ai déjà le projet de repartir.

Puis les gens sur place, j’ai rencontré des enfants avides d’apprendre, avides de câlins, généreux en sourires et tout simplement adorables !

Ils vont me manquer !!

Ce que je retiens : je veux repartir ! et j’espère que beaucoup d’autres personnes auront la chance de vivre une mission comme ça.

Pour tout ça merci MH et merci à Thierry et Corinne!

Bérengère, Sage-Femme, Périgueux.

De Virginie, Chef d’entreprise, Indre et Loire

Mission Humanitaire au Bénin, décembre 2012

Que dire de ce séjour, des pages n’y suffiraient pas !

Une découverte certes, un nouveau pays, une culture différente et tellement de chaleur. Je n’oublierai jamais les chants généreux des enfants,  leurs sourires et leur gaité qui ne doivent pas nous faire oublier qu’ils sont souvent les victimes de la cruauté des adultes.

virginie1L’aventure humaine est grande et enrichissante : on s’improvise tour à tour, pharmacien, opticien, infirmière, secrétaire médicale, puéricultrice, professeur … bien sûr, tout cela avec un encadrement à la hauteur, sans lequel notre  engagement serait moindre.

virginie2Les journées débutent tôt le matin pour se finir tard dans la nuit. Cependant, toutes ces images, ces sons, ces odeurs, ces échanges, ces moments de tendresse et d’émotions agissent comme une bouffée d’adrénaline. J’aurais voulu qu’elles ne s’arrêtent jamais !

Finalement, j’ai l’impression d’avoir plus reçu que donné !

Un grand merci, à mes compagnons de voyage, tous ensemble nous avons réussi notre mission grâce à notre bonne humeur et à notre discernement.

Un grand bravo à Mission Humanitaire, sans laquelle tout cela ne serait pas, continuez comme ça !

A très bientôt car bien sûr, je ne m’arrêterai pas là !

Yovo, yovo, chante encore dans ma tête … le chant du coq aussi !

De Boris, project manager

Mission Bénin Décembre 2012 : Que du bonheur !!!

Je suis parti pour ma première mission au Bénin en ce mois de décembre 2012.

En résumé cela n’a été que du bonheur !!! Une mission humanitaire c’est flirter en permanence avec les émotions, belles comme les paysages grandioses du Bénin, belles comme les contacts humains que nous établissons, mauvaises quand on voit des choses qui ne correspondent pas à nos valeurs ou lorsqu’on rencontre des gens malheureux.

boris1Je ne connaissais personne et ai eu la chance d’être avec une équipe formidable. Il y avait seulement deux médecins et aucun infirmiers et je me suis découvert une nouvelle passion, « bobologue » et assistant des médecins. Intéressant de voir les cas particuliers en fonction des écoles, des villages de quoi faire des statistiques !!!

Enfin les missions au Bénin ne seraient rien sans Amour et Manon, l’orphelinat. Quelle leçon de vie que nous donnent ces enfants. Un amour, non feint et partagé. Je me souviens de la piscine et la première distribution de cadeaux de Noël, des petits qui jouent au Théâtre et des grands qui dansent. De leur solidarité aussi.

Huit jours après mon retour, je ne sais quoi mais je sais que quelque chose a changé en moi et c’est grâce à eux et à ce voyage.

De Léa, Educatrice jeunes enfants, LARCAY

Premier Noël à Amour et Manon

Organiser la fête de Noël des enfants de l’orphelinat Amour & Manon : telle était la mission fixée.

Exif_JPEG_PICTUREVivre au sein de l’orphelinat, participer à l’éveil, l’éducation et au bonheur de 36 enfants à l’autre bout du monde lors des fêtes de Noël fût un réel plaisir.

Noël, au Bénin, n’a pas eu la même saveur qu’en France … Voir les yeux écarquillés des enfants devant leur premier cadeau, leur énergie à danser et à faire la fête, leur bonheur tout simplement de se sentir existé, reconnu et aimé par quelqu’un.

Cette mission fût intense autant par le travail que cela a demandé que par les émotions vécues. Chaque jour, une nouvelle activité (jeux, ateliers manuels, soutien scolaire, …) était proposée ou une sortie (piscine, plage, terrain de jeux). Les journées étaient remplies de partage et d’échanges autour d’activités ou de sorties.

Exif_JPEG_PICTURELeurs conditions de vie ne sont pas faciles, mais ces enfants se lèvent tous les matins avec l’envie de se battre et de prouver qu’ils peuvent arriver à devenir quelqu’un. A nous alors, de les aider dans la conquête de ce bel avenir …

Léa (Éducatrice de Jeunes Enfants)

De Léa, EJE à TOURS

Bénévolat humanitaire au Bénin, août 2011

Exif_JPEG_PICTUREDifficile de résumer une mission aussi riche en découvertes, en émotion et en travail …
Après une immersion dans la culture béninoise, nous arrivons à l’orphelinat où les enfants nous ont préparé un spectacle plein d’émotions.

Grâce à une équipe soudée et volontaire, les actions vont bon train à l’orphelinat : peinture sur les murs avec les enfants, réparation du toit, fabrication de casiers, distribution de serviettes et brosses à dents, aménagement des chambres …

Exif_JPEG_PICTUREMais il n’y a pas seulement le côté matériel. Tant d’amour à partager, calins, chansons et danses sont de mises. Pour les après-midi, plage et piscine avec tous les enfants. Quel bonheur de voir leurs sourires ! Nous avons appris aux plus grands à nager, que de fierté ! Les enfants sont avides d’apprendre de nouveaux jeux, de nouvelles chansons, … Ils vous attendent !!

Cela faisait longtemps que je souhaitais partir en mission humanitaire. Je ne regrette pas, je me suis sentie à ma place et plus qu’utile. Je n’ai désormais qu’une hâte, c’est d’y retourner, mener à bien de nouveaux projets, m’inscrire sur du long terme.

Connexion Tribu MH
:
: