Créateur de vocations humanitaires 
Autres témoignages

De Véronique, retraitée

Mission Bénin – Togo, Octobre 2018

Depuis 20 ans l’envie de partir en mission humanitaire me titillait, mais les contraintes de la vie ne m’ont pas permises de réaliser ce rêve avant mon 60ème anniversaire.

Après plusieurs mois de recherches et d’indécision, je franchis le pas et choisis M.H. (l’association MISSION HUMANITAIRE), dans la foulée je m’inscris au séminaire..1ère grande épreuve…partir seule dans un cadre inconnu.

Ravie à l’issu du séminaire, tout semble correspondre à mes attentes : sérieux, honnêteté, organisation, pérennité des actions, convivialité..et surtout j’ai le sentiment que les bénévoles non issus du milieu médical ont quand même un rôle actif à jouer au sein de la mission. Je m’inscris donc dans la foulée pour la mission Bénin/Togo d’octobre 2018 avec quand même un peu d’appréhension.

Je ne vais pas vous raconter la mission, ce serait trop long, mais simplement mon ressenti, mes émotions, mes sentiments.
Durant la préparation au départ notre chef de mission a été très présente et d’une aide efficace, c’est rassurant.

Une fois à l’aéroport et dès les premiers contacts, les appréhensions s’envolent, ne subsistent que l’envie et l’excitation du départ.

Nous avons eu la chance d’être une équipe formidable où jeunes, moins jeunes, équipes locales n’ont formé qu’un seul et même groupe empreint d’une même motivation, d’une même dynamique, le tout vécu dans la joie, la bonne humeur et l’efficacité.

Chaque jour un poste différent à tenir, chaque soir un debrief…et chaque jour son lot d’émotions…génial !!

Quelle richesse, quel partage, quels échanges, quelle belle leçon de vie que cette mission !!!

J’ai vraiment eu le sentiment que l’on a été utiles, que l’on a contribué à apporter un peu de soulagement, de considération à toutes ces personnes si souvent délaissées au sein de leur propre pays, d’avoir également aidé et soutenu les équipes locales, qui avec leur peu de moyens se battent pour tenter d’améliorer les conditions de leurs concitoyens.

Émotionnellement, tous nous ont rendu au centuple le peu qu’on a pu leur donner.

Merci à tous pour avoir contribué à faire de cette mission un moment d’exception. Merci et bravo à M.H. pour son sérieux, son organisation, son implication.

Vivement la prochaine mission….

De Léa, Étudiante en droit

Mission Bénin – Togo Octobre 2018

La mission Bénin-Togo du 21 octobre au 4 novembre 2018 a été ma première mission humanitaire.

Je suis revenue de cette mission totalement enchantée et avec l’envie de repartir très vite avec MH.

 

Nous avons vécu cette expérience dans une très bonne ambiance, toute l’équipe était très soudée et avec une chef de mission, Caroline, qui a été excellente. Les équipes locales nous ont extrêmement bien accueilli ! Nous avons eu des journées assez remplies mais toujours dans une très bonne humeur !!

Dans les villages les journées étaient riches en découvertes, émotions & partages. Nous avons vécu des moments privilégiés avec les habitants qui nous ont accueilli vraiment chaleureusement. Ils nous ont apporté des grands moments de bonheur, en particulier les enfants avec qui nous avons pu jouer de temps en temps, qui étaient toujours pleins d’énergie & d’amour.

Ce fut une très belle expérience de partage et de solidarité qui nous laisse de très beaux souvenirs.

Léa

De Christelle, coordinatrice

Mission humanitaire Bénin, Septembre 2018

Cette expérience fut riche humainement, un vrai ascenseur émotionnel, avec un groupe soudé, unis avec qui nous avons partagé de très bons moments.

Je remercie notre Chef de Mission Michèle pour son humanisme, son professionnalisme, son humour et sa joie de vivre, ce qui nous a permis d’effectuer cette mission dans de très bonnes conditions.

L’équipe sur place est géniale et nous a permis de mieux comprendre leur mode de vie, de découvrir un pays que je ne connaissais pas, avec ses coutumes, ses paysages. J’ai pu communiquer avec des béninois, sans savoir parler le fon. Les sourires et les regards suffisaient….

J’avais peur de ne pas me sentir utile mais ça n’a pas été le cas, avec la rédaction d’ordonnances, la répartition des médicaments, leur inventaire, à danser et rire, j’ai tellement aimé échanger avec chacun.

Cette mission humanitaire et l’équipe resteront à jamais gravés dans ma mémoire.

De Jeanne, Infirmière

Mission humanitaire Inde du sud, Octobre 2018

Cette expérience a été GÉNIALE.

Pourtant, avant de partir j’appréhendais un peu ce à quoi j’allais être confronté, mais aussi l’ambiance dans le groupe avec lequel j’allais partir ne connaissant personne.

Durant ce voyage, j’ai pu découvrir une population généreuse et très accueillante envers nous et j’ai pu partager avec eux des moments inoubliables (à l’école lors des ateliers, lors des consultations médicales, lors du dépistage de lèpre et même lors de simples balades).

Néanmoins, j’ai été heurté dans ma rigueur professionnelle à quelques reprises. Dans ses moments là, j’ai toujours essayé de retirer que le positif afin de réussir à surmonter ces épreuves.

Dans le groupe, non plus cela n’a pas toujours été simple de vivre avec certaines personnalités très différentes de nous pendant 15 jours, mais la cohésion du reste du groupe ainsi que notre chef de mission a été très importante dans les moments les plus difficiles.

En conclusion, je ne retiendrais que le positif et suis prête à repartir pour une autre mission humanitaire …

De Caroline, Chef de mission

Mission Madagascar – Août 2018

Petite équipe mais grandes émotions…

Pour cette mission humanitaire, notre petite équipe de 7 bénévoles, est allée au cœur de la vie à Madagascar et à la rencontre non pas de LA mais DES populations dans leurs environnements du quotidien.

 

Madagascar est une île unique, Madagascar, c’est l’Asie en Afrique, terre de mixité, d’histoire, de culture. Une île où les extrêmes coexistent, une île où des richesses incomparables (dans la terre, dans les ressources, mais aussi dans les cœurs !) côtoient un peuple vivant dans l’indifférence et la pauvreté la plus totale…

 

Chaque jour de cette mission nous a permis d’apporter les consultations médicales gratuites et les traitements nécessaires aux gens malades, aux bébés dénutris mais aussi d’apporter des produits de première nécessité aux plus démunis (denrées alimentaires et produits d’hygiène).

 

Nous avons eu la chance de découvrir des lieux et conditions de vie très divers : village de brousse, village de banlieue, centre de détention, centre de réinsertion pour mineurs, foyer d’accueil pour personnes âgées mendiantes et centre de protection pour enfants abandonnés.

Ce beau programme a pu être mené à bien grâce aussi à une équipe locale de choc, tous investis au quotidien pour aider leurs compatriotes.

Ils nous ont aidés à comprendre la culture et les enjeux qui régissent la vie malgache.

Une très belle mission humanitaire !

De Valérie et Catherine

Mission Dehradun, Mars 2018

Nous sommes 2 collègues de travail au sein d’un centre hospitalier.

Au cours d’une conversation, nous avons échangé sur notre volonté de participer à une mission humanitaire.
Après une recherche sur internet , nous avons choisi de contacter l’association MISSION HUMANITAIRE (MH).

Le weekend d’intégration a été un vrai moment d’échange et de partage. Nous sommes reparties convaincues par le projet de MH et l’organisation des différentes missions.

Nous avons alors fait le choix en 2016 de participer à la mission Inde du sud. Cette première mission a été vraiment une découverte multiple, le pays, la culture.

Nous avons été profondément bouleversées par tous ses moments de partage, de solidarité et de bienveillance entre la population et l’équipe MH.

 

Nous avons été séduites par ce pays et sa population. Nous avons donc décidé de repartir en mars 2018 sur la mission Dehradun.
Ce séjour était différent, avec une rencontre de la population des montagnes très éloignée des centres médicaux. Plusieurs heures de 4X4 étaient nécessaires pour se rendre sur les villages.
L’accueil des villageois a été chaleureux et bouleversant.

 

Nous pensions partir en mission humanitaire pour apporter une aide et un soutien à la population. L’énergie et le temps que nous avons consacré à MH n’est rien en regard de tout ce que nous avons reçu.
Ces missions ont changé notre vision de la vie et nos jugements sur les difficultés au quotidien.

 

Regarder nos photos nous replongent dans ces moments inoubliables et toujours avec le même plaisir.
Merci à l’organisation MH, de nous avoir permis de participer à ses missions en toute sécurité.

Au plaisir de repartir avec MH.
Valérie et Catherine

Témoignage de la population

Mission Bénin / Togo, Août 2018

Nous avons toujours beaucoup de plaisir à lire les témoignages de nos volontaires après une mission humanitaire.

Mais quand c’est un papa qui vient nous remercier, quand la population nous témoigne directement sa joie de nous voir et de nous revoir, alors nous savons à ce moment là, que notre mission en faveur des populations a été plus que bénéfique.

La pérennité des actions humanitaires réside dans le fait de suivre ces populations au fur et à mesure des années, afin de constater que notre travail commun porte ses fruits.

Lors de cette mission, un papa très ému (nous aussi d’ailleurs) est venu avec sa fillette pour nous remercier pour la mission de décembre 2017, durant laquelle on a soigné la petite. Elle était extrêmement malade de paludisme et c’est grâce à la mission qu’elle a été soignée.

Pas besoin de grands discours : simplement le merci de ce papa pour MISSION HUMANITAIRE et pour ses actions utiles en faveur des populations.

Merci à tous nos volontaires pour leur dévouement.

De Armelle, Professeur de sciences économiques et sociales

Mission humanitaire Cambodge, du 24 Avril au 10 Mai 2015

Cela fait maintenant plus d’un mois que nous sommes rentrés du Cambodge.

Ces 15 jours de mission humanitaire ont été pour moi des moments hors du commun à tous points de vue.

J’ai beaucoup apprécié l’accueil de la population locale, les échanges avec les médecins et interprètes cambodgiens et avec notre équipe de bénévoles.

Cette mission humanitaire itinérante était parfaitement organisée, je suis prête à repartir l’année prochaine, avec l’ONG « MISSION HUMANITAIRE« .

Armelle

De Julien, Assistant site internet, Montmerle sur Saône

Ma mission humanitaire en Inde

2 mois ont passé depuis mon retour de mission humanitaire à Pondichéry, mon corps est ici mais mon esprit est encore là-bas.

Ce fût une expérience humanitaire inoubliable.

Je m’y étais préparé mais rien ne vaut le terrain, une expérience tellement magique qu’elle continue de changer ma vie au quotidien.

Aller à la rencontre du peuple Indien nous donne une belle leçon d’humilité, nous avons rencontré des personnes humbles, souriantes et attachantes, des moments magiques !!!!!

Lors de mon arrivée à l’aéroport, Serge m’a annoncé que nous n’étions que 5 volontaires à partir au lieu de 7 … sur le coup j’ai été quelque peu inquiet, est-ce que nous allions pouvoir remplir notre mission en étant si peu nombreux (il me semble que dans l’histoire de MH, c’était la première fois qu’une mission partait avec un effectif aussi restreint).

Une fois sur place, après avoir fait plus ample connaissance avec mes compagnons de mission, j’ai vite été rassuré, nous n’étions effectivement que 5 bénévoles, mais 5 personnes avec la même envie, nous étions tous là pour faire au mieux pour aider la population indigente. Le fait d’être aussi peu nombreux était à la fois notre faiblesse mais aussi notre force, un groupe soudé, motivé et prêt à relever le défi.

De plus, les personnes qui partaient avec nous dans les villages ont été très efficaces, nous avons eu un petit temps d’adaptation pour apprendre à tous travailler ensemble.

Une petite pensée à Abou, qui a été très présent pour nous aider en mission, partager sa culture, nous guider lors des sorties sur nos journée Off.

La maison MH (MISSION HUMANITAIRE) était pleine de vie, c’était génial avec des moments de partage, des moments de vie magiques !!!

Je n’ai pas les mots pour qualifier ce que cette mission m’a apporté, au départ on part pour aider les autres mais au final on finit par recevoir autant et plus que ce que l’on donne.

J’espère sincèrement pouvoir repartir l’année prochaine en mission (Cambodge) avec MH (l’association MISSION HUMANITAIRE).

Dommage que MH soit basé aussi loin de chez moi, à quand une antenne de MH sur Lyon ou sa région ?

Je demande cela car faire le séminaire, partir en mission c’est déjà génial !!!!!! mais s’investir dans MH serait le petit plus ^^

Bonne journée,

Julien

De Peggy, auxiliaire de puériculture, Dordogne

Mission humanitaire au Bénin, avril 2013

Pour moi l’humanitaire était un projet réfléchi depuis plusieurs années. Suite à une recherche sur internet, je me suis inscrite au séminaire de l’ONG MISSION HUMANITAIRE pour y participer en octobre 2012. Celui ci  m’a donné encore plus l’envie d’aboutir à mon projet de parcourir un pays d’Afrique en tant que bénévole.

Je suis donc partie avec l’équipe en avril 2013 au Bénin. J’y ai donc trouvé une solidarité entre missionnaires. Nous avons regroupé cette solidarité pour accomplir nos actions de manière efficace et dans une sérénité la plus totale. Notre travail en équipe a été très fructueux sur le terrain.

Aussi, prendre connaissance des différences culturelles est primordial pour accomplir nos actions de manière plus objective.

Mission humanitaire au BéninC’est le but de l’immersion culturelle organisée en début de mission.

Même si nous avons l’impression d’apporter une goutte d’eau dans l’océan, nous prenons conscience de jour en jour que le résultat est visible sur du long terme. C’est plutôt rassurant. Chaque équipe apporte son grain de sable pour finaliser les objectifs.

Nous avons apporté des soins auprès de la population,  nous y avons investi toute notre énergie auprès de ces civilisations défavorisées. Mais les plus beaux moments vécus en mission, c’est le bonheur aux enfants que l’on apporte en tant que bénévole…

Le plus beau des cadeaux est le sourire qui apparait sur le visage des enfants dans les villages et dans les écoles, par notre disponibilité  que nous leur offrons …

On prend conscience également que la fondation Pierrefond sauve certains de ces enfants de cette misère des rues par l’intermédiaire de l’orphelinat « Amour et Manon ». Lire la suite de cette entrée »

Connexion Tribu MH
:
: