Créateur de vocations humanitaires 
Autres témoignages

De Catherine, médecin radiologue, Tours

Mission itinérante Bénin,

Une aventure inoubliable avec une équipe de 4 bénévoles avec qui l’alchimie s’est faite dès la rencontre à l’aéroport.

Une aventure inoubliable avec Léa, notre chef de mission, très professionnelle et humaine, toujours disponible, à l’écoute et de bonne humeur. Merci pour tout !

Une aventure inoubliable avec 3 équipes locales qui se sont succédé au fil de notre mission itinérante. De très belles rencontres avec des Béninois très impliqués dans un meilleur avenir pour leur pays, que ce soit dans le domaine médical ou nutritionnel.

Le contact émouvant avec la population de tous ces villages où pauvreté voire misère n’empêchent pas les enfants de chanter et de danser. Une très belle leçon de vie …

Un emploi du temps très chargé pour assurer au mieux l’objectif médical de cette mission.

Une organisation très structurée traduisant le professionnalisme et le sérieux de l’association MISSION HUMANITAIRE.

Quelques breaks détente bien appréciés Et tous les jours de très belles rencontres et des échanges très enrichissants.

Une seule envie : repartir au plus vite en mission avec l’association MISSION HUMANITAIRE et revivre une expérience humaine extraordinaire.

De Annaëlle, étudiante en sciences sociales, Bagneux (92)

Ma mission humanitaire au Bénin

Je viens de revenir du Bénin … Mon esprit et mon cœur sont toujours sur cette terre magnifique, à la culture vraiment très enrichissante et chaleureuse. Les mots me manquent pour essayer de décrire tout ce que je ressens, car c’est une aventure humanitaire unique et indescriptible. Vous ne pouvez pas vous en rendre compte tant que vous n’y êtes pas allés !

Lors du séminaire de formation, l’association MISSION HUMANITAIRE nous apprend qu’il faut faire une mission pour les autres évidemment, mais avant tout pour soi. Nous prenons beaucoup de plaisir à aider les autres lors des missions humanitaires médicales (très bien organisées avec une équipe locale MH attachante) et lors des visites à la maison de protection à l’enfance « UN TOIT POUR LA VIE », accueillant des enfants extraordinaires qui nous apprennent beaucoup …

Au sein de la mission humanitaire, sont également organisées des journées d’immersion culturelle qui sont nécessaires pour se ressourcer et mieux comprendre l’histoire du pays, et donc des populations.

J’avais quelques craintes avant de partir concernant la partie médicale – étant donné que je n’ai aucune compétence dans ce domaine – mais finalement, ce que l’association MISSION HUMANITAIRE attend de nous n’est pas compliqué. La chose la plus dure que nous avons dû affronter, c’est finalement le retour en France !

Pour participer à une mission humanitaire, il suffit juste d’avoir un cœur, du temps (12 jours sur toute une vie, ce n’est pas grand chose), et un peu d’argent (mais finalement, avec la déduction des impôts, cela revient à payer pratiquement que le prix du billet d’avion).

A vous de franchir le pas maintenant, n’attendez pas que les choses arrivent comme vous le souhaitez, mais décidez ce qui arrive !

Personnellement j’y retourne l’été prochain avec l’association MISSION HUMANITAIRE

Merci à l’association MISSION HUMANITAIRE et à cette merveilleuse équipe (aussi bien française que locale) !

De Elise, Réceptionniste d’Hôtel, Biarritz

Ma mission humanitaire au Cambodge

Fraîchement rentrée de ma deuxième Mission Humanitaire au Cambodge, les mots me manquent un peu pour décrire la belle aventure que nous venons de vivre…

Notre Mission était principalement médicale. Nous sommes allés à la rencontre des habitants des provinces de Takeo, Prey Veng, Kampong Cham et Siem Reap, dans lesquelles nous avons rencontré des populations très différentes mais toutes aussi chaleureuses.

J’ai été touchée par la douceur de ce peuple toujours prêt à rigoler avec nous malgré leur situation difficile, par leurs sourires, leur reconnaissance, la curiosité des enfants, leurs éclats de rire et tous ces moments partagés. Une belle leçon de vie qui nous permet de relativiser sur beaucoup de choses !

Nous avons également eu la chance de passer du temps avec les enfants de la Maison de protection à l’enfance « ENZO ET TINA » que j’avais déjà rencontré l’année dernière et à qui je suis très attachée. J’y parraine un enfant et les retrouvailles avec mon filleul et sa maman ont été formidables.

Cerise sur le gâteau : Un Anniversaire Surprise organisé par les enfants et notre équipe pour mes 29 ans !

J’ai eu le plaisir de partager cette expérience humanitaire avec une équipe de bénévoles français exclusivement féminine, encadrée par Jean-Luc et accompagnée d’une joyeuse bande de traducteurs et de médecins locaux.

Un beau mélange pour deux semaines inoubliables !

Tous ces moments de partage, ces échanges, ces sourires, ces populations, les enfants de « ENZO ET TINA », notre belle équipe franco-cambodgienne (et même les fameuses malles en fer !) vont me manquer…

Cette deuxième mission humanitaire au Cambodge n’a fait que renforcer l’attachement que j’ai pour ce pays et l’envie de venir en aide aux plus démunis.

Merci à l’Association « MISSION HUMANITAIRE », à Jean-Luc (notre Chef de Mission) et à toute notre équipe !

De Véronique, Chimiste, Isle Adam (dpt 95)

Expérience humanitaire au Bénin

Me voilà revenue de ma mission humanitaire au Bénin et je ne suis vraiment pas déçue d’avoir osé franchir le pas.

L’aventure humanitaire commence dès l’aéroport de Roissy où nous faisons connaissance avec les autres bénévoles, puis arrivée à l’aéroport de Cotonou.

Le dépaysement est total. Nous sommes accueillis par notre chef de mission et notre chauffeur MH, nous voilà parti pour deux heures de route direction la maison MH (MISSION HUMANITAIRE) où nous attend un repas préparé par nos cuisinières, Tata Salomé et Chantal.

Le lendemain matin, nous plongeons dans la culture béninoise en visitant des lieux symboliques et nous finissons par l’orphelinat Amour et Manon.

Les enfants nous ont réservé un accueil chaleureux, rythmé par de la musique et des danses. Nous tissons alors nos premiers liens avec ces enfants merveilleux et si attachants.

Suivrons ensuite des journées inoubliables de partage et de divertissement à la piscine et à la plage.

Les jours alors s’enchainent et nous sommes soit affectés à des journées éducatives soit médicales.

Les journées éducatives humanitaires se déroulent à l’école « Bon berger » où nous devons faire du soutien scolaire. Les enfants sont attachants et contents de partager des moments d’apprentissage mais aussi de loisirs avec nous.

Concernant les journées médicales humanitaires, nous sommes accompagnés par du personnel local MH qui sont des gens professionnels et d’une grande gentillesse.

Nous allons à la rencontre de populations locales afin de leur prodiguer des soins. Nous avons eu la chance d’être invité par un chef de village et d’avoir pu ainsi passer une soirée exceptionnelle avec cette population ayant une grande joie de vivre.

Tous ces merveilleux moments j’ai pu les partager avec une équipe de bénévole solidaire, dynamique et formidable.

Merci beaucoup à notre chef de mission, qui a vécu sa première mission en tant que chef, il a su gérer son organisation afin que tout se passe pour le mieux.

Merci aux personnels locaux de MH (association MISSION HUMANITAIRE) qui nous ont accueillis avec de grands sourires et humanité.

Donc à ceux qui hésitent, foncez !! Partez en mission humanitaire !

Véronique

De Ninon, Etudiante

Mission humanitaire au Bénin

Magique, intense, exceptionnelle, riche, hors du temps …

Voici les premiers mots qui me viennent en tête lorsque je repense à l’expérience que j’ai vécu au Bénin, en mission humanitaire bénévole.

12 jours au cœur de l’Afrique, auprès d’une population chaleureuse, souriante, et tellement accueillante.

Le Bénin, son histoire, ses couleurs, ses odeurs, sa musique, ses danses, sa joie de vivre, ses pistes, ses beignets, sa pâte rouge et sans oublier l’orphelinat « Amour et Manon » Une grande bouffée d’oxygène dans notre quotidien rythmé, stressant et matérialiste.

Parce que donner le sourire à un enfant en l’emmenant à la piscine, se cotiser pour offrir un vélo à un adolescent qui marche 5h par jour pour étudier, ou encore se rendre en pirogue dans un village pour réaliser des consultations médicales humanitaires, ça n’a pas de prix !

12 jours de mission humanitaire, qui, grâce au professionnalisme de MH, l’ONG « MISSION HUMANITAIRE », aux compétences des employés locaux et à la motivation et à la bonne humeur quotidienne du groupe de bénévoles, nous a permis de consulter plus de 650 personnes isolées et de suivre une quarantaine d’enfants en soutien scolaire.

Une expérience inoubliable !

Il faut vraiment le vivre pour prendre conscience de l’intensité de l’aventure humaine que représente une mission humanitaire.

Je remercie MH « MISSION HUMANITAIRE » de m’avoir permis de réaliser mon rêve et félicite Jean Philippe pour sa mission en tant que chef de mission.

Ninon

De Soumaya, manipulatrice en électroradiologie

Mission humanitaire au Cambodge

Excellente première expérience humanitaire avec l’association « Mission Humanitaire » !

Je suis partie seule, avec un peu d’appréhension pour ma première fois dans une mission humanitaire, mais une fois dans l’aventure, toutes les craintes ont laissé place à l’action.

C’est un sentiment unique que de se sentir utile auprès des populations démunies, et tellement enrichissant que de recevoir un sourire, d’échanger des regards à défaut de pouvoir dialoguer dans une même langue …

Je retenterai l’aventure dès que je pourrai, et avec MH (l’association MISSION HUMANITAIRE) !!
J’ai été bluffée par l’organisation et le bilan de notre mission : encadrement sérieux et bonne humeur étaient au programme …

Un grand merci à notre chefette de mission Marine, ainsi qu’à toute l’équipe locale 🙂

Soumaya

De Julien, Assistant site internet, Montmerle sur Saône

Ma mission humanitaire en Inde

2 mois ont passé depuis mon retour de mission humanitaire à Pondichéry, mon corps est ici mais mon esprit est encore là-bas.

Ce fût une expérience humanitaire inoubliable.

Je m’y étais préparé mais rien ne vaut le terrain, une expérience tellement magique qu’elle continue de changer ma vie au quotidien.

Aller à la rencontre du peuple Indien nous donne une belle leçon d’humilité, nous avons rencontré des personnes humbles, souriantes et attachantes, des moments magiques !!!!!

Lors de mon arrivée à l’aéroport, Serge m’a annoncé que nous n’étions que 5 volontaires à partir au lieu de 7 … sur le coup j’ai été quelque peu inquiet, est-ce que nous allions pouvoir remplir notre mission en étant si peu nombreux (il me semble que dans l’histoire de MH, c’était la première fois qu’une mission partait avec un effectif aussi restreint).

Une fois sur place, après avoir fait plus ample connaissance avec mes compagnons de mission, j’ai vite été rassuré, nous n’étions effectivement que 5 bénévoles, mais 5 personnes avec la même envie, nous étions tous là pour faire au mieux pour aider la population indigente. Le fait d’être aussi peu nombreux était à la fois notre faiblesse mais aussi notre force, un groupe soudé, motivé et prêt à relever le défi.

De plus, les personnes qui partaient avec nous dans les villages ont été très efficaces, nous avons eu un petit temps d’adaptation pour apprendre à tous travailler ensemble.

Une petite pensée à Abou, qui a été très présent pour nous aider en mission, partager sa culture, nous guider lors des sorties sur nos journée Off.

La maison MH (MISSION HUMANITAIRE) était pleine de vie, c’était génial avec des moments de partage, des moments de vie magiques !!!

Je n’ai pas les mots pour qualifier ce que cette mission m’a apporté, au départ on part pour aider les autres mais au final on finit par recevoir autant et plus que ce que l’on donne.

J’espère sincèrement pouvoir repartir l’année prochaine en mission (Cambodge) avec MH (l’association MISSION HUMANITAIRE).

Dommage que MH soit basé aussi loin de chez moi, à quand une antenne de MH sur Lyon ou sa région ?

Je demande cela car faire le séminaire, partir en mission c’est déjà génial !!!!!! mais s’investir dans MH serait le petit plus ^^

Bonne journée,

Julien

De Pascaline, Directrice EHPAD, Maubourguet

Mission humanitaire au Cambodge

Participer à une mission humanitaire est un projet longuement mûri.

Mais allez ! c’est parti ! je me lance : d’abord le séminaire qui confirme mon choix puis c’est le grand saut vers le Cambodge !

De l’incertitude face à l’inconnu dans l’avion en direction de Paris (mais dans quoi me suis-je embarquée … ?) jusqu’au premier contact à l’aéroport avec le groupe de bénévoles qui m’accueille tout sourire …

L’inquiétude s’efface … là c’est sûr cette mission humanitaire, ça va être inoubliable !

Nous sommes un petit groupe mais quel groupe !!!! Le tout guidé par une chef de mission compétente, efficace et joyeuse !

Les 15 jours suivants sont bien difficiles à décrire en quelques mots.

Parmi les nombreux souvenirs qui me restent en mémoire j’évoquerai Lire la suite de cette entrée »

Daphné, 22 ans, étudiante en sciences politiques et sociales, Padoue (Italie)

Mission humanitaire à Pondichéry (août 2014)

Je suis partie en mission humanitaire à Pondichéry, en Inde du Sud, cet été, une immersion dans la vie quotidienne indienne, je recommande cela à tout le monde !

C’est la première mission avec MH (l’association MISSION HUMANITAIRE), pour ma mère Chantal et moi.

Nous avions décidé de nous engager ensemble dans cette aventure indienne et de partager notre passion commune du voyage et du contact humain ; cela a été pour nous deux une expérience incroyable.

Nous étions donc que des filles et des femmes en mission humanitaire (14 !), d’âges disparates et de formations différentes.

La mission humanitaire est pourtant « médicale », et nous avions que deux infirmières dans l’équipe, et bien cela n’a pas été du tout un handicap !

Notre équipe était dynamique, enthousiaste et enjouée, on s’est bien entendu au fil des jours que ce soit sur le terrain ou à la maison MH.

Nous sommes d’ailleurs encore en contact grâce aux réseaux sociaux et au travail de Mathilda, qui s’est chargée de récupérer toutes nos photos afin que nous puissions les partager par Internet.

Il est vrai que lorsqu’on part en mission humanitaire, c’est « à la rencontre de l’autre », et on ne pense pas forcément que « l’autre » peut-être tout simplement une personne du groupe ou bien un membre de l’équipe locale. Lire la suite de cette entrée »

De Samuel, Gestionnaire à ERDF, La Roche sur Yon

Mission à Pondichéry du 2 au 16 juillet 2014

Pour tous les 5, c’était notre première mission d’aide humanitaire.

Nous sommes partis avec un handicap, notre effectif, 6 avec notre chef de mission, Serge.

Du jamais vu chez MH ! (association MISSION HUMANITAIRE).

Mais très vite, cet handicap s’est transformé en un atout.

Nous formions une équipe solidaire, pleine d’énergie, de bonne humeur, avec des compétences différentes qui nous ont été très utiles.  » Une équipe qui déchire » comme disait Julien.

Nous avons vécu dans un autre monde. Nous avons apprécié l’accueil chaleureux dans les villages, de travailler avec les locaux, les days off.

Prévoir son aspirine pour l’inventaire des médicaments !

Cette mission humanitaire a été pour chacun d’entre nous une formidable aventure humaine.

Nous sommes fiers d’y avoir participé.

Samuel, Julien, Isabelle, Hélène et Jeff

Connexion Tribu MH
:
: