Créateur de vocations humanitaires 
Autres témoignages

De Daniel, Médecin, Avignon

Mission Gopalpur, Inde

Je viens de finaliser une nouvelle mission avec l’association MISSION HUMANITAIRE, cette fois-ci à Gopalpur, en Inde. Et comme les fois précédentes, je me suis éclaté.

De Daniel, médecin, Avignon (1)Un groupe extraordinaire formé de bénévoles d’horizons très différents mais tous avec un objectif commun : donner, chacun selon ses compétences, et surtout, recevoir beaucoup de la part des populations locales.

Nous apprenons toujours des autres et de soi-même : que du bonheur ! Très bonne ambiance et une chef de mission 20/20.

Les consultations dans les villages,  la vie des enfants à la maison de protection à l’enfance « Asanta et Tinou », la création d’un potager, les travaux de plomberie chez les Tibétains ou encore le soutien scolaire : tellement de choses simples qui apportent un autre regard sur la vie d’aujourd’hui, auprès de cultures différentes de la nôtre.

De Daniel, médecin, Avignon (2)Une mission avec l’association MISSION HUMANITAIRE est à faire et à refaire sans limite. Cela rend « malade » …de vouloir faire du bénévolat en continu. Par les actions concrètes menées auprès des populations, nous voyons où va l’argent que nous donnons à l’association. Tout est très sérieux avec l’association MISSION HUMANITAIRE.

Le retour à la vie occidentale est toujours difficile, nous voudrions le retarder, mais l’espoir est en même temps présent pour repartir en mission lors de prochaines vacances.

De Elise, Réceptionniste d’Hôtel, Biarritz

Ma mission humanitaire au Cambodge

Fraîchement rentrée de ma deuxième Mission Humanitaire au Cambodge, les mots me manquent un peu pour décrire la belle aventure que nous venons de vivre…

Notre Mission était principalement médicale. Nous sommes allés à la rencontre des habitants des provinces de Takeo, Prey Veng, Kampong Cham et Siem Reap, dans lesquelles nous avons rencontré des populations très différentes mais toutes aussi chaleureuses.

J’ai été touchée par la douceur de ce peuple toujours prêt à rigoler avec nous malgré leur situation difficile, par leurs sourires, leur reconnaissance, la curiosité des enfants, leurs éclats de rire et tous ces moments partagés. Une belle leçon de vie qui nous permet de relativiser sur beaucoup de choses !

Nous avons également eu la chance de passer du temps avec les enfants de la Maison de protection à l’enfance « ENZO ET TINA » que j’avais déjà rencontré l’année dernière et à qui je suis très attachée. J’y parraine un enfant et les retrouvailles avec mon filleul et sa maman ont été formidables.

Cerise sur le gâteau : Un Anniversaire Surprise organisé par les enfants et notre équipe pour mes 29 ans !

J’ai eu le plaisir de partager cette expérience humanitaire avec une équipe de bénévoles français exclusivement féminine, encadrée par Jean-Luc et accompagnée d’une joyeuse bande de traducteurs et de médecins locaux.

Un beau mélange pour deux semaines inoubliables !

Tous ces moments de partage, ces échanges, ces sourires, ces populations, les enfants de « ENZO ET TINA », notre belle équipe franco-cambodgienne (et même les fameuses malles en fer !) vont me manquer…

Cette deuxième mission humanitaire au Cambodge n’a fait que renforcer l’attachement que j’ai pour ce pays et l’envie de venir en aide aux plus démunis.

Merci à l’Association « MISSION HUMANITAIRE », à Jean-Luc (notre Chef de Mission) et à toute notre équipe !

De Maïwenn, gestionnaire de paye, Poissy

Une mission humanitaire en Afrique : destination Bénin

Je n’étais pas encore partie pour mon 1er voyage humanitaire, que j’avais déjà hâte de refaire mes valises pour un 2nd séjour humanitaire.

Je suis rentrée de ma première mission, j’ai déjà fait ma demande pour la 2ème mission humanitaire.

On est constamment transporté par l’émotion, on a le sourire accroché aux lèvres du matin au soir, et on est bercé par les chants et la musique sans arrêt.

Si je devais décrire la population en quelques mots…gaie, chaleureuse et courageuse.

Leur rencontre que ce soit par le biais de l’immersion culturelle, en médical humanitaire ou en soutien scolaire est riche en émotion.

Tout au long du séjour humanitaire, on reçoit beaucoup plus qu’on ne donne et les échanges sont chargés de générosité.

Quant à l’orphelinat, rien qu’à son évocation et son souvenir…non seulement j’ai un grand et large sourire qui s’affiche, mais j’en ai les larmes aux yeux…ils sont juste fabuleux.

Une grande leçon d’humilité et de modestie.

Et si j’avais une crainte à quitter la France pour l’inconnu, une chose est sûre, je ne voulais plus quitter l’Afrique au moment du départ.

Merci à l’association « MISSION HUMANITAIRE » pour cette aventure humaine.

Et à ce jour, l’Afrique me manque plus que jamais…

Maïwenn

De Lisa, Etudiante

Ma première mission humanitaire : au Bénin

Je suis partie en août 2014 en mission humanitaire au Bénin.

J’ai vécu une expérience humanitaire inoubliable.

Je n’ai pas vraiment de mots pour exprimer tout ce que j’ai pu vivre et ressentir là-bas, mais une chose est sûre ; j’y retournerais.

J’ai bien l’intention de faire d’autres missions humanitaires avec l’association « MISSION HUMANITAIRE » (MH).

La mission était très bien organisée, nous avons pu faire énormément de choses différentes en peu de temps.

Le fait de passer aussi des moments avec les enfants de l’orphelinat Amour et Manon a permis d’être plus prôche de la population et de sa culture, et c’est impressionnant comment on peut s’attacher vite à eux ! …

C’est un orphelinat exemplaire dont s’occupe MH avec la fondation Groupe Pierrefonds. Le travail est très sérieux et les enfants ont une vraie chance de réussir dans la vie, grâce à cet orphelinat.

Nous avons été très bien accueillis par le personnel local, par sa gentillesse, sa bonne humeur, sa générosité.

Cela a été un réel plaisir de travailler avec eux.

En conclusion, cette expérience humanitaire a été très enrichissante sur tous les plans.

Quelques mois après le retour, j’ai encore des images, des sensations, des rythmes, des chants, et des rires plein la tête.

En bref, une expérience humaine et humanitaire pleine de bonne humeur et d’émotions !

Merci à l’association sérieuse « MISSION HUMANITAIRE » et merci au Bénin.

Lisa

De Véronique, Déléguée générale

2ème mission humanitaire en 2014 avec la même association

21 Juillet 2014 : départ, 15 jours pour découvrir la culture tibétaine : une sacré belle opportunité de rencontres de 18 mois à 80 ans !

Objectif peinture : réfection de la maison des prières de la maison de retraite OPH. Pas question de mollir !

Si les pensionnaires tibétains rencontrés ne parlaient pas l’anglais, leurs regards, leurs sourires et leur présence de chaque instant (!) attentive et bienveillante fut un réel soutien indispensable pour mener à bien ces travaux pendant la mousson.

Quant à nos autres expériences de rencontres avec les enfants de la crèche, à l’école, ou avec les jeunes moines du Monastère furent tout au autant de beaux et intenses souvenirs gravés pour longtemps dans ma mémoire.

Cette mission humanitaire fut aussi un beau succès grâce à l’implication et à la sensibilité de Bertrand, notre Chef de mission qui nous a sacrément guidés, et à une équipe de bénévoles enthousiaste et pleine de dynamisme.

Mais aussi grâce à Ama et Sonam, qui respectivement veillaient attentivement sur notre quotidien et notre bel accueil dans les camps.

Nous avons ensuite quittés les camps de réfugiés tibétains pour l’orphelinat indien de Gopalpur.

26 adorables chérubins indiens pleins de joie, de respect et de bienveillance entre eux, et qui apprenaient avec envie tout ce qu’ils pouvaient.

Quelle leçon de vie ! Que d’émotion …

La maison leur offre un toit et des repas.

Le dévouement du directeur et de sa famille leur apporte une belle éducation, et très souvent des rires dans la complicité.

Mais ce n’est pas suffisant. Alors, si vous souhaitez les aider, n’attendez pas, ils ont besoin de notre soutien et de parrains ….  🙂

Merci à l’association « MISSION HUMANITAIRE » avec qui je compte bien repartir en mission !

Véronique

De Améline, 17 ans, Lycéenne, Bassens

Ma première mission humanitaire au Bénin

J’ai vécu 2 semaines juste inoubliables au Bénin !

J’ai pu découvrir une population différente de la nôtre, du haut de mes 17 ans.

Je pense que peu de jeunes franchissent le pas ou refusent de partir en mission humanitaire, par peur de laisser les parents, par peur aussi de l’inconnu.

Je pense que pour une ouverture d’esprit, faire une mission humanitaire c’est le top !

Pour ma part, j’ai pu découvrir le coté médical ainsi que l’orphelinat “Amour et Manon” où j’ai rencontré des enfants formidables et une population très humaine.

Je garderais en mémoire ces deux magnifiques semaines, j’ai vécu le plus beau voyage de toute ma vie.

Je garde en moi ces sourires partagés, ces moments de rire, ces moments de joie et de bonne humeur !

Je remercie énormément mon chef de mission ainsi que ma formidable équipe qui était à mes cotés, une équipe soudée

Merci de m’avoir permis de vivre une expérience humanitaire inoubliable mais surtout unique !

L’an prochain j’espère repartir avec l’association « Mission Humanitaire » en Inde ou au Cambodge !

De Laury, 19 ans, Etudiante en prépa commerciale

Mission humanitaire Bénin – Togo

En juillet 2014, je suis partie en mission humanitaire mixte c’est à dire une semaine au Bénin puis une semaine au Togo.

Autant vous dire, que dès la première semaine au Bénin, je voulais retourner en France, tant je me sentais inutile : En effet, beaucoup de missions étaient passées avant nous et avaient déjà réalisé beaucoup de choses à l’orphelinat Amour et Manon ainsi que dans le cadre des consultations médicales, ce qui ne nous laissait pas beaucoup d’initiatives à prendre.

Cependant, le contact avec ce peuple africain, si souriant et chaleureux m’a convaincue d’y rester. Nous avons même eu la chance d’être conviés le soir, dans un village très reconnaissant envers l’action de MH (association MISSION HUMANITAIRE), nous montrant ainsi l’aide nécessaire que MH doit continuer à donner dans cette région car ce n’est que sur le long terme que les bénéfices sont visibles.

Mais tout cela, je ne l’ai compris que, lors de la mission au Togo où nous étions en partenariat avec plusieurs associations locales.

L’orphelinat  du Togo « Dieu est Grand » était très loin de ressembler à celui du Bénin exemplaire « AMOUR et MANON » tant au niveau sanitaire qu’éducatif : Ces 70 enfants dont les tout-petits étaient majoritairement en malnutrition avaient besoin de soutien scolaire comme de contacts affectifs ce que nous faisions en passant notre temps à jouer avec eux.

Ayant passé 2 jours dans cet orphelinat, j’ai pu aussi aider à la rénovation des chambres et d’un grand panneau indiquant l’emplacement de l’orphelinat.

Ce qui m’a fait me rendre compte de la nécessité pour MH d’accroître le nombre de missions vers ce pays qui n’attend que notre aide, tant les choses à faire et à apporter y sont nombreuses.

C’est au cours de cette mission que je me suis sentis vraiment utile.

Mais ceci n’aura de profit que si notre action est relayée régulièrement, c’est pourquoi je vous recommande vivement de partir en mission au Togo avec MH (MISSION HUMANITAIRE), vous ne serez pas déçu.

N’ayant pas de résidence fixe comme au Bénin, nous étions logés dans divers hôtels toujours dans un cadre très charmant au fur et à mesure que nous changions de villages, je pense que c’est un petit plus, qui ne vous déplaira pas.

Bon voyage à tous !

Laury

De Natacha, Assistante sociale

Mission humanitaire au Bénin en 2014

Tout commença lors d’un séminaire à Azay le rideau en mars 2014.

J’avais depuis plusieurs années pour projet de partir en mission humanitaire en Afrique.

Beaucoup de questionnement : je suis assistante sociale. Quelle aide vais-je pouvoir apporter, vais-je être utile, etc. ?

Un séminaire qui s’est alors déroulé sur un weekend où les échanges avec l’équipe de l’association « mission humanitaire », les autres potentiels bénévoles et la présentation par Thierry de l’Association, de son fonctionnement, des diverses missions m’ont rassurée et m’ont permis enfin de me lancer sereinement dans ce projet qui me tenait tant à cœur.

Et hop ! Juin 2014, me voilà dans l’avion direction Cotonou pour 15 jours de mission humanitaire au Bénin, accompagnée d’une Team MH bénévoles exceptionnelle venant de tous milieux, corps de métiers, âges, etc.

Un pied déposé sur le sol du Bénin … Je ne savais pas encore que ce pays, Ouidah, la Team MH, l’équipe locale, la population, les enfants de l’orphelinat « Amour et Manon », seraient une expérience unique qui m’apporterait autant d’enrichissement sur le plan humain.

Une mission humanitaire plus que complète à la fois humainement, culturellement, des missions médicales et de soutien scolaire, de l’animation et du plaisir tout simplement à partager. Lire la suite de cette entrée »

De Mélanie, Restauratrice

Mon expérience humanitaire au Bénin

Il est difficile de trouver les mots justes pour décrire cette expérience humanitaire.

Dépaysement total, enrichissement culturel, découverte et échanges avec les populations locales et surtout rencontre avec les enfants de l’orphelinat « Amour et Manon ».

Le Bénin, c’est d’abord une culture riche : notre rencontre avec le pontife du Vaudou fut un réel privilège et nous a permis d’appréhender différemment cette religion.

Le Temple des Pythons, la Forêt sacrée et la route des esclaves ont également contribué à nous immerger dans cette culture.

La rencontre avec les populations locales lors des consultations fut aussi très forte en émotion.

Je ne suis pas issue du milieu médical, donc je nourrissais quelques craintes : vais-je vraiment être utile et compétente ?

Mais tout était parfaitement organisé grâce à Léa qui était en Afrique depuis un an et grâce à l’association « Mission Humanitaire« .

Elle connait parfaitement le terrain et est apprécié de tous, c’était une réelle chance de l’avoir pour chef de mission.

Et que dire de notre travail à l’orphelinat « Amour et Manon » ? Les mots me manquent.

L’accueil tellement chaleureux des enfants, le soutien scolaire, notre week-end à la piscine et à la plage, leurs sourires et leur joie de vivre … ces instants passés en leur compagnie étaient juste magiques.

Enfin, tous ces merveilleux moments, j’ai eu la chance de les vivre et de les partager avec une équipe formidable.

Et depuis mon retour, je n’ai qu’une seule idée en tête :

je repars quand ?

 

Mélanie

De Philippe, Médecin

Bénévolat humanitaire au Bénin

La cinquantaine, et l’envie de faire autre chose, d’exercer différemment, de donner du temps aux autres.

Ma première mission humanitaire médicale, quelques appréhensions suite aux récits souvent exagérés entendus par ci par là (« Ma médecine générale » un peu loin..).

Ce fut une mission pleine de bonheur et d’émotions auprès des enfants de l’orphelinat « Amour et Manon », mais aussi avec les populations que nous avons rencontrées dans les villages lors de nos consultations médicales (le rythme était parfois soutenu).

L’équipe était jeune et très motivée et tout s’est bien passé, grâce aussi à une organisation « parfaite » de nos chefs de mission.

Le caractère mixte de cette mission me parait très approprié pour une 1ère fois .

Un grand Merci à toute l’équipe de MH (association MISSION HUMANITAIRE) et aux bénévoles qui ont participé à la réussite de cette mission.

Connexion Tribu MH
:
: