Créateur de vocations humanitaires 
Autres témoignages

De Améline, 17 ans, Lycéenne, Bassens

Ma première mission humanitaire au Bénin

J’ai vécu 2 semaines juste inoubliables au Bénin !

J’ai pu découvrir une population différente de la nôtre, du haut de mes 17 ans.

Je pense que peu de jeunes franchissent le pas ou refusent de partir en mission humanitaire, par peur de laisser les parents, par peur aussi de l’inconnu.

Je pense que pour une ouverture d’esprit, faire une mission humanitaire c’est le top !

Pour ma part, j’ai pu découvrir le coté médical ainsi que l’orphelinat “Amour et Manon” où j’ai rencontré des enfants formidables et une population très humaine.

Je garderais en mémoire ces deux magnifiques semaines, j’ai vécu le plus beau voyage de toute ma vie.

Je garde en moi ces sourires partagés, ces moments de rire, ces moments de joie et de bonne humeur !

Je remercie énormément mon chef de mission ainsi que ma formidable équipe qui était à mes cotés, une équipe soudée

Merci de m’avoir permis de vivre une expérience humanitaire inoubliable mais surtout unique !

L’an prochain j’espère repartir avec l’association « Mission Humanitaire » en Inde ou au Cambodge !

De Pascaline, Directrice EHPAD, Maubourguet

Mission humanitaire au Cambodge

Participer à une mission humanitaire est un projet longuement mûri.

Mais allez ! c’est parti ! je me lance : d’abord le séminaire qui confirme mon choix puis c’est le grand saut vers le Cambodge !

De l’incertitude face à l’inconnu dans l’avion en direction de Paris (mais dans quoi me suis-je embarquée … ?) jusqu’au premier contact à l’aéroport avec le groupe de bénévoles qui m’accueille tout sourire …

L’inquiétude s’efface … là c’est sûr cette mission humanitaire, ça va être inoubliable !

Nous sommes un petit groupe mais quel groupe !!!! Le tout guidé par une chef de mission compétente, efficace et joyeuse !

Les 15 jours suivants sont bien difficiles à décrire en quelques mots.

Parmi les nombreux souvenirs qui me restent en mémoire j’évoquerai Lire la suite de cette entrée »

Daphné, 22 ans, étudiante en sciences politiques et sociales, Padoue (Italie)

Mission humanitaire à Pondichéry (août 2014)

Je suis partie en mission humanitaire à Pondichéry, en Inde du Sud, cet été, une immersion dans la vie quotidienne indienne, je recommande cela à tout le monde !

C’est la première mission avec MH (l’association MISSION HUMANITAIRE), pour ma mère Chantal et moi.

Nous avions décidé de nous engager ensemble dans cette aventure indienne et de partager notre passion commune du voyage et du contact humain ; cela a été pour nous deux une expérience incroyable.

Nous étions donc que des filles et des femmes en mission humanitaire (14 !), d’âges disparates et de formations différentes.

La mission humanitaire est pourtant « médicale », et nous avions que deux infirmières dans l’équipe, et bien cela n’a pas été du tout un handicap !

Notre équipe était dynamique, enthousiaste et enjouée, on s’est bien entendu au fil des jours que ce soit sur le terrain ou à la maison MH.

Nous sommes d’ailleurs encore en contact grâce aux réseaux sociaux et au travail de Mathilda, qui s’est chargée de récupérer toutes nos photos afin que nous puissions les partager par Internet.

Il est vrai que lorsqu’on part en mission humanitaire, c’est « à la rencontre de l’autre », et on ne pense pas forcément que « l’autre » peut-être tout simplement une personne du groupe ou bien un membre de l’équipe locale. Lire la suite de cette entrée »

De Samuel, Gestionnaire à ERDF, La Roche sur Yon

Mission à Pondichéry du 2 au 16 juillet 2014

Pour tous les 5, c’était notre première mission d’aide humanitaire.

Nous sommes partis avec un handicap, notre effectif, 6 avec notre chef de mission, Serge.

Du jamais vu chez MH ! (association MISSION HUMANITAIRE).

Mais très vite, cet handicap s’est transformé en un atout.

Nous formions une équipe solidaire, pleine d’énergie, de bonne humeur, avec des compétences différentes qui nous ont été très utiles.  » Une équipe qui déchire » comme disait Julien.

Nous avons vécu dans un autre monde. Nous avons apprécié l’accueil chaleureux dans les villages, de travailler avec les locaux, les days off.

Prévoir son aspirine pour l’inventaire des médicaments !

Cette mission humanitaire a été pour chacun d’entre nous une formidable aventure humaine.

Nous sommes fiers d’y avoir participé.

Samuel, Julien, Isabelle, Hélène et Jeff

De Liliane, Aide-soignante

Ma mission humanitaire au Bénin et au Togo (2 pays en une seule mission)

Je suis rentrée depuis plusieurs semaines et je suis toujours aussi nostalgique !

Merveilleuse mission humanitaire qui ne vous laisse pas indemne humainement.

Je n’exprime pas facilement mes sentiments et pourtant je pourrai écrire des pages !

J’ai aimé partager avec cette population si adorable, si souriante malgré les conditions de vie. Ces enfants joueurs, curieux, si attachants, que ce soit durant les consultations médicales, dans les villages de brousse ou de pêcheurs, ou dans les orphelinats !

Une seule frustration, le sentiment de n’avoir pas fait assez !!

Je repartirai en mission humanitaire !!

J’ai rencontré des gens merveilleux, les bénévoles, l’équipe MH (association MISSION HUMANITAIRE), les associations « sosvol » et notre chef de mission.

Merci à tous,

Liliane

De Mylène, 42 ans, Responsable communication, Hyères

Mission humanitaire au Cambodge, juillet 2014

Sans connaissance médicale particulière, partir avec l’association « MISSION HUMANITAIRE » (MH) a été une grande chance d’être utile et de vivre des rencontres authentiques !

Une équipe à taille humaine, une organisation rodée, la motivation et la convivialité des équipes sur place et un super chef de file, Eric …

Tout cela fait que cette expérience humanitaire risque bien de « faire des petits ».

Cette mission itinérante m’a fait découvrir des populations de coins reculés du Cambodge, et a créé des liens avec les khmers, qui m’ont touchée au cœur… »,

Mylène

De Elsa, 27 ans, chargée de projet marketing

Mission médicale au Cambodge, Juillet 2014

Comme il est difficile de mettre des mots sur tout cela.

Quelque chose se passe là-bas, impossible à décrire. Chacun vit cela différemment. Nous sommes loin de tout, sans repères, avec un groupe d’inconnus, sur une terre qui est à des années lumières de la nôtre.

Du désenchantement à l’enchantement, une graine est semée dans notre cœur et notre tête, et continue à pousser lorsque l’avion du retour atterrit. Chaque jour.

Une expérience magique. Des gens fabuleux. De très belles rencontres.

Une histoire qui au final ne se termine jamais vraiment.

Je vous souhaite de vivre ce que j’ai vécu avec moi-même / avec eux, et de surtout laisser cette graine pousser.

Attention, risque de non-retour, ce voyage me change au quotidien. Et j’en suis heureuse et riche aujourd’hui encore.

La suite ? Je ne sais pas encore … je vous dirai quand la graine deviendra plante ! 😉

Une chose est sûre, je chercherai à repartir en mission humanitaire avec mon équipe.

Un grand merci à notre chargé de mission et à l’association « MISSION HUMANITAIRE » MH pour créer ces opportunités et les organiser avec brio.

De Camille, Etudiante en prévention

Partir en mission humanitaire : première expérience au Bénin

Pour ma première mission humanitaire, j’ai adoré le principe de la mission mixte (Bénin / Togo) c’est juste TOP ! J’ai pris conscience de beaucoup de choses là-bas…

Ma mission humanitaire m’a permis une découverte extraordinaire de deux pays, deux cultures différentes, de personnes superbes et aussi de moi-même !

Là-bas, les valeurs humaines telles que l’amitié, la famille et le partage prennent vraiment tous leur sens.

Que ce soit au service médical ou à l’orphelinat « AMOUR et MANON », les journées passent toujours trop vite.

De retour en France depuis quelques jours maintenant, j’ai pris un peu du recul sur  la vie en général et j’essaie de relativiser.

Je souhaite même changer d’orientation professionnelle ; puisque maintenant je vais rechercher une activité dans le domaine de l’humanitaire.

Cette mission humanitaire avec l’association « MISSION HUMANITAIRE » restera une expérience inoubliable et bénéfique pour moi.

Aujourd’hui, je n’ai qu’une hâte : repartir pour une nouvelle mission humanitaire.

Je recommande ! Aussi, je tiens à remercier toute l’équipe de l’Association « Mission Humanitaire » pour leur sérieux et bien sûr tous les bénévoles qui m’ont accompagné cette première fois !

Camille

De Laury, 19 ans, Etudiante en prépa commerciale

Mission humanitaire Bénin – Togo

En juillet 2014, je suis partie en mission humanitaire mixte c’est à dire une semaine au Bénin puis une semaine au Togo.

Autant vous dire, que dès la première semaine au Bénin, je voulais retourner en France, tant je me sentais inutile : En effet, beaucoup de missions étaient passées avant nous et avaient déjà réalisé beaucoup de choses à l’orphelinat Amour et Manon ainsi que dans le cadre des consultations médicales, ce qui ne nous laissait pas beaucoup d’initiatives à prendre.

Cependant, le contact avec ce peuple africain, si souriant et chaleureux m’a convaincue d’y rester. Nous avons même eu la chance d’être conviés le soir, dans un village très reconnaissant envers l’action de MH (association MISSION HUMANITAIRE), nous montrant ainsi l’aide nécessaire que MH doit continuer à donner dans cette région car ce n’est que sur le long terme que les bénéfices sont visibles.

Mais tout cela, je ne l’ai compris que, lors de la mission au Togo où nous étions en partenariat avec plusieurs associations locales.

L’orphelinat  du Togo « Dieu est Grand » était très loin de ressembler à celui du Bénin exemplaire « AMOUR et MANON » tant au niveau sanitaire qu’éducatif : Ces 70 enfants dont les tout-petits étaient majoritairement en malnutrition avaient besoin de soutien scolaire comme de contacts affectifs ce que nous faisions en passant notre temps à jouer avec eux.

Ayant passé 2 jours dans cet orphelinat, j’ai pu aussi aider à la rénovation des chambres et d’un grand panneau indiquant l’emplacement de l’orphelinat.

Ce qui m’a fait me rendre compte de la nécessité pour MH d’accroître le nombre de missions vers ce pays qui n’attend que notre aide, tant les choses à faire et à apporter y sont nombreuses.

C’est au cours de cette mission que je me suis sentis vraiment utile.

Mais ceci n’aura de profit que si notre action est relayée régulièrement, c’est pourquoi je vous recommande vivement de partir en mission au Togo avec MH (MISSION HUMANITAIRE), vous ne serez pas déçu.

N’ayant pas de résidence fixe comme au Bénin, nous étions logés dans divers hôtels toujours dans un cadre très charmant au fur et à mesure que nous changions de villages, je pense que c’est un petit plus, qui ne vous déplaira pas.

Bon voyage à tous !

Laury

De Inès, Etudiante en sciences du langage

Notre mission humanitaire à Madagascar

Nous sommes partis le 3 juillet 2014 pour une expérience humanitaire inoubliable.

Les longues heures de voyage, en avion puis en bus étaient fatigantes mais les paysages en valaient la peine.

Nous avons été accueillis à bras ouverts par Rosa, Steffie et Adeline, le personnel de la maison de bénévoles.

Les premières journées à l’hôpital ont permis de se familiariser avec les habitudes malgaches et avec l’organisation de l’accueil et de la pharmacie. Les trois stagiaires qui nous ont accompagnés nous ont aussi beaucoup aidé par leur travail en amont pour la mission.

Les journées suivantes en village ont été les plus éprouvantes mais les plus enrichissantes.

On a pu voir un grand nombre de patients tout en jouant avec les enfants qui sont très demandeurs.

Les contacts avec les malgaches ont été facilités par leur bienveillance, leur gentillesse et leurs sourires.

Merci à Angela et Abdou pour leur dévouement sans faille à MH (association MISSION HUMANITAIRE).

L’expérience terrain de Jean-Luc a permis le bon déroulement de notre mission. Les rencontres tant avec les malgaches qu’entre bénévoles ont été formidables.

Notre super équipe s’est retrouvée un mois plus tard en France pour écrire ce témoignage ensemble.

Christophe, Emmanuel, Amélie, Lucie, Camille, Inès

Connexion Tribu MH
:
: