Créateur de vocations humanitaires 
Autres témoignages

De Denis, Formateur en bureautique, Le Mée-Sur-Seine

Mission Madagascar

Nouvelle mission… Pas d’hésitation, pour cette aventure. Mes peurs de la première mission (ne pas être à la hauteur, ne pas trouver ma place dans le groupe …), se sont évaporées, et ont laissé place à la soif d’aventures et de rencontres.

Nouveau pays : Madagascar. Ile dans l’océan indien, couleur, partage pendant un instant la vie de ces personnes, le temps d’une rencontre, un regard, un sourire. Cela vous apporte plus que vous ne pouvez leur donner…

Cette fois encore, je rentre avec pleins de clichés dans les yeux et dans le cœur. Avoir franchi le seuil de l’association MISSION HUMANITAIRE, me renforce dans ma vie, m’encourage à propager l’envie de collaborer encore et encore, avec cette formidable équipe de l’association.

Merci encore pour ce moment partagé avec toute l’équipe de cette mission. La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter et une aventure à tenter. Il faut vivre ses rêves plutôt que rêver sa vie.

De Laura, Étudiante infirmière, Vendée

Mission Mahajanga

Les mots « magique » et « inoubliable » sont les premiers mots qui me viennent à l’esprit pour parler de cette mission humanitaire.

Madagascar est un pays très accueillant, attachant et chaleureux. La population que l’on a rencontrée lors de cette mission est extraordinaire. Je me souviens de leur sourire mais aussi de leur patience à attendre que nous les prenions en charge.

Le sourire des enfants lorsque l’on prend le temps de s’occuper d’eux, de jouer. Tous ces moments magiques que l’on ne peut oublier, les entendre rire, s’amuser, chanter, danser…

Je souhaite remercier notre chef de mission, et toutes les personnes que j’ai pu rencontrer (bénévoles, interprètes, chef de village…) car sans eux la mission n’aurait pas été aussi enrichissante.

Merci pour votre bonne humeur et votre gentillesse !

De Guillaume, Étudiant en communication, Paris

Mission Madagascar

J’attendais ce voyage à Madagascar depuis des mois et le moins que l’on puisse dire c’est que je n’ai pas été déçu. Cette expérience a été absolument fabuleuse pour moi et depuis mon retour en France je n’ai qu’une idée en tête : repartir !

Pendant 15 jours j’ai été plongé dans un monde totalement à part où je n’ai fait que partager des moments précieux avec la population locale. Côtoyer ces personnes au quotidien permet de prendre du recul sur sa personne et de comprendre les vraies priorités. Nous avons donné de notre temps mais nous avons tellement reçu en retour !

Je conseille à tout le monde de partir en mission humanitaire, tête baissée, dans cette expérience incroyable qui vous permettra de mieux vous connaître ainsi que de découvrir le monde magnifique qui nous entoure…

Merci à l’association MISSION HUMANITAIRE pour son organisation sérieuse.

De Wassa

Mission Madagascar

Après le séminaire sur 2 jours à Azay-le-Rideau, j’étais plus que convaincue qu’il fallait que je fasse une mission humanitaire. Lors de ce séminaire, toutes les informations utiles au bon déroulement d’une mission ont été évoquées. Je n’avais plus qu’une envie : préparer mes valises et m’envoler pour Madagascar.

Rendez-vous le jour J à 8h00 au comptoir d’Air France avec notre chef de mission Fabrice. Je découvre alors l’équipe avec qui je vais passer les 2 semaines de mission. Dès les premières minutes de rencontre, une ambiance conviviale s’est installée.

Après 10h45 de vol, arrivée à Antananarivo. Première nuit dans un hôtel très sympa puis départ le lendemain matin pour 12h de route vers Mahajanga. Nous avons eu la chance de découvrir les magnifiques paysages de Madagascar.

Une fois arrivés à la maison MH, nous avons découvert le lieu dans lequel nous allions vivre durant la mission. J’ai vraiment été agréablement surprise lors de notre arrivée à la maison. Elle possède tout le confort, bien équipée et surtout d’une équipe très qualifiée qui prend à cœur de bien « nourrir » les bénévoles et de rendre la maison très propre.

J’ai eu la chance de passer une mission humanitaire extraordinaire. L’équipe locale qui nous accompagnait tous les jours, était très opérationnelle ! Ces derniers étaient toujours disponibles et à notre écoute. Même en faisant 1h30 de route (de brousse), la bonne ambiance et humeur m’a permis de passer sereinement les trajets.

N’étant pas du corps médical, j’appréhendais la mission essentiellement médicale. Je me demandais quelle utilité pourrais-je avoir. Finalement, tout s’est très bien passé et j’ai beaucoup apprécié être utile à tous les postes notamment à l’accueil.

Je garde donc une très belle expérience de ma première mission humanitaire. L’équipe de bénévole a joué un rôle important pour le bon déroulement de celle-ci.

Je me demande déjà quelle sera ma prochaine destination pour un deuxième voyage humanitaire avec MISSION HUMANITAIRE !

De Rolande, Infirmière

Mission à Mahajanga, Madagascar,

Il s’agit de ma première mission humanitaire avec l’association MISSION HUMANITAIRE.

Mahajanga me semble idéale pour une première mission.

Nous avons effectué une mission dans les villages proches de Mahajanga, pour la plupart situés en pleine brousse. Nous consultions chaque jour plus d’une centaine de patients, avec deux médecins locaux, tous très aimables, souriants et reconnaissants de notre passage.

La population malgache est véritablement pauvre, mais pas malheureuse pour autant ! Sur le plan médical, les pathologies étaient très variées, j’ai même effectué certains gestes de petite chirurgie.

L’équipe locale était très accueillante et sympathique, aussi bien les traducteurs, les médecins, les cuisinières… Une mention spéciale à notre Directrice MISSION HUMANITAIRE Madagascar qui nous a permis de consulter dans les meilleures conditions.

La maison MH était très confortable. Nous nous sommes tous très bien entendus dans le groupe de bénévoles, dès le début de la mission, cela étant plus facile vu le petit nombre de personnes que nous étions. Le chef de mission était formidable, très compétent et vraiment réactif face aux difficultés rencontrées. L’ambiance de travail (et en dehors du travail !) était excellente. Les deux journées de repos étaient très appréciables avec un guide passionné et des paysages magnifiques incontournables.

Au total, malgré les trajets extrêmement longs et les quelques couacs administratifs du début, mon ressenti de cette mission est globalement positif et je pense déjà à repartir avec MISSION HUMANITAIRE à Mahajanga ou ailleurs.

Manon, Infirmière en Pédiatrie, Levallois-Perret

MADAGASCAR 2017

Aéroport de Paris, je m’apprête à décoller pour Madagascar pour la première fois.

Un peu d’appréhension, mais surtout une grande excitation.

Je découvre le groupe de personnes qui constitue notre équipe, beaucoup de personnalités différentes venant d’horizons différents mais qui s’avéreront être des personnes plus enrichissantes les unes que les autres.

 

Après un long voyage, agrémenté de paysages magnifiques, c’est une immersion totale dans la culture Malgache. Une adaptation presque naturelle accompagnée par notre chef de mission, les traducteurs et les représentants de l’association MISSION HUMANITAIRE sur place.

 

 

Une seule hâte : être au milieu de la population.

Premier jour de consultation : je me prends une vague de plein fouet de bonheur, de sourires, de rires d’enfants et d’émotions diverses. Malgré l’extrême pauvreté de ce peuple, chaque village nous accueille en nous offrant une disponibilité maximale.

Les jours de consultations se suivent et ne se ressemblent pas. Chaque village, chacune des personnes rencontrées ont une histoire différente et ils me touchent chacun à leur manière.

En tant qu’infirmière, je me suis sentie utile dans chacune des prises en charge. Je me suis remise en question dans les diverses situations rencontrées afin d’abandonner mes habitudes occidentales et à la fois, de les utiliser à bon escient pour les rendre utiles sur place.

C’est une petite goutte que nous avons apporté à cet océan de besoins, mais notre utilité n’est pas vaine et s’inscrit dans un cercle bien rodé par l’association MISSION HUMANITAIRE. Quel plaisir de recevoir des patients ramenant leur carnet de santé mis en place les années précédentes.

L’organisation rassurante et efficace de l’association MISSION HUMANITAIRE m’a mise en confiance et bien accompagnée tout au long de la mission. Je n’ai qu’une seule hâte c’est repartir à nouveau.

C’est difficile de mettre des mots sur ce que j’ai vécu, il faut le vivre pour comprendre.

De Daïna (47 ans, Créateur d’entreprise, Paris)

Mission humanitaire à Madagascar

Mon voyage à Mahajanga à Madagascar a été ma première expérience en termes de mission humanitaire.

C’est l’expérience humaine la plus enrichissante qu’il m’a été donné de vivre et ce, malgré près de 30 ans de bénévolat.

Madagascar est un pays très attachant de par la beauté et la diversité de ses paysages mais surtout de par l’accueil et l’hospitalité qui nous ont été réservés par les équipes de MISSION HUMANITAIRE en local ainsi que par les personnes que nous avons rencontrées dans les différents villages lors de nos interventions.

Les journées sont bien rythmées et séquencées afin de s’assurer de la qualité de la prestation à rendre aux villageois via des process bien normés.

 

Les missions sont variées entre l’accueil, le poste d’assistant médecin et celui de la pharmacie. Le travail avec les bénévoles et les équipes locales favorise un échange et un partage culturel des plus riches dans chacun des 4 villages dans lesquels nous nous sommes rendus. Nous sommes au plus près des populations pour bien comprendre leurs préoccupations.

Nous sommes encadrés par un chef de mission et accompagnés par des médecins locaux et des traducteurs afin de faciliter le lien avec les populations locales. L’équipe d’accueil à la maison est aux petits soins pour rendre notre séjour des plus agréables en termes de repas, de tenue de la maison et du linge, de visites de la région et de découvertes de ses richesses et de son artisanat.

Tout a été mis en œuvre par MISSION HUMANITAIRE, pour rendre cette expérience authentique, unique et inoubliable.

Merci à Hélène, à Roselyne et à ses équipes de MISSION HUMANITAIRE sur le terrain.

Daïna

De Alizée, Antoine et Clément, Lyon,

De Alizée, étudiante infirmière, Royan,

De Antoine, informaticien, Lyon,

De Clément, militaire, Lyon,

Mission Madagascar,

Quelques semaines après notre retour en France, les liens ont perduré, ce qui nous a donné l’envie de faire un témoignage commun …

Suite à un long voyage, nous arrivons dans notre ville d’accueil à Madagascar, pour une mission humanitaire.

Après une après-midi d’inventaire, nous avons pu découvrir le travail sur le terrain aussi bien à l’hôpital que dans les villages de brousse. L’échange avec la population malgache a été très enrichissant, un peuple qui n’a rien mais qui est prêt à tout donner. Grâce à eux, nous avons pu retrouver des valeurs fondamentales que l’on oublie trop souvent dans notre quotidien, en France.

L’équipe locale nous a permis de vivre pleinement cette mission grâce à leur dévouement et leur joie de vivre quotidienne. Notre chef de mission, a été présent dans le soutien moral et physique (ce qui n’était pas facile tous les jours) mais aussi dans les moments de joies.

Au sein de notre petit groupe, chacun avait sa place permettant un travail performant et des moments de détente forts agréables.

Chacun peut vivre et ressentir cette expérience humanitaire différemment, en ce qui nous concerne tous les trois, nous ressortons marqués et prêts à renouveler l’expérience avec l’association MISSION HUMANITAIRE.

De Harmony, Éducatrice de Jeunes Enfants, Paris

Mission Madagascar,

A peine rentrée de Madagascar que l’envie de repartir est déjà là …

Après le Bénin, j’ai choisi de partir à Madagascar et je ne regrette vraiment pas.

J’ai vécu une mission humanitaire médicale riche en émotions, rencontré des bénévoles géniaux avec qui l’on a formé une super équipe. Nous avons été encadrés par une chef de mission très à l’écoute et hyper réactive et travailler avec une équipe locale très accueillante et pleine de joie de vivre. Les conditions d’hébergement étaient idéales et l’équipe de la maison au top !

Les consultations médicales dans les villages sont toujours des moments très forts, parce qu’évidemment aller à la rencontre des populations est ce que nous attendons le plus. Malgré les conditions de vie très difficiles de ce pays, nous avons rencontré des gens souriants, des enfants heureux que l’on s’occupe d’eux et qu’on leur propose des activités. J’en profite pour saluer le travail extraordinaire d’Ahamada auprès des enfants, c’est un animateur génial.

Après réflexion, je me dis que même si nous n’avons pas rencontré de pathologies graves et d’urgences vitales, nous avons accordé de l’écoute, donné des médicaments, des soins et des conseils à des personnes qui n’ont pas ou très peu accès aux soins et c’est cela finalement qui est très important.

Il ne faut pas partir en mission en pensant que l’on va sauver des vies ou révolutionner le monde. Mais il faut plutôt se dire que l’on va améliorer un peu le quotidien de personnes qui ont des conditions de vie difficiles.

Et surtout, il est important de ne pas oublier que ce sont les actions pérennes et les passages successifs dans ces villages qui font que les actions que nous menons sont vraiment utiles.

Je garde de cette mission un excellent souvenir. J’ai pris beaucoup de plaisir durant ces 18 jours de mission, avec l’association sérieuse MISSION HUMANITAIRE.

Et je pense que c’est maintenant confirmé et officiel : j’ai attrapé le virus et je ne pense qu’à une chose repartir !

De Enora, Étudiante, Saint Aubin sur Mer

Mission d’évaluation à Mahajanga (Madagascar),

Cette mission humanitaire d’évaluation médicale était très enrichissante. Nous avons pu travailler avec des médecins locaux qui consultent une centaine de patients par jour et nous avons eu l’opportunité d’avoir de De Enora, étudiante, St Aubin sur merformidables traducteurs.

De Enora, étudiante, St Aubin sur mer (2)La population malgache me semble se contenter de peu et je me demande même s’ils ne sont pas plus heureux que nous … Il y a eu une très bonne entente au sein de notre équipe, ce qui m’a surpris car il n’est pas toujours facile de s’accorder avec tout le monde.

Je pense que pour une première mission humanitaire, Mahajanga peut être l’endroit idéal. La population est souriante et reconnaissante des actions que l’on mène pour elle. Les malgaches nous ont répété de nombreuses fois que ce que nous faisions était formidable, et c’est agréable d’entendre que notre travail est apprécié …

Pendant les missions avec l’association MISSION HUMANITAIRE, il peut se passer des choses extraordinaires, comme l’arrivée d’un nourrisson sans prénom … qui a finalement été prénommé Enora !

C’est avec plaisir que j’aiderai, à nouveau, les différentes populations avec l’association MISSION HUMANITAIRE. Grâce à cette ONG, je sais désormais ce que je veux faire plus tard : médecin humanitaire …

Connexion Tribu MH
:
: