Transformer la passion en actions 
Autres témoignages

Participez à une mission humanitaire

partir-en-mission_0

Vous souhaitez donner 8 à 15 jours de votre temps, de vos vacances et participer à une mission humanitaire ou réaliser votre stage dans un cadre humanitaire sérieux, alors votre candidature nous intéresse.

 

MISSION HUMANITAIRE est une association Loi 1901 sérieuse qui vous propose de partir pour des missions humanitaires en Asie, en Afrique et sur plusieurs destinations.

bénévolat Bénin 2011

Vous intègrerez alors des équipes bénévoles (médicales, para médicales ou citoyennes) pour un stage ou une mission humanitaire pouvant aller d’une semaine à plusieurs mois.

Cette expérience unique vous donnera une autre dimension dans vos relations humaines et votre vie de tous les jours.

bénévolat Cambodge 2011Si vous étiez venus chercher un voyage humanitaire, vous repartirez avec une mission concrète à effectuer au sein d’une association, pour le bien des populations que nous soutenons.

Des milliers de bénévoles ont déjà fait le pas … alors n’attendez plus et venez découvrir le bonheur de faire des actions utiles et responsables. Votre action ne sera pas une « goutte d’eau » et notre séminaire de formation est là pour vous y préparer.

Cliquez ici pour la liste des missions 2016

De Alexia, Assistante comptabilité, Pordic

Humanitaire au Cambodge, 5 semaines de mission,

Me voici de retour d’une formidable expérience en mission humanitaire pendant cinq semaines au Cambodge. J’ai souhaité cumuler deux missions afin de prendre le temps de m’immerger dans la culture khmère, de m’imprégner de l’esprit humanitaire et de contribuer d’autant plus à aider les populations dans le besoin.

J’ai donc successivement pris part à deux équipes de bénévoles. Le caractère itinérant de chaque mission nous a permis d’étendre nos actions médicales sur une vaste superficie : périphérie de Phnom Penh, Battambang, Siem Reap…

La mobilité permet vraiment de prendre conscience de la diversité et de la richesse de chaque province khmère. Je retiendrai particulièrement nos consultations sur le Tonlé Sap – l’immersion culturelle y atteint son paroxysme avec les nuits passées sur les villages flottants !

Cette mission humanitaire a été une expérience humaine hors du commun.

De Alexia, Assistante Comptabilité, PordicS’il est parfois difficile d’être confronté à des situations d’injustice et de dénuement total – je pense à cette fratrie de cinq enfants livrés à eux-mêmes, à la charge d’une grand-mère alitée et dont l’aînée de 12 ans assure la garde – les journées de consultations ne manquent pas d’assurer leur lot de bonheur et de partage avec les populations locales.

En somme, ce que nous fournissons en matière d’aide et de soutien, les populations nous le rendent en termes de sourires et de regards bienveillants. Je n’oublierai jamais la gratitude de ces patients qui, une fois leurs médicaments en main, tiennent à remercier individuellement chaque membre de l’équipe humanitaire.

L’association MISSION HUMANITAIRE, c’est une véritable école de la vie où l’on se nourrit autant de l’expérience des autres – bénévoles comme traducteurs et médecins locaux – qu’on en apprend sur soi-même. Un grand merci à l’ensemble des deux équipes, avec lesquelles j’ai passé des moments de partage et de complicité inoubliables.

Je recommande vivement l’association MISSION HUMANITAIRE pour la qualité de son organisation, la sécurité qu’elle nous assure sur place, et, surtout, pour les valeurs d’entraide, de partage et de solidarité qu’elle dégage.

L’expérience que j’ai vécue au Cambodge me suit désormais dans mon quotidien. Je me sens guidée par une petite flamme qui me rappelle à quel point cette expérience a changé ma vie.

De Véronique, Chimiste, Isle Adam (dpt 95)

Expérience humanitaire au Bénin

Me voilà revenue de ma mission humanitaire au Bénin et je ne suis vraiment pas déçue d’avoir osé franchir le pas.

L’aventure humanitaire commence dès l’aéroport de Roissy où nous faisons connaissance avec les autres bénévoles, puis arrivée à l’aéroport de Cotonou.

Le dépaysement est total. Nous sommes accueillis par notre chef de mission et notre chauffeur MH, nous voilà parti pour deux heures de route direction la maison MH (MISSION HUMANITAIRE) où nous attend un repas préparé par nos cuisinières, Tata Salomé et Chantal.

Le lendemain matin, nous plongeons dans la culture béninoise en visitant des lieux symboliques et nous finissons par l’orphelinat Amour et Manon.

Les enfants nous ont réservé un accueil chaleureux, rythmé par de la musique et des danses. Nous tissons alors nos premiers liens avec ces enfants merveilleux et si attachants.

Suivrons ensuite des journées inoubliables de partage et de divertissement à la piscine et à la plage.

Les jours alors s’enchainent et nous sommes soit affectés à des journées éducatives soit médicales.

Les journées éducatives humanitaires se déroulent à l’école « Bon berger » où nous devons faire du soutien scolaire. Les enfants sont attachants et contents de partager des moments d’apprentissage mais aussi de loisirs avec nous.

Concernant les journées médicales humanitaires, nous sommes accompagnés par du personnel local MH qui sont des gens professionnels et d’une grande gentillesse.

Nous allons à la rencontre de populations locales afin de leur prodiguer des soins. Nous avons eu la chance d’être invité par un chef de village et d’avoir pu ainsi passer une soirée exceptionnelle avec cette population ayant une grande joie de vivre.

Tous ces merveilleux moments j’ai pu les partager avec une équipe de bénévole solidaire, dynamique et formidable.

Merci beaucoup à notre chef de mission, qui a vécu sa première mission en tant que chef, il a su gérer son organisation afin que tout se passe pour le mieux.

Merci aux personnels locaux de MH (association MISSION HUMANITAIRE) qui nous ont accueillis avec de grands sourires et humanité.

Donc à ceux qui hésitent, foncez !! Partez en mission humanitaire !

Véronique

De Maïwenn, gestionnaire de paye, Poissy

Une mission humanitaire en Afrique : destination Bénin

Je n’étais pas encore partie pour mon 1er voyage humanitaire, que j’avais déjà hâte de refaire mes valises pour un 2nd séjour humanitaire.

Je suis rentrée de ma première mission, j’ai déjà fait ma demande pour la 2ème mission humanitaire.

On est constamment transporté par l’émotion, on a le sourire accroché aux lèvres du matin au soir, et on est bercé par les chants et la musique sans arrêt.

Si je devais décrire la population en quelques mots…gaie, chaleureuse et courageuse.

Leur rencontre que ce soit par le biais de l’immersion culturelle, en médical humanitaire ou en soutien scolaire est riche en émotion.

Tout au long du séjour humanitaire, on reçoit beaucoup plus qu’on ne donne et les échanges sont chargés de générosité.

Quant à l’orphelinat, rien qu’à son évocation et son souvenir…non seulement j’ai un grand et large sourire qui s’affiche, mais j’en ai les larmes aux yeux…ils sont juste fabuleux.

Une grande leçon d’humilité et de modestie.

Et si j’avais une crainte à quitter la France pour l’inconnu, une chose est sûre, je ne voulais plus quitter l’Afrique au moment du départ.

Merci à l’association « MISSION HUMANITAIRE » pour cette aventure humaine.

Et à ce jour, l’Afrique me manque plus que jamais…

Maïwenn

De Ninon, Etudiante

Mission humanitaire au Bénin

Magique, intense, exceptionnelle, riche, hors du temps …

Voici les premiers mots qui me viennent en tête lorsque je repense à l’expérience que j’ai vécu au Bénin, en mission humanitaire bénévole.

12 jours au cœur de l’Afrique, auprès d’une population chaleureuse, souriante, et tellement accueillante.

Le Bénin, son histoire, ses couleurs, ses odeurs, sa musique, ses danses, sa joie de vivre, ses pistes, ses beignets, sa pâte rouge et sans oublier l’orphelinat « Amour et Manon » Une grande bouffée d’oxygène dans notre quotidien rythmé, stressant et matérialiste.

Parce que donner le sourire à un enfant en l’emmenant à la piscine, se cotiser pour offrir un vélo à un adolescent qui marche 5h par jour pour étudier, ou encore se rendre en pirogue dans un village pour réaliser des consultations médicales humanitaires, ça n’a pas de prix !

12 jours de mission humanitaire, qui, grâce au professionnalisme de MH, l’ONG « MISSION HUMANITAIRE », aux compétences des employés locaux et à la motivation et à la bonne humeur quotidienne du groupe de bénévoles, nous a permis de consulter plus de 650 personnes isolées et de suivre une quarantaine d’enfants en soutien scolaire.

Une expérience inoubliable !

Il faut vraiment le vivre pour prendre conscience de l’intensité de l’aventure humaine que représente une mission humanitaire.

Je remercie MH « MISSION HUMANITAIRE » de m’avoir permis de réaliser mon rêve et félicite Jean Philippe pour sa mission en tant que chef de mission.

Ninon

De Améline, 17 ans, Lycéenne, Bassens

Ma première mission humanitaire au Bénin

J’ai vécu 2 semaines juste inoubliables au Bénin !

J’ai pu découvrir une population différente de la nôtre, du haut de mes 17 ans.

Je pense que peu de jeunes franchissent le pas ou refusent de partir en mission humanitaire, par peur de laisser les parents, par peur aussi de l’inconnu.

Je pense que pour une ouverture d’esprit, faire une mission humanitaire c’est le top !

Pour ma part, j’ai pu découvrir le coté médical ainsi que l’orphelinat “Amour et Manon” où j’ai rencontré des enfants formidables et une population très humaine.

Je garderais en mémoire ces deux magnifiques semaines, j’ai vécu le plus beau voyage de toute ma vie.

Je garde en moi ces sourires partagés, ces moments de rire, ces moments de joie et de bonne humeur !

Je remercie énormément mon chef de mission ainsi que ma formidable équipe qui était à mes cotés, une équipe soudée

Merci de m’avoir permis de vivre une expérience humanitaire inoubliable mais surtout unique !

L’an prochain j’espère repartir avec l’association « Mission Humanitaire » en Inde ou au Cambodge !

De Liliane, Aide-soignante

Ma mission humanitaire au Bénin et au Togo (2 pays en une seule mission)

Je suis rentrée depuis plusieurs semaines et je suis toujours aussi nostalgique !

Merveilleuse mission humanitaire qui ne vous laisse pas indemne humainement.

Je n’exprime pas facilement mes sentiments et pourtant je pourrai écrire des pages !

J’ai aimé partager avec cette population si adorable, si souriante malgré les conditions de vie. Ces enfants joueurs, curieux, si attachants, que ce soit durant les consultations médicales, dans les villages de brousse ou de pêcheurs, ou dans les orphelinats !

Une seule frustration, le sentiment de n’avoir pas fait assez !!

Je repartirai en mission humanitaire !!

J’ai rencontré des gens merveilleux, les bénévoles, l’équipe MH (association MISSION HUMANITAIRE), les associations « sosvol » et notre chef de mission.

Merci à tous,

Liliane

De Mylène, 42 ans, Responsable communication, Hyères

Mission humanitaire au Cambodge, juillet 2014

Sans connaissance médicale particulière, partir avec l’association « MISSION HUMANITAIRE » (MH) a été une grande chance d’être utile et de vivre des rencontres authentiques !

Une équipe à taille humaine, une organisation rodée, la motivation et la convivialité des équipes sur place et un super chef de file, Eric …

Tout cela fait que cette expérience humanitaire risque bien de « faire des petits ».

Cette mission itinérante m’a fait découvrir des populations de coins reculés du Cambodge, et a créé des liens avec les khmers, qui m’ont touchée au cœur… »,

Mylène

De Daniel, Médecin, Avignon

Témoignage de mission au Bénin

Je suis de retour de ma troisième mission humanitaire avec l’association « MISSION HUMANITAIRE » (MH).

Ma seule envie est de repartir avec Mission Humanitaire.

Chaque année, mes congés sont différents grâce à MH.

Quelle belle expérience encore une fois.

Très belle équipe de bénévoles, âgés entre 17 ans la plus jeune et 62 le doyen, venus de tous les horizons, mais avec un objectif commun pendant quelques jours : aider les populations locales du Bénin.

Mais comme cela arrive à la fin de chaque mission, ce sont finalement les populations locales qui nous on aidé.

Et oui, au retour de chaque mission on revient transformés de l’intérieur.

Chaque mission c’est une bouffée d’oxygène et de vie dans ce monde à l’envers, où les valeurs de nos ancêtres ont du mal à survivre, alors qu’en mission, ces valeurs sont toutes présentes, naturellement.

Ouf que ça fait du bien !! Très bon chef de mission ainsi que la chef qui était en formation avec nous.

Côté mission médicale humanitaire, elle-même, nous avons collaboré avec les populations des villages de communautés locales, autour de Ouidah.

Là-bas, j’ai la chance de pouvoir exercer la médecine autrement. C’est la clinique à l’état pur. Ça demande la musculation de neurones au maximum. C’est un bon défi.

Ça nous ramène aux sources de la médecine et le pourquoi de ma vocation. Et c’est très beau !!

Et que dire des enfants de l’orphelinat « Amour et Manon ». Ces 28 enfants sont souriants, bien éduqués, travailleurs à l’école, plein de joie et en très bonne santé mentale et physique.

Bravo à son Directeur Pierre Paul et à l’association « Mission Humanitaire » qui soutient intégralement l’orphelinat.

Grâce à eux et aux bénévoles comme nous, leur avenir sera bien différent dans un pays où les besoins sont partout.

Comme j’ai dit, ma seule envie est de repartir en mission avec l’association « Mission Humanitaire » lors de mes prochaines vacances.

Alors, vive les prochaines vacances, vite, vite !!!

Daniel

De Laury, 19 ans, Etudiante en prépa commerciale

Mission humanitaire Bénin – Togo

En juillet 2014, je suis partie en mission humanitaire mixte c’est à dire une semaine au Bénin puis une semaine au Togo.

Autant vous dire, que dès la première semaine au Bénin, je voulais retourner en France, tant je me sentais inutile : En effet, beaucoup de missions étaient passées avant nous et avaient déjà réalisé beaucoup de choses à l’orphelinat Amour et Manon ainsi que dans le cadre des consultations médicales, ce qui ne nous laissait pas beaucoup d’initiatives à prendre.

Cependant, le contact avec ce peuple africain, si souriant et chaleureux m’a convaincue d’y rester. Nous avons même eu la chance d’être conviés le soir, dans un village très reconnaissant envers l’action de MH (association MISSION HUMANITAIRE), nous montrant ainsi l’aide nécessaire que MH doit continuer à donner dans cette région car ce n’est que sur le long terme que les bénéfices sont visibles.

Mais tout cela, je ne l’ai compris que, lors de la mission au Togo où nous étions en partenariat avec plusieurs associations locales.

L’orphelinat  du Togo « Dieu est Grand » était très loin de ressembler à celui du Bénin exemplaire « AMOUR et MANON » tant au niveau sanitaire qu’éducatif : Ces 70 enfants dont les tout-petits étaient majoritairement en malnutrition avaient besoin de soutien scolaire comme de contacts affectifs ce que nous faisions en passant notre temps à jouer avec eux.

Ayant passé 2 jours dans cet orphelinat, j’ai pu aussi aider à la rénovation des chambres et d’un grand panneau indiquant l’emplacement de l’orphelinat.

Ce qui m’a fait me rendre compte de la nécessité pour MH d’accroître le nombre de missions vers ce pays qui n’attend que notre aide, tant les choses à faire et à apporter y sont nombreuses.

C’est au cours de cette mission que je me suis sentis vraiment utile.

Mais ceci n’aura de profit que si notre action est relayée régulièrement, c’est pourquoi je vous recommande vivement de partir en mission au Togo avec MH (MISSION HUMANITAIRE), vous ne serez pas déçu.

N’ayant pas de résidence fixe comme au Bénin, nous étions logés dans divers hôtels toujours dans un cadre très charmant au fur et à mesure que nous changions de villages, je pense que c’est un petit plus, qui ne vous déplaira pas.

Bon voyage à tous !

Laury

Connexion Tribu MH
:
: