Créateur de vocations humanitaires 
Autres témoignages

Mission humanitaire à Madagascar

Témoignages de mission humanitaire

Cliquez pour voir le film

Une mission humanitaire à Madagascar from mission humanitaire on Vimeo.

De Daïna (47 ans, Créateur d’entreprise, Paris)

Mission humanitaire à Madagascar

Mon voyage à Mahajanga à Madagascar a été ma première expérience en termes de mission humanitaire.

C’est l’expérience humaine la plus enrichissante qu’il m’a été donné de vivre et ce, malgré près de 30 ans de bénévolat.

Madagascar est un pays très attachant de par la beauté et la diversité de ses paysages mais surtout de par l’accueil et l’hospitalité qui nous ont été réservés par les équipes de MISSION HUMANITAIRE en local ainsi que par les personnes que nous avons rencontrées dans les différents villages lors de nos interventions.

Les journées sont bien rythmées et séquencées afin de s’assurer de la qualité de la prestation à rendre aux villageois via des process bien normés.

 

Les missions sont variées entre l’accueil, le poste d’assistant médecin et celui de la pharmacie. Le travail avec les bénévoles et les équipes locales favorise un échange et un partage culturel des plus riches dans chacun des 4 villages dans lesquels nous nous sommes rendus. Nous sommes au plus près des populations pour bien comprendre leurs préoccupations.

Nous sommes encadrés par un chef de mission et accompagnés par des médecins locaux et des traducteurs afin de faciliter le lien avec les populations locales. L’équipe d’accueil à la maison est aux petits soins pour rendre notre séjour des plus agréables en termes de repas, de tenue de la maison et du linge, de visites de la région et de découvertes de ses richesses et de son artisanat.

Tout a été mis en œuvre par MISSION HUMANITAIRE, pour rendre cette expérience authentique, unique et inoubliable.

Merci à Hélène, à Roselyne et à ses équipes de MISSION HUMANITAIRE sur le terrain.

Daïna

De Alizée, Antoine et Clément, Lyon,

De Alizée, étudiante infirmière, Royan,

De Antoine, informaticien, Lyon,

De Clément, militaire, Lyon,

Mission Madagascar,

Quelques semaines après notre retour en France, les liens ont perduré, ce qui nous a donné l’envie de faire un témoignage commun …

Suite à un long voyage, nous arrivons dans notre ville d’accueil à Madagascar, pour une mission humanitaire.

Après une après-midi d’inventaire, nous avons pu découvrir le travail sur le terrain aussi bien à l’hôpital que dans les villages de brousse. L’échange avec la population malgache a été très enrichissant, un peuple qui n’a rien mais qui est prêt à tout donner. Grâce à eux, nous avons pu retrouver des valeurs fondamentales que l’on oublie trop souvent dans notre quotidien, en France.

L’équipe locale nous a permis de vivre pleinement cette mission grâce à leur dévouement et leur joie de vivre quotidienne. Notre chef de mission, a été présent dans le soutien moral et physique (ce qui n’était pas facile tous les jours) mais aussi dans les moments de joies.

Au sein de notre petit groupe, chacun avait sa place permettant un travail performant et des moments de détente forts agréables.

Chacun peut vivre et ressentir cette expérience humanitaire différemment, en ce qui nous concerne tous les trois, nous ressortons marqués et prêts à renouveler l’expérience avec l’association MISSION HUMANITAIRE.

De Linda, Orthophoniste, Bordeaux

Mission d’évaluation à Mahajanga, Madagascar

J’ai participé à une mission humanitaire d’évaluation à Mahajanga, à Madagascar, dont l’objectif était d’identifier les besoins médicaux des populations. Nous formions une équipe de 11 bénévoles entourés par notre chef de mission, par un stagiaire, ainsi que par 5 interprètes et 2 médecins locaux.

De Linda, orthophoniste, BordeauxEnsemble, nous avons sillonné en bus les routes aux paysages variés, les chemins parfois chaotiques, pour intervenir médicalement dans 4 villages de brousse. Une entraide et une bonne humeur sont nées très rapidement. Nous avons toujours été accueillis avec les sourires, la gentillesse et la patience des populations malgaches malgré leurs conditions de vie difficiles.

Quelques moments forts : l’accueil d’un nourrisson de 3 heures qui a finalement porté le prénom d’une des bénévoles, les mots touchants de la responsable de l’église d’un village visité ou encore les rires, les chants et les danses des enfants …

Je me souviendrai aussi de certaines consultations qui remettent en question nos perceptions occidentales. En mission, nous sommes confrontés aux croyances et aux modes de vie locaux. Cela amène à réfléchir et agir autrement dans le respect de la culture du pays qui nous accueille.

Je réintègre ma vie française avec de belles images, des rencontres riches et un attachement aux habitants de cette magnifique île.

L’envie de refaire ma valise pour une autre mission est déjà bien présente… Merci à toute l’équipe de bénévoles et merci à l’encadrement de l’association MISSION HUMANITAIRE.

De Inès, Etudiante en sciences du langage

Notre mission humanitaire à Madagascar

Nous sommes partis le 3 juillet 2014 pour une expérience humanitaire inoubliable.

Les longues heures de voyage, en avion puis en bus étaient fatigantes mais les paysages en valaient la peine.

Nous avons été accueillis à bras ouverts par Rosa, Steffie et Adeline, le personnel de la maison de bénévoles.

Les premières journées à l’hôpital ont permis de se familiariser avec les habitudes malgaches et avec l’organisation de l’accueil et de la pharmacie. Les trois stagiaires qui nous ont accompagnés nous ont aussi beaucoup aidé par leur travail en amont pour la mission.

Les journées suivantes en village ont été les plus éprouvantes mais les plus enrichissantes.

On a pu voir un grand nombre de patients tout en jouant avec les enfants qui sont très demandeurs.

Les contacts avec les malgaches ont été facilités par leur bienveillance, leur gentillesse et leurs sourires.

Merci à Angela et Abdou pour leur dévouement sans faille à MH (association MISSION HUMANITAIRE).

L’expérience terrain de Jean-Luc a permis le bon déroulement de notre mission. Les rencontres tant avec les malgaches qu’entre bénévoles ont été formidables.

Notre super équipe s’est retrouvée un mois plus tard en France pour écrire ce témoignage ensemble.

Christophe, Emmanuel, Amélie, Lucie, Camille, Inès

De Amélie, Etudiante

Bénévolat humanitaire à Madagascar (été 2014)

Une aventure humanitaire au-delà de ce que je pouvais m’imaginer avant de partir.

Madagascar et sa nature unique, paradis de la biodiversité. Des paysages variés, la senteur des épices et une population accueillante.

L’association « Mission Humanitaire » ouvre les yeux sur ces pays qui ont besoin d’une aide médicale.

Être au contact des habitants, leur apporter une aide médicale humanitaire, jouer avec les enfants, donner des vêtements, expliquer comment se laver les mains et se brosser les dents … sont des moments magiques que l’on découvre grâce à M.H. (l’association MISSION HUMANITAIRE).

Je tenais à dire un grand merci à Jean-Luc pour son efficacité et à toute l’équipe sur place (médecins, traducteurs, cuisinières, chef …..) pour leur gentillesse et leur professionnalisme.

C’est l’expérience la plus incroyable de ma vie, la première d’une longue série j’en suis sûr.

Merci à mission humanitaire (MH) et à très vite !

Amélie

*****

(note de la rédaction de MH : un grand merci à Amélie qui a réalisé de superbes photos de la mission et un beau reportage)

De Aurélie, Infirmière

Mission humanitaire Madagascar, du 3 au 19 mai 2014

Tout a commencé le jour de mes 25 ans …

Ça y est je m’envole pour Madagascar … c’est partie pour l’aventure.

On commence fort avec un voyage de plus de 12h mais qui passe tout seul devant l’excitation de cette première mission avec l’association « Mission Humanitaire » (MH).

Première rencontre avec le groupe à l’aéroport et c’est partie pour 15 jours en « colocation » tous ensembles ….

Cette mission humanitaire était purement médicale et c’était ce que je recherchais d’ailleurs. Étant infirmière, j’étais heureuse de faire une mission médicale.

Pendant 15 jours nous nous sommes déplacés dans les villages de brousse et aussi à l’hôpital d’Ambanja, à la rencontre des Malgaches pour leur apporter un peu d’aide médicale, leur permettre de voir un médecin, notre soutien et de leur fournir les médicaments nécessaire ainsi que les soins dont ils peuvent avoir besoin.

Mes premiers jours ont été impressionnants … Dès notre première journée à l’hôpital d’Ambanja, j’enchainais pansement sur pansement (tous les jours n’ont pas été surbooké en pansement mais le premier oui).

Je me suis vite dit que je venais d’apprendre en quelques jours ici, plus qu’en 2 ans à l’hôpital en France…. et ça me plaisait énormément.

En tant qu’infirmière je n’ai pas occupé que le poste d’infirmière mais j’ai aussi assisté les médecins (j’ai beaucoup appris à leurs cotés) j’étais aussi à l’accueil des personnes et à la pharmacie.

Les jours se sont enchainés avec en moyenne 130 consultations, avec de très belles rencontres (dont l’équipe Malgache et notre directrice pays qui est unique et vraiment géniale) et parfois des soins impressionnants.

Ce fut une expérience humanitaire très enrichissante et très intéressante.

Madagascar est un pays magnifique, coloré, accueillant et à découvrir. Dès mon arrivée sur cette île, j’en suis tombée amoureuse et c’est pourquoi j’y reste jusqu’en septembre …

De Jessica, Infirmière

Bénévolat humanitaire à Madagascar, décembre 2012

Voilà déjà un mois que nous sommes rentrés de notre mission à Ambanja et il n’est pas simple de trouver les mots pour décrire l’intensité d’une telle expérience.

jessica1Tout d’abord il y a la rencontre avec le peuple malgache, un peuple qui m’a ému par sa gentillesse et son éternel sourire.

Rencontre aussi avec ma formidable équipe de co missionnaires, des gens ouverts, désireux de rencontre et de partage. Nous avons tout partagé les joies, les peines, les romans et les fous rires lors de parties de cartes endiablées.

Une équipe solidaire qui a été un vrai soutien pendant la mission. Sans oublier la chef de mission qui par sa bonne humeur et son écoute a contribué à cette sympathique ambiance.

Il y a aussi la complicité qui s’est rapidement installée avec nos partenaires locaux : le personnel chaleureux et toujours disponible de la maison, nos interprètes à l’hôpital et les médecins locaux.

Pour en revenir a la ville d’Ambanja, la pauvreté est effectivement très présente et je m’étais préparé a ressentir un choc en y arrivant.

Lire la suite de cette entrée »

De Martine, Psychologue

Mission humanitaire à Madagascar

Ma cinquième mission avec MH , et toujours de nouvelles découvertes, selon les pays, les conditions de travail, les participants etc …

A Madagascar, les besoins d’aide médicale sont majeurs et les « assistants » comme moi ne chôment pas : régulation, premières données pour orienter les consultants, pharmacie, contacts à extérieur de l’hôpital …

martine1Bref tout ce qui gagne du temps pour bien s’occuper des patients. En tant que « psy », quelques entretiens de soutien dans des situations difficiles car il n’y a aucune structure dans ce domaine ;Dans l’hôpital , il n’y a pas d’eau courante , pas d’électricité … donc les priorités sont ailleurs !

Le sentiment d’être utile et le désir que notre ONG MISSION HUMANITAIRE continue à organiser de nouvelles missions, en liaison avec les politiques, espérant que les prochaines élections favoriseront un changement ds ce pays magnifique et abandonné.

Martine

De Michel, Belgique

Ma première mission humanitaire à Madagascar

Ayant déjà à multiples reprises voyagé en Asie et en Afrique, j’avais déjà été confronté à la pauvreté … et j’avais décidé d’entreprendre une mission humanitaire pour faire quelque chose de concret.

michelArrivé à Madagascar en novembre 2012, quelle fut ma surprise de voir des gens pauvres mais toujours souriants.

Même si je n’avais aucune compétence médicale, je me suis occupé de l’accueil des patients et de l’animation des enfants … un merveilleux contact avec la population locale.

Mais plutôt que des mots, je vous joins la photo d’une petite fille qui a été soignée suite à un accident avec son vélo … INOUBLIABLE !!

Ils ont vraiment besoin de nous,…..de VOUS. Et puis qu’est-ce 15 jours dans une vie ? Vous en ressortirez avec plein de belles émotions et de souvenirs.

Moi je repars l’année prochaine.

Merci MISSION HUMANITAIRE de m’avoir fait vivre cette belle aventure.

Michel de Belgique.

Connexion Tribu MH
:
: