Créateur de vocations humanitaires 
Autres témoignages

De Sandy, Professeur de physique, Aulnay-sous-Bois

Mission Pondichéry,

Ce fut intense, merveilleux, difficile, douloureux parfois. Riche en émotion.

J’ai fait des rencontres merveilleuses avec les personnes de l’association MISSION HUMANITAIRE ainsi qu’avec la population locale.

Ces personnes qui n’ont rien et pourtant tellement plus que nous. Leurs sourires éclairant les visages parfois marqués par le soleil, par la dureté de la vie. Ces gens qui trouvent le moyen de nous offrir le « tchai », une étoffe, des citrons, des fleurs alors qu’eux n’ont souvent pas de quoi manger. L’amour et la générosité de ces gens qui n’ont rien est incroyable…

Jouer à chat perché en plein soleil avec une trentaine d’enfants et sous près de 40°C, ça n’a pas de prix. Passer du temps avec les petites filles accueillies à la maison de protection de l’enfance « Maasila Home », ce fût si peu de temps et pourtant un attachement infini pour ces princesses.

Les adieux avec ces fillettes, avec les interprètes et les médecins furent déchirants. Et pourtant quelque chose me dit que je n’en ai pas fini avec l’Inde. Il reste tant à faire, mais aussi tant à découvrir… Et puis, les amitiés nouées au fil de ces jours sont des amitiés durables, ces gens sont dans mon cœur.

Le retour en France ? Tout est à mille lieux de ce que l’on a vécu. Il reste tant à faire que je n’ai qu’une envie : repartir avec l’association MISSION HUMANITAIRE.

Nous dormions en dortoir, nous mangions du riz à chaque repas, nous nous douchions à l’eau froide (quand nous avions de l’eau !), mais rien de tout cela n’avait d’importance devant le sourire des populations. Et lorsque vous rentrez, tout semble gris et morose. Merci à MISSION HUMANITAIRE de m’avoir donné la possibilité de découvrir cela.

Il faut du temps pour comprendre à nouveau les soucis des européens, en regard de ce que vit la population indienne. Mais même si ce voyage influe obligatoirement sur votre vie, vous finissez toujours par vous réadapter.

Une chose est sûre, je ne les oublierai jamais.

De Noëlle, Responsable Ressources Humaines, Rhône

Mission Dehradun,

Partie à Dehradun, j’allais effectuer ma première mission avec l’association MISSION HUMANITAIRE, mais j’avais en tête une image de ce qui allait m’attendre.

Je partais sereine car j’ai l’habitude de voyager et je sais m’adapter.

La mission médicale effectuée à Dehradun, ce fut bien sûr les interventions que nous avons faites dans un monastère, une nonnery, un centre d’enfants lourdement handicapés, un centre de personnes âgées mais aussi dans un centre d’addictologie. Mon coup de cœur va cependant pour l’intervention que nous avons faite dans ce bidonville piloté localement par Jeet.

 

A un moment, vu l’affluence de patients, nous manquions de personnes pour effectuer la traduction Hindi/Anglais. Spontanément un jeune de 14 ans, qui vivait dans le bidonville, m’a aidé à renseigner les questionnaires médicaux et j’ai trouvé ce jeune formidable. Nous avons eu le temps d’échanger sur sa vie, qui n’est certes pas facile, mais lui reste humble et simple : il s’accroche. Je sais que ce jeune s’en sortira car il a la volonté et l’envie.

Voilà pour moi la belle image qui reste de cette mission effectuée à Dehradun, au Nord Est de l’Inde.

Merci à l’association MISSION HUMANITAIRE pour le sérieux de leur travail sur place et la pérennité de leurs actions.

De Hélène, professeur, à Perpignan

Mission Pondichéry, Août,

Deuxième mission humanitaire avec l’association MISSION HUMANITAIRE et toujours la même envie de repartir, sitôt revenue.

A Pondichéry, Abou est un manager attentionné et efficace tout comme l’ensemble de l’équipe locale (Murugan, les cuisinières, les traducteurs, les chauffeurs et les médecins).

De Hélène, professeur, PerpignanNous sommes intervenus dans 8 villages et un dispensaire (pour soigner les personnes atteintes de la lèpre), toujours dans la bonne humeur et guidés d’une main de maître par Sylvie, notre chef de mission.

Merci à l’association MISSION HUMANITAIRE de nous donner la possibilité d’êtres utiles et efficaces sur le terrain.

Je conseille cette association humanitaire à tous ceux qui veulent partir en mission humanitaire : c’est une association sérieuse.

De Julien, Assistant site internet, Montmerle sur Saône

Ma mission humanitaire en Inde

2 mois ont passé depuis mon retour de mission humanitaire à Pondichéry, mon corps est ici mais mon esprit est encore là-bas.

Ce fût une expérience humanitaire inoubliable.

Je m’y étais préparé mais rien ne vaut le terrain, une expérience tellement magique qu’elle continue de changer ma vie au quotidien.

Aller à la rencontre du peuple Indien nous donne une belle leçon d’humilité, nous avons rencontré des personnes humbles, souriantes et attachantes, des moments magiques !!!!!

Lors de mon arrivée à l’aéroport, Serge m’a annoncé que nous n’étions que 5 volontaires à partir au lieu de 7 … sur le coup j’ai été quelque peu inquiet, est-ce que nous allions pouvoir remplir notre mission en étant si peu nombreux (il me semble que dans l’histoire de MH, c’était la première fois qu’une mission partait avec un effectif aussi restreint).

Une fois sur place, après avoir fait plus ample connaissance avec mes compagnons de mission, j’ai vite été rassuré, nous n’étions effectivement que 5 bénévoles, mais 5 personnes avec la même envie, nous étions tous là pour faire au mieux pour aider la population indigente. Le fait d’être aussi peu nombreux était à la fois notre faiblesse mais aussi notre force, un groupe soudé, motivé et prêt à relever le défi.

De plus, les personnes qui partaient avec nous dans les villages ont été très efficaces, nous avons eu un petit temps d’adaptation pour apprendre à tous travailler ensemble.

Une petite pensée à Abou, qui a été très présent pour nous aider en mission, partager sa culture, nous guider lors des sorties sur nos journée Off.

La maison MH (MISSION HUMANITAIRE) était pleine de vie, c’était génial avec des moments de partage, des moments de vie magiques !!!

Je n’ai pas les mots pour qualifier ce que cette mission m’a apporté, au départ on part pour aider les autres mais au final on finit par recevoir autant et plus que ce que l’on donne.

J’espère sincèrement pouvoir repartir l’année prochaine en mission (Cambodge) avec MH (l’association MISSION HUMANITAIRE).

Dommage que MH soit basé aussi loin de chez moi, à quand une antenne de MH sur Lyon ou sa région ?

Je demande cela car faire le séminaire, partir en mission c’est déjà génial !!!!!! mais s’investir dans MH serait le petit plus ^^

Bonne journée,

Julien

Daphné, 22 ans, étudiante en sciences politiques et sociales, Padoue (Italie)

Mission humanitaire à Pondichéry (août 2014)

Je suis partie en mission humanitaire à Pondichéry, en Inde du Sud, cet été, une immersion dans la vie quotidienne indienne, je recommande cela à tout le monde !

C’est la première mission avec MH (l’association MISSION HUMANITAIRE), pour ma mère Chantal et moi.

Nous avions décidé de nous engager ensemble dans cette aventure indienne et de partager notre passion commune du voyage et du contact humain ; cela a été pour nous deux une expérience incroyable.

Nous étions donc que des filles et des femmes en mission humanitaire (14 !), d’âges disparates et de formations différentes.

La mission humanitaire est pourtant « médicale », et nous avions que deux infirmières dans l’équipe, et bien cela n’a pas été du tout un handicap !

Notre équipe était dynamique, enthousiaste et enjouée, on s’est bien entendu au fil des jours que ce soit sur le terrain ou à la maison MH.

Nous sommes d’ailleurs encore en contact grâce aux réseaux sociaux et au travail de Mathilda, qui s’est chargée de récupérer toutes nos photos afin que nous puissions les partager par Internet.

Il est vrai que lorsqu’on part en mission humanitaire, c’est « à la rencontre de l’autre », et on ne pense pas forcément que « l’autre » peut-être tout simplement une personne du groupe ou bien un membre de l’équipe locale. Lire la suite de cette entrée »

De Gilles, Chargé d’études génie civil, TOURS

Mission humanitaire en Odisha

De retour d’une première mission avec MH (MISSION HUMANITAIRE) en Inde depuis plus d’un mois maintenant …

gilles2013Et quelle belle aventure humaine, beaucoup d’émotions à la rencontre de ce magnifique peuple Tibétain vivant en exil.

Je garde à jamais en mémoire les chants, la musique, les sons, les rires des personnes rencontrées durant ces 15 jours.

Avec peu de choses on peut faire beaucoup ensemble au sein de cette véritable chaine de la solidarité qu’est MH.

Merci aux membres de l’équipe de bénévoles avec qui nous avons partagés des moments forts et vrais, merci également à Thierry pour son amical partage.

Une pensée pour les enfant de l’orphelinat de Gopalpur « ASANTA et TINOU » avec qui nous avons passé le week-end après le passage du cyclone.

il y a beaucoup à faire pour eux alors n’hésitez pas si vous souhaitez les aider, ils sont si attachants !

Prochaine mission à laquelle je participerai avec grand plaisir : Pondichéry début 2014

De Emilie, Infirmière, ALBI (81)

Ma mission humanitaire à Pondichéry (Inde)

Rentrée du district du tamil nadu en Inde du sud depuis 3 semaines maintenant.

Mes pensées et mon cœur sont encore là-bas. Les photos sont là pour me rappeler tous les bons moments passés avec la population locale, la « chapateam », les traducteurs.emipondy2

Résumer une belle aventure de 15 jours en quelques lignes n’est pas chose simple !

L’aventure humaine humanitaire a débuté ce fameux jeudi 17 octobre à l’aéroport avec la découvertes de mes acolytes venus tous pour la même chose : donner un peu de son temps pour apporter un peu de notre aide à une population locale défavorisée.

Un voyage fait de belles rencontres, de découvertes locales … des collègues simples toujours prêts pour rigoler, pour échanger dans la bonne humeur.

Notre travail s’est vite mis en place et la complicité avec ce peuple s’est vite installée malgré la barrière de la langue. Un simple sourire et le contact est établi … un peuple simple, heureux, souriant.

emipondy3J’ai vécu des moments extraordinaires qui resteront gravés dans ma mémoire … tous ces sourires, les échanges avec les enfants, le transport en rickshaw, la nourriture épicée, les moments de rigolades entre nous …

J’ai donné un peu de mon temps, et je suis rentré en France enrichie humainement.

J’ai retrouvé le pourquoi de mon choix professionnel en faisant cette mission. Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas sentie aussi utile.

Bref, 15 jours magiques, en immersion totale dans cette ambiance si particulière à l’Inde.

Repartir ? Surement !

Merci à MH d’exister, merci à notre chef de mission, Marine mais aussi à Laurence, Philippe, les traducteurs et cette fabuleuse équipe la « chapateam » !!!

De Valérie, Approvisionneuse en jouets, Nantes

Mission en Inde – Odisha : 24/09/2013 – 10/10/2013

Comment résumer une expérience si forte ?

Il s’agit de ma deuxième mission avec MH, mais la tâche reste difficile …

Partir en mission humanitaire, c’est mettre son égoïsme au service des autres (intelligent selfishness comme l’exprime les bouddhistes : la seule voie vers un monde plus pacifique mais aussi vers un cœur plus heureux).

Et il s’agit bien de cela je crois. Donner de son temps et de ses compétences pour un projet humanitaire, c’est rechercher une satisfaction personnelle.

valerie_odishaLa satisfaction est à nouveau au rendez-vous avec cette mission en Odisha. Plus que jamais, je me suis sentie utile en apportant mes compétences, ma volonté et mes mains à un projet bien concret dont on mesure pleinement, au jour le jour, l’avancé et la nécessité.

Partir en mission humanitaire, c’est aussi plonger dans une aventure où chaque instant, chaque rencontre nous enrichit.

A commencer par la rencontre avec les bénévoles. J’ai eu la chance de faire partie d’une équipe extraordinaire composée de personnalités dynamiques, volontaires, drôles et touchantes. Merci à chacun pour ces beaux moments partagés ensemble.

La rencontre avec le peuple Tibétain restera également un des moments forts de cette aventure. Quelle leçon de sagesse, de sérénité et de partage.

Je suis partie en Inde pour les aider et je rentre avec la forte impression d’avoir reçu bien plus que ce que je n’ai apporté. Cette mission fut un échange extraordinaire, riche en émotions.

Conclusion : Je signe dès demain pour repartir  !

De Emilie, Directrice artistique

Mission humanitaire à Pondichéry (Inde)

Une expérience  humaine rare  dans une région au milles visages.

Deuxième séjour avec MISSION HUMANITAIRE (MH) et toujours autant de plaisir pris et d’échanges intenses tout au long de cette mission.

emiliepondi1Immergée chaque matin dans les villages indiens du district de VILLUPURAM, nous avons rencontré un peuple généreux, animé d’une énergie incroyable,  forts dans l’adversité, qui personnellement force mon respect.   La misère sociale  et les conditions de vie difficiles dans ces villages  font écho dans notre imaginaire, dans la représentation que chacun peut se faire de l’Inde.  Il y a tellement plus encore  à découvrir, tant d’énergie, et de sourire.

J’ai eu la chance d’être accompagnée par un groupe motivé, dynamique, soucieux de donner le meilleur de soi pendant ces 15 jours.

emiliepondi2Accueil, Pharmacie, assistante auprès des médecins lors des consultations, les activités sont variées et chaque poste revêt son lot de surprises, de rencontres étonnantes, de partage, de regards qui laissent des souvenirs inoubliables. Nous avons été accompagné par une association locale PRIME TRUST totalement impliquée et des traducteurs locaux  dynamiques, consciencieux, ravis de partager avec nous leurs expériences.

J’ai à  nouveau ressenti beaucoup de  joie à faire partie  de cette aventure humaine qu’est MH.

Il y a énormément à faire dans la mission  de Pondichéry,  n’hésitez pas une seule seconde à venir vous baigner dans cette étonnante culture indienne et apportez vous aussi votre goutte d’eau  dans cette chaine de solidarité.

Émilie – mission juin 2013

De Dominique, Professeur, Coordinatrice de l’orphelinat Asanta&Tinu

Mission humanitaire en Inde

domi1La rencontre avec le peuple tibétain reste une expérience inoubliable !!!

Quelle force et quel courage pour ce peuple qui, à peine sorti de la misère pense déjà à aider son prochain …

domi2Une découverte exceptionnelle sur les pas du Dalaï Lama; la visite des monastères, l’échange avec les monks ainsi que les merveilleux sourires et remerciements des personnes âgées à la maison de retraite …

C’était ma mission de certification avec une équipe passionnée par la cause tibétaine, enthousiaste et à l’écoute dans le respect de la différence des cultures …

domi3La restauration des chambres de la maison de retraite  a été un rayon de soleil pour ces personnes en fin de vie …

Les chants communs avec les moines, la complicité installée avec l’équipe, la rencontre avec les enfants de l’orphelinat ont été des moments exceptionnels; une équipe médicale à l’écoute, déjà bien rodée, des actions éducatives, du bricolage à l’O.P.H (Old People Home) …

Un grand merci à tous pour cette pause hors du temps …

Connexion Tribu MH
:
: