Créateur de vocations humanitaires 
Autres témoignages

Mission humanitaire à Madagascar

Témoignages de mission humanitaire

Cliquez pour voir le film

Une mission humanitaire à Madagascar from mission humanitaire on Vimeo.

De Daïna (47 ans, Créateur d’entreprise, Paris)

Mission humanitaire à Madagascar

Mon voyage à Mahajanga à Madagascar a été ma première expérience en termes de mission humanitaire.

C’est l’expérience humaine la plus enrichissante qu’il m’a été donné de vivre et ce, malgré près de 30 ans de bénévolat.

Madagascar est un pays très attachant de par la beauté et la diversité de ses paysages mais surtout de par l’accueil et l’hospitalité qui nous ont été réservés par les équipes de MISSION HUMANITAIRE en local ainsi que par les personnes que nous avons rencontrées dans les différents villages lors de nos interventions.

Les journées sont bien rythmées et séquencées afin de s’assurer de la qualité de la prestation à rendre aux villageois via des process bien normés.

 

Les missions sont variées entre l’accueil, le poste d’assistant médecin et celui de la pharmacie. Le travail avec les bénévoles et les équipes locales favorise un échange et un partage culturel des plus riches dans chacun des 4 villages dans lesquels nous nous sommes rendus. Nous sommes au plus près des populations pour bien comprendre leurs préoccupations.

Nous sommes encadrés par un chef de mission et accompagnés par des médecins locaux et des traducteurs afin de faciliter le lien avec les populations locales. L’équipe d’accueil à la maison est aux petits soins pour rendre notre séjour des plus agréables en termes de repas, de tenue de la maison et du linge, de visites de la région et de découvertes de ses richesses et de son artisanat.

Tout a été mis en œuvre par MISSION HUMANITAIRE, pour rendre cette expérience authentique, unique et inoubliable.

Merci à Hélène, à Roselyne et à ses équipes de MISSION HUMANITAIRE sur le terrain.

Daïna

De Alizée, Antoine et Clément, Lyon,

De Alizée, étudiante infirmière, Royan,

De Antoine, informaticien, Lyon,

De Clément, militaire, Lyon,

Mission Madagascar,

Quelques semaines après notre retour en France, les liens ont perduré, ce qui nous a donné l’envie de faire un témoignage commun …

Suite à un long voyage, nous arrivons dans notre ville d’accueil à Madagascar, pour une mission humanitaire.

Après une après-midi d’inventaire, nous avons pu découvrir le travail sur le terrain aussi bien à l’hôpital que dans les villages de brousse. L’échange avec la population malgache a été très enrichissant, un peuple qui n’a rien mais qui est prêt à tout donner. Grâce à eux, nous avons pu retrouver des valeurs fondamentales que l’on oublie trop souvent dans notre quotidien, en France.

L’équipe locale nous a permis de vivre pleinement cette mission grâce à leur dévouement et leur joie de vivre quotidienne. Notre chef de mission, a été présent dans le soutien moral et physique (ce qui n’était pas facile tous les jours) mais aussi dans les moments de joies.

Au sein de notre petit groupe, chacun avait sa place permettant un travail performant et des moments de détente forts agréables.

Chacun peut vivre et ressentir cette expérience humanitaire différemment, en ce qui nous concerne tous les trois, nous ressortons marqués et prêts à renouveler l’expérience avec l’association MISSION HUMANITAIRE.

De Noémie, professeur, Mantes La Jolie

Mission au Cambodge,

Je suis tout juste rentrée d’une mission humanitaire médicale au Cambodge, ma deuxième mission avec l’association MISSION HUMANITAIRE. Je dois dire que j’ai encore du mal à réaliser tout ce que nous avons pu vivre …

Ce fût une mission très bien organisée, grâce à notre chef de mission fraîchement certifiée et grâce à l’association MISSION HUMANITAIRE.

Nous avons découvert différentes populations à travers une mission itinérante et, à chaque fois, nous avons été très bien accueillis : des sourires, des remerciements, des fous rires … Certes, la barrière de la langue est présente mais les sourires et les mains tendues remplacent largement le dialogue.

Les consultations médicales avec les médecins sont inoubliables. Nous nous trouvons face à des situations très difficiles, bouleversantes et aussi face à quelques petites situations drôles. Nous transmettons les médicaments selon les prescriptions, le plus souvent dans la bonne humeur avec les autres bénévoles.

Quant au poste accueil, il est très enrichissant et permet d’avoir un contact avec la population. L’équipe khmer est merveilleuse : un grand merci à eux !

Merci à l’association MISSION HUMANITAIRE pour toute l’organisation, merci à toute l’équipe cambodgienne. Un grand merci également à tous les bénévoles de l’équipe !

De Harmony, Éducatrice de Jeunes Enfants, Paris

Mission Madagascar,

A peine rentrée de Madagascar que l’envie de repartir est déjà là …

Après le Bénin, j’ai choisi de partir à Madagascar et je ne regrette vraiment pas.

J’ai vécu une mission humanitaire médicale riche en émotions, rencontré des bénévoles géniaux avec qui l’on a formé une super équipe. Nous avons été encadrés par une chef de mission très à l’écoute et hyper réactive et travailler avec une équipe locale très accueillante et pleine de joie de vivre. Les conditions d’hébergement étaient idéales et l’équipe de la maison au top !

Les consultations médicales dans les villages sont toujours des moments très forts, parce qu’évidemment aller à la rencontre des populations est ce que nous attendons le plus. Malgré les conditions de vie très difficiles de ce pays, nous avons rencontré des gens souriants, des enfants heureux que l’on s’occupe d’eux et qu’on leur propose des activités. J’en profite pour saluer le travail extraordinaire d’Ahamada auprès des enfants, c’est un animateur génial.

Après réflexion, je me dis que même si nous n’avons pas rencontré de pathologies graves et d’urgences vitales, nous avons accordé de l’écoute, donné des médicaments, des soins et des conseils à des personnes qui n’ont pas ou très peu accès aux soins et c’est cela finalement qui est très important.

Il ne faut pas partir en mission en pensant que l’on va sauver des vies ou révolutionner le monde. Mais il faut plutôt se dire que l’on va améliorer un peu le quotidien de personnes qui ont des conditions de vie difficiles.

Et surtout, il est important de ne pas oublier que ce sont les actions pérennes et les passages successifs dans ces villages qui font que les actions que nous menons sont vraiment utiles.

Je garde de cette mission un excellent souvenir. J’ai pris beaucoup de plaisir durant ces 18 jours de mission, avec l’association sérieuse MISSION HUMANITAIRE.

Et je pense que c’est maintenant confirmé et officiel : j’ai attrapé le virus et je ne pense qu’à une chose repartir !

De Évelyne, Médecin généraliste, Morbihan

Mission humanitaire au Bénin,

L’envie de découvrir d’autres horizons et de donner du temps à des personnes qui en ont besoin m’ont conduit à ma première mission médicale avec l’association MISSION HUMANITAIRE.

Je suis partie avec de nombreuses appréhensions mais fus rassurée par la présence de médecins béninois lors des consultations dans les villages de brousse et écoles. Au sein de notre petite équipe de bénévoles, nous nous sommes très bien entendus et soutenus.

J’ai particulièrement apprécié les moments avec les enfants de la maison de protection à l’enfance « Amour et Manon », forts en bonheur et émotions, notamment leur accueil en chants et en danses.

Je craignais les petites plaintes de mes patients à mon retour mais fus en fait ravie de retrouver les moyens dont nous disposons en France.

Cela permet de relativiser pas mal de choses …

Je remercie l’association MISSION HUMANITAIRE qui est très sérieuse pour cette belle expérience !

De Gaëlle, Entraigues sur Sorgue

Mission Madagascar,

Rentrée depuis un mois de Madagascar …

Je ne suis pas partie avec des attentes particulières, mais juste avec l’envie, depuis des années, de partir en mission humanitaire. Madagascar était aussi un pays où je voulais poser les pieds.

J’ai été agréablement surprise par l’organisation sur place de la mission, malgré quelques aléas.

La description faite pendant le séminaire correspond bien à la réalité. Les 15 jours de mission humanitaire sont passés à une vitesse incroyable. Les interprètes ont fait bien plus que leur travail et une amitié s’est très vite installée.

Nous avons passé de très bons moments. Le reste de l’équipe est également d’une grande gentillesse et d’un dévouement exceptionnel. Ils contribuent au bon déroulement de la mission humanitaire et à notre bien-être. Dédicace spéciale pour la cuisine !

Les rencontres humaines et humanitaires ont été riches et la petite partie de Madagascar visitée vaut le détour.

Bonne ambiance, découverte, rencontre sont les 3 mots qui qualifie cette expérience humanitaire.

C’était ma première mission et il est sûr que je repartirai dès que possible avec l’association MISSION HUMANITAIRE, car l’organisation et la vision des missions correspondent à ce que je recherche.

De Alicia, Secrétaire, Clermont-Ferrand

Mission Cambodge,

Je reviens d’une mission humanitaire de deux semaines et demie au Cambodge où j’ai passé des moments merveilleux avec la population et avec notre équipe composée de bénévoles humanitaires français, de traducteurs et de médecins cambodgiens.

Le Cambodge est un pays magnifique avec une culture très différente de la nôtre.

De Alicia, secrétaire, Clermont FerrandNous avons effectué une mission humanitaire itinérante principalement médicale. Nous avons pu aussi passer du temps avec les enfants de la maison de protection à l’enfance « Enzo et Tina ».

Notre mission a démarré autour de la capitale, Phnom Penh. Nous sommes ensuite allés un peu plus au nord, et enfin, nous avons fini notre mission humanitaire dans le Rattanakiri, une très jolie région du nord-est du Cambodge à la frontière du Laos et du Vietnam. C’est une région tropicale où la population est très pauvre. En parallèle de la mission humanitaire médicale, nous avons réalisé de l’animation auprès des enfants.

De Alicia, secrétaire, Clermont Ferrand (2)Nous avons eu l’occasion de visiter le Rattanakiri sur une journée permettant de découvrir des endroits magiques et de passer des moments agréables en équipe.

Une mission humanitaire donc extraordinaire avec une super équipe dans un très beau pays. C’est une expérience unique à faire au moins une fois. Nous en revenons changés : c’est une belle leçon d’humilité et une prise de conscience importante sur le monde qui nous entoure. C’est aussi une expérience humaine hors du commun.

Merci à l’association MISSION HUMANITAIRE de nous permettre de vivre cela dans la joie, la bonne humeur, la confiance et surtout la sécurité.

De Alexia, Assistante comptabilité, Pordic

Humanitaire au Cambodge, 5 semaines de mission,

Me voici de retour d’une formidable expérience en mission humanitaire pendant cinq semaines au Cambodge. J’ai souhaité cumuler deux missions afin de prendre le temps de m’immerger dans la culture khmère, de m’imprégner de l’esprit humanitaire et de contribuer d’autant plus à aider les populations dans le besoin.

J’ai donc successivement pris part à deux équipes de bénévoles. Le caractère itinérant de chaque mission nous a permis d’étendre nos actions médicales sur une vaste superficie : périphérie de Phnom Penh, Battambang, Siem Reap…

La mobilité permet vraiment de prendre conscience de la diversité et de la richesse de chaque province khmère. Je retiendrai particulièrement nos consultations sur le Tonlé Sap – l’immersion culturelle y atteint son paroxysme avec les nuits passées sur les villages flottants !

Cette mission humanitaire a été une expérience humaine hors du commun.

De Alexia, Assistante Comptabilité, PordicS’il est parfois difficile d’être confronté à des situations d’injustice et de dénuement total – je pense à cette fratrie de cinq enfants livrés à eux-mêmes, à la charge d’une grand-mère alitée et dont l’aînée de 12 ans assure la garde – les journées de consultations ne manquent pas d’assurer leur lot de bonheur et de partage avec les populations locales.

En somme, ce que nous fournissons en matière d’aide et de soutien, les populations nous le rendent en termes de sourires et de regards bienveillants. Je n’oublierai jamais la gratitude de ces patients qui, une fois leurs médicaments en main, tiennent à remercier individuellement chaque membre de l’équipe humanitaire.

L’association MISSION HUMANITAIRE, c’est une véritable école de la vie où l’on se nourrit autant de l’expérience des autres – bénévoles comme traducteurs et médecins locaux – qu’on en apprend sur soi-même. Un grand merci à l’ensemble des deux équipes, avec lesquelles j’ai passé des moments de partage et de complicité inoubliables.

Je recommande vivement l’association MISSION HUMANITAIRE pour la qualité de son organisation, la sécurité qu’elle nous assure sur place, et, surtout, pour les valeurs d’entraide, de partage et de solidarité qu’elle dégage.

L’expérience que j’ai vécue au Cambodge me suit désormais dans mon quotidien. Je me sens guidée par une petite flamme qui me rappelle à quel point cette expérience a changé ma vie.

De Armelle, Professeur de sciences économiques et sociales

Mission humanitaire Cambodge, du 24 Avril au 10 Mai 2015

Cela fait maintenant plus d’un mois que nous sommes rentrés du Cambodge.

Ces 15 jours de mission humanitaire ont été pour moi des moments hors du commun à tous points de vue.

J’ai beaucoup apprécié l’accueil de la population locale, les échanges avec les médecins et interprètes cambodgiens et avec notre équipe de bénévoles.

Cette mission humanitaire itinérante était parfaitement organisée, je suis prête à repartir l’année prochaine, avec l’ONG « MISSION HUMANITAIRE« .

Armelle

Connexion Tribu MH
:
: