Créateur de vocations humanitaires 
Autres témoignages

De Didier, Cadre administratif, Toulouse

Mission Inde du sud

Après avoir vu la plupart des plus beaux monuments de la planète, je souhaitais voyager autrement en étant plus proche des peuples que je rencontrais. L’association MISSION HUMANITAIRE a parfaitement répondu à mon attente.

N’ayant aucune connaissance médicale, j’étais un brin angoissé en prenant l’avion pour l’Inde. Crainte sans fondement car entouré d’une équipe extrêmement motivée, d’un chef de mission efficace et d’un responsable local admirable, j’ai pu aider des villageois qui, parfois, voyaient un médecin pour la première fois.

Constituer un dossier médical, aider le médecin local, fournir les médicaments : tout un lot d’activités variées et un sentiment d’avoir été utile en fin de journée. Quelle plus belle récompense que le sourire d’un enfant ou d’une maman, heureuse qu’une équipe ait pu prendre soin d’elle ou de son enfant.

En se séparant, toute l’équipe était unanime pour dire : vivement la prochaine mission !

Pour plagier ce voyageur qu’est Nicolas BOUVIER, je dirais « On croit qu’on va faire une mission, mais bientôt c’est la mission qui vous fait (autre) ».

Partez avec l’association MISSION HUMANITAIRE, c’est l’assurance d’une expérience inoubliable en matière d’aide humanitaire …

De Élisabeth, Retraitée comptable, Bordeaux

Mission Cambodge

Cette première mission au Cambodge m’inquiétait un peu de par mon utilité sur le terrain et de par ce que j’allais trouver sur place.

Mais ce fût une expérience formidable tant sur le plan de l’organisation qui était sans faille, que sur le plan humain avec une équipe très sympathique et volontaire et un chef de mission qui a su être présent, attentif, et sérieux. Je ne pourrai oublier les habitants que nous avons visité et qui ont des besoins très importants pour certains. Ils sont toujours respectueux, souriants et très humains.

Passé le temps d’adaptation, notre équipe s’est mise au travail et tout le monde était là pour venir en aide aux populations. Chacun a beaucoup donné et également beaucoup reçu, surtout lorsque nous avons visité les enfants adorables et joueurs de la maison de protection à l’enfance « Enzo et Tina ».

Je pourrai parler à l’infini de cette expérience humanitaire qui a été pour moi un immense bonheur. Je suis prête à repartir pour une nouvelle mission humanitaire dans les mois à venir.

Merci à mon chef de mission, pour m’avoir fait vivre une telle expérience qui laissera très certainement des traces positives indélébiles et qui m’offre un autre regard sur le monde.

De Aurélia et Florian, Banquiers, Lille

Mission mixte Bénin-Togo

Nous sommes partis en mission au Bénin et au Togo. Il s’agissait d’une mission mixte permettant de découvrir deux pays différents d’un point de vue humanitaire. Cette aventure était pour nous un projet de couple qui s’est avérée être une très belle expérience.

Au Bénin, nous avons découvert un pays où l’association MISSION HUMANITAIRE est très bien implantée depuis plusieurs années. Notre action sur place a été de deux natures : médicale et éducative.

Nous avons réalisé des consultations médicales au sein de différents villages. Nous avons également réalisé du soutien scolaire le matin et des activités diverses avec les enfants d’une maison de protection à l’enfance. Nous avons pu réaliser des activités manuelles comme de la peinture, la confection de bracelets ou des activités sportives.

 

Au Togo, nous avons mené les mêmes actions au sein de deux villages : consultations médicales et animation pour les enfants des villages. Nous avons également réalisé de l’évaluation pour les prochaines missions.

Cette première expérience dans l’humanitaire a vraiment été enrichissante pour nous, tant en terme de dépaysement que de rencontres et d’apprentissage. En effet, venant du domaine de la finance, nous étions totalement novices pour mener les actions éducatives ou médicales.

C’est pourquoi l’association MISSION HUMANITAIRE est l’ONG à choisir pour une première mission. D’abord elle permet d’intervenir dans ces domaines sans expérience préalable, mais surtout son encadrement et son sérieux sont rassurants à l’étranger.

Nous avons particulièrement apprécié la mission mixte, qui nous a permis de découvrir deux pays, avec leurs spécificités et des besoins différents. Nous avons pu évaluer l’impact de l’association sur le développement local de par son implantation depuis plusieurs années au Bénin.

Ce qui nous a particulièrement plu, c’est d’avoir pu être au contact direct des populations,  découvrir leur culture et leur mode de vie.  Nous avons pu rencontrer de belles personnes et créer de beaux échanges notamment avec les enfants des villages et de la maison de protection à l’enfance.

De Juliette, Étudiante, Toulouse

Mission Inde du sud

Cette première mission humanitaire en Inde du sud a été pour moi une réelle expérience humaine et spirituelle. Je garde encore en mémoire ces humbles visages, ces senteurs épicées, ces refrains Bollywoodiens, ces voyages épiques en bus et en rickshaw…

Les journées rythmées ne m’ont pas laissé le temps de m’ennuyer, on s’y habitue très vite et cela devient un vrai plaisir. L’harmonie qui régnait dans notre groupe a vraiment été un atout pour mener à bien nos objectifs de manière agréable, efficace et nos impressions sur le déroulement des journées étaient, chaque soir, soigneusement notées.

Le besoin d’aider prend une place de plus en plus grande chaque jour. Comme j’aime à le dire, je pense que tout le monde devrait partir au moins une fois dans sa vie pour découvrir de nouveaux horizons. Si vous hésitez encore à vous lancer dans l’aventure… Foncez !

Je félicite, avec beaucoup d’admiration, toutes ces personnes mobilisées autour de beaux projets comme  les missions médicales ou les maisons de protection à l’enfance, synonymes d’entraide et symboles d’espoir. Encore bravo et merci à notre chef de mission et notre guide qui ont su chapeauter cette aventure à merveille.

De Virginie, Professeur, Paris

Mission Bénin/Togo

Partir en mission, c’était un rêve de petite fille.  « Ne rêve pas ta vie, vis tes rêves », à 28 ans j’étais enfin prête.  Globe-trotteuse, je souhaitais voyager autrement, me rendre utile auprès des populations indigentes.

J’ai tapé « mission humanitaire » sur internet et je suis tombée sur le site de l’association MISSION HUMANITAIRE. Me voici partie quelques semaines après pour le séminaire à Azay-Le-Rideau. C’était totalement l’idée que je me faisais d’une mission humanitaire : communication transparente sur la répartition des dons, organisation vraiment bien réfléchie, aider et travailler en équipe avec des associations locales pour mieux cibler les besoins, témoignages d’anciens bénévoles captivants…

A la fin du séminaire,  à 100 % convaincue par le discours passionné de toute l’équipe MH, je me suis décidée (choix difficile, on a envie de faire toute les missions), ce sera le Bénin/Togo.

Jusqu’au départ, pas de stress, MH nous tient au courant de toutes les démarches à suivre et des documents à remplir (Visa, billets d’avions, dons, contact avec les autres bénévoles et chef de mission, cahier de mission…).

Retour en France et je reviens de deux semaines de mission mixte au Bénin/Togo. C’est une expérience magique, inoubliable et une très belle aventure humaine grâce à notre chef de mission, aux équipes de traducteurs locales (La fraiche rosée et SOSVOL) et à une équipe de bénévoles au top, bienveillante et solidaire. Un grand bravo à Léa qui a su partager son amour pour l’Afrique et gérer d’une main de maître l’organisation de cette mission.

Des activités très variées et enrichissantes au contact des populations : séances de prévention pour les enfants (paludisme, hygiène, …), prévention hygiène et santé auprès des adultes (maladies hydro-fécales, consultations pré-natales, etc), consultations médicales, soutien scolaire et animation dans une école auprès des CP, CE et CM, et enfin construction de latrines dans un collège.

Nous avons aussi pu découvrir la culture locale : visite de la maison de protection à l’enfance « Amour et Manon », du temple des pythons, de la route des esclaves et du marché local à Ouidah au Bénin, soirée avec les équipes locales, repas au bord de l’océan et marché à Lomé, immersion culturelle (tissage de panier, récolte de maïs, fabrication de l’huile de palme…), visite de Kpalimé et de sa cascade…

Je n’oublierai pas les échanges avec les populations de Wonougba, de Aïdohoué, de Kodjè, le sourire des enfants… On donne un peu de soi et l’on reçoit tellement.

A peine deux semaines et des liens se sont déjà tissés avec les autres bénévoles et les traducteurs sur place. Quelle chance d’avoir vécu cette aventure, elle restera gravée dans ma mémoire. Je repars l’été prochain pour une autre mission.

« Tchoko, Tchoko ça va aller, ça va aller … »

De Caroline, Infirmière, Poitiers

Mission Bénin

Lors de ma mission humanitaire au Bénin, j’ai réalisé du soutien scolaire auprès des enfants de la maison de protection à l’enfance « Amour et Manon ». J’ai passé d’agréables moments de jeux avec eux. J’ai également participé à la réalisation de consultations médicales dans les villages de pêcheurs et de brousse.

Ce fût une expérience enrichissante humainement mais aussi professionnellement. J’ai eu l’impression que la population locale faisait beaucoup de choses avec peu de moyens. Avec les autres bénévoles, nous avons œuvré pour le même objectif : donner de notre temps.

Je remercie l’association MISSION HUMANITAIRE d’avoir organisé cette mission. J’envisage sérieusement de repartir avec cette association !

De Alexia

Mission Inde du Sud

La mission en Inde du Sud a été une expérience humaine bouleversante et enrichissante, tant par les rencontres avec cette population que par la découverte de cette culture si loin de la nôtre et si proche de l’essentiel, et par la pauvreté qui frappe ce pays. Quelle leçon de vie !

Malgré ce sentiment d’impuissance qui a pu me gagner pendant ces 2 semaines et qui me gagne encore, les sourires sur les visages des personnes que nous avons rencontrées et aidées en disent long et resteront longtemps gravés en moi.

Cette mission humanitaire fût une très belle aventure dont je suis déjà nostalgique. Et vivement la prochaine !

Je tenais à remercier tout particulièrement Caroline qui a œuvré tout au long de la mission pour que tout se passe bien et les autres membres du groupe sans qui la mission n’aurait pas eu le même goût.

De Maryse, ingénieur commercial, Paris

Mission Inde du Sud, décembre 2017

Je suis rentrée d’une mission humanitaire dans le sud de l’Inde, ma deuxième mission avec l’association MISSION HUMANITAIRE.

Une aventure inoubliable avec une équipe de 7 autres bénévoles avec qui j’ai passé des moments extraordinaires et qui, pour certains, resteront des amis.

Arrivant de milieux professionnels différents, chacun a su trouver sa place et apporter sa pierre à l’édifice.
Effectuer une mission humanitaire est pour moi bien plus qu’une façon de voyager autrement.
Il s’agit avant tout de pouvoir partager une expérience humaine, apporter de la joie, de l’espoir mais aussi, découvrir une autre culture et s’enrichir des différentes rencontres.

Consciente de n’avoir aucune expérience dans le domaine médical, mon principal objectif était de pouvoir aider et me rendre utile quel que soit le domaine d’activité.

Après des journées bien remplies, les débriefings du soir sont indispensables au bon déroulement d’une mission, permettant à chacun d’exprimer ses émotions sans jugement de valeur, voire même de verser quelques larmes.
Ils nous permettent de rebondir et de se sentir plus fort face à des situations qui nous semblent insurmontables.

Je n’oublierai jamais le sourire et l’accueil des populations, leur humilité et leurs remerciements. Ils n’ont rien, ils vous donneraient tout.

Le retour à Paris est toujours compliqué, surtout en période de fêtes et son lot de consommation à outrance.

Revenir de mission durant cette période permet de se sentir au-dessus de toute cette excitation commerciale, et remet les choses à leur juste valeur.

Vous l’avez compris je suis accro, je rempile pour cette année, et aussi les prochaines certainement.

Mission humanitaire à Madagascar

Témoignages de mission humanitaire

Cliquez pour voir le film

Une mission humanitaire à Madagascar from mission humanitaire on Vimeo.

De Daïna (47 ans, Créateur d’entreprise, Paris)

Mission humanitaire à Madagascar

Mon voyage à Mahajanga à Madagascar a été ma première expérience en termes de mission humanitaire.

C’est l’expérience humaine la plus enrichissante qu’il m’a été donné de vivre et ce, malgré près de 30 ans de bénévolat.

Madagascar est un pays très attachant de par la beauté et la diversité de ses paysages mais surtout de par l’accueil et l’hospitalité qui nous ont été réservés par les équipes de MISSION HUMANITAIRE en local ainsi que par les personnes que nous avons rencontrées dans les différents villages lors de nos interventions.

Les journées sont bien rythmées et séquencées afin de s’assurer de la qualité de la prestation à rendre aux villageois via des process bien normés.

 

Les missions sont variées entre l’accueil, le poste d’assistant médecin et celui de la pharmacie. Le travail avec les bénévoles et les équipes locales favorise un échange et un partage culturel des plus riches dans chacun des 4 villages dans lesquels nous nous sommes rendus. Nous sommes au plus près des populations pour bien comprendre leurs préoccupations.

Nous sommes encadrés par un chef de mission et accompagnés par des médecins locaux et des traducteurs afin de faciliter le lien avec les populations locales. L’équipe d’accueil à la maison est aux petits soins pour rendre notre séjour des plus agréables en termes de repas, de tenue de la maison et du linge, de visites de la région et de découvertes de ses richesses et de son artisanat.

Tout a été mis en œuvre par MISSION HUMANITAIRE, pour rendre cette expérience authentique, unique et inoubliable.

Merci à Hélène, à Roselyne et à ses équipes de MISSION HUMANITAIRE sur le terrain.

Daïna

Connexion Tribu MH
:
: