Créateur de vocations humanitaires 
Autres témoignages

De Carine, Paris

Mission exploratoire dans le Ratanakiri (Cambodge, Nov.-Déc. 2010)

Le temps est vite passé depuis mon retour du Cambodge, mais les souvenirs que je garde de cette mission restent intenses.

J’étais allée en vacances au Cambodge il y a quelques années, et ce pays m’avait touchée par son extrême pauvreté, son histoire tourmentée et surtout ses gens. J’ai donc été ravie de pouvoir faire partie de l’équipe qui est partie dans le Ratanakiri en novembre-décembre 2010.

ratanakiri nov 2010Dans le cadre de cette mission « exploratoire », nous avons eu l’opportunité d’intervenir sur trois sites différents : une école près de Siem Reap et deux villages situés dans la région reculée du Ratanakiri. Malgré nos interrogations initiales, chaque « bénévole » (sans compétence médicale) a su trouver sa place : qui à la distribution de médicaments ou de lunettes, qui à l’aide aux soins. Nous avons également eu l’occasion de faire de la prévention (brossage des dents par exemple) auprès des enfants, fascinés par notre présence. Lire la suite de cette entrée »

Participer à une mission humanitaire

C’est possible ! Même sans aucune compétence médicale

Partir en missionVous souhaitez donner 8 à 15 jours de votre temps et participer à une mission humanitaire ou réaliser votre stage dans un cadre humanitaire sérieux, alors votre candidature nous intéresse.

MISSION HUMANITAIRE est une association Loi 1901 qui vous propose de partir pour des missions humanitaires en Asie, en Afrique et sur plusieurs destinations.

Vous intègrerez alors des équipes médicales et para médicales pour un stage ou une mission humanitaire pouvant Partir en missionaller d’une semaine à plusieurs mois.

Cette expérience unique vous donnera une autre dimension dans vos relations humaines.

Partir en missionSi vous étiez venus chercher un voyage humanitaire, vous repartirez avec une mission concrète à effectuer au sein d’une association, pour le bien des populations que nous soutenons.

Faite comme des milliers de bénévoles qui découvrent le bonheur de faire des actions utiles et responsables.

Cliquez ici pour avoir la liste des missions 2010_2011

De Vanessa, Etudiante en médecine, TOURS

Partager des valeurs communes au Bénin

De cette mission humanitaire au Bénin, je crois que c’est le terme humanitaire qui aura le plus marqué nos esprits. Pendant ces 12 jours qui ont été bien trop courts à mon goût, je n’aurai pu m’attendre à rencontrer autant de personnalités et de caractères différents chez des personnes animées pourtant des mêmes envies, des mêmes objectifs et partageant des valeurs communes.

Que ce soit au sein du groupe de bénévoles ou dans les familles vivant au cœur d’endroits les plus isolés, je ne peux compter le nombre d’hommes, de femmes et d’enfants qui ont su donner d’eux même pour les autres, en étant surpris souvent de recevoir autant en retour.

Quant à la mission, je crois que nous avons tous réalisés qu’il n’y en avait pas qu’une. Il y a d’abord ce pour quoi nous étions venus : le recensement des orphelins, le recueil d’infos sociodémographiques et médicales, l’apport de médicaments à nos partenaires locaux… Mais notre travail n’aurait pas été complet si nous n’avions pas su tisser des liens de fraternité, si nous n’avions pas su rencontrer « l’autre », si nous n’avions pas su écouter, regarder, apprendre. Aujourd’hui cette mission continue surement encore un peu lorsque nous parlons autour de nous de la réalité d’un là-bas que peut-être ici on n’imaginait pas.Donner pour les autres

Enfin, je terminerai par la citation d’une phrase de notre cher Titi-Rambo qui résume bien cette envie de partage que nous avons tous ressentie à notre retour :

« Les missions humanitaires ça devrait être obligatoire! Au moins une fois dans sa vie! »

De Jeanne, Educatrice à Libourne

Je cherche une mission humanitaire en Inde

Je suis à la retraite depuis quelques semaines et la vie ne m’a pas donné l’occasion d’accéder à mon rêve : partir aider ceux qui en ont besoin à l’autre bout du monde.

Mon métier passionnant, mes enfants et ma vie de couple ne m’ont pas laissé le temps de faire du bénévolat. L’aide humanitaire est nécessaire pour la survie des populations et j’ai maintenant du temps à donner pour une association.

Une amie qui est infirmière et qui avait déjà fait des actions humanitaires en Afrique, m’a dit que sur Internet j’allais trouver des organisations humanitaires. C’est vrai que les sites d’associations humanitaires ne manquent pas ; d’ailleurs on ne sait plus faire la différence de ceux qui sont sérieux par rapport à ceux qui ne le sont pas.

La semaine dernière une amie sur Facebook (eh oui même à la retraite on s’y met) m’a dit d’aller visiter le site de MISSION HUMANITAIRE. J’ai posé ma candidature et là surprise : j’avais une réponse au bout de 3 jours ! Ce sont vraiment des gens bien et qui connaissent leur sujet ! En plus, quelqu’un nous répond et considère notre demande avec sérieux.

Je vais donc partir en début d’année prochaine pour une organisation humanitaire comme bénévole pendant 2 semaines en Inde, afin d’aller aider et réaliser enfin mon rêve. Le site MISSION HUMANITAIRE met en relation les bénévoles et les associations qui ont besoin de bonnes volontés, et cela dans le plus grand sérieux.

Bravo, les choses simples et efficaces existent encore !

Je vous raconterais à mon retour

De Maryse, auxiliaire de puériculture à Mulhouse

Mes premiers contacts avec l’humanitaire

Je suis auxiliaire de puériculture à Mulhouse depuis 10 ans et passionnée par tout ce qui concerne les enfants et leur développement.Une mission humanitaire

Je souhaitais depuis longtemps partir en mission humanitaire mais j’avais beaucoup de questions dans ma tête et pour lesquelles il fallait que je trouve une réponse avant de m’engager.

Déjà, est-ce qu’une mission humanitaire était à la charge du bénévole et est-ce qu’il y avait des aides pour partir, car quand on est auxiliaire de puériculture, on n’a pas trop les moyens de prendre l’avion et de partir à l’autre bout du monde. Lire la suite de cette entrée »

Bravo à ceux qui s’engagent

Une très belle vidéo trouvée sur You Tube .

Je tenais à relater cette superbe vidéo pour remercier toutes celles et tous ceux qui s’engagent tous les jours pour la cause humanitaire dans le monde.

Un bravo spécialement aux femmes et aux hommes de l’ONU qui s’engagent sur le terrain tous les jours en faveur des populations indigentes du monde entier.

Que vous soyez bénévoles ou salariés dans l’humanitaire : merci à vous !

De Franck, médecin généraliste à Marseille

8 jours au Bénin pour un petit médecin que je suis

ONG : MISSION HUMANITAIRE

Ma pratique en médecine générale depuis de nombreuses années, fait que je connais mon métier en France, mais j’étais particulièrement interrogatif sur l’exercice de mon métier de médecin en mission humanitaire.

Cela faisait longtemps que je souhaitais faire du bénévolat dans le cadre de mon métier, mais la vie, la famille, les enfants, les aléas du cabinet avaient fait en sorte de me donner beaucoup d’occupations ( y compris le week-end) … bref, comme tout médecin généraliste qui se respecte.

Déjà pendant mes études de médecine, je rêvais de partir en mission humanitaire et d’aller soigner les gens à l’autre bout de la planète. Lire la suite de cette entrée »

Témoignages de missions

N’hésitez pas à publier vos témoignages de missions.

Vous avez un projet de mission :

Envoyez-nous votre projet, accompagné de photos. Les internautes devront élire le meilleur projet.

Le gagnant se verra offrir son billet d’avion ainsi que l’organisation de son projet.

contact@mission-humanitaire.fr

 

De Patricia, secrétaire (Strasbourg)

Une mission au Sénégal

ONG : Mission Humanitaire

Quel bonheur !

Une mission ; cela faisait longtemps que je rêvais de faire une mission de volontariat. Ma cousine qui est infirmière m’avait déjà parlé d’une association humanitaire pour laquelle elle travaillait comme bénévole.

Etant plus jeune, j’avais déjà fait du bénévolat pour la Croix Rouge, dans ma ville. Mais je devais aller plus loin et j’imaginais une mission, une action internationale. J’ai donc demandé un congé à mon entreprise, qui a accepté.

Je suis partie travailler comme bénévole pour deux petites associations locales au Sénégal, grâce au site « Mission Humanitaire ».Ma mission au Sénégal

Au départ, j’ai un peu douté du sérieux, car sur Internet on trouve n’importe quoi. Ensuite j’ai pris contact avec des bénévoles qui avaient déjà fait une mission avec ce site Internet. Nos échanges téléphoniques ont eu raison de mes craintes, et c’est vrai que aujourd’hui je ne le regrette pas.

C’est vrai que c’est bien organisé et sérieux et que l’on intègre des équipes sérieuses et professionnelles. Dommage que les compagnies aériennes ne font pas quelque chose pour les bénévoles, car l’avion c’est quand même cher !

De toute façon j’économise et je suis prête à repartir en mission revoir ces gens si merveilleux que j’ai rencontré.

Amitiés à toute l’équipe,

Patricia

Connexion Tribu MH
:
: