Créateur de vocations humanitaires 
Autres témoignages

Participez à une Mission Humanitaire

Participez à l’aide humanitaire et transformez votre passion en actions, en toute confiance, quelle que soit votre formation.

Vous souhaitez donner 8 à 15 jours de votre temps, de vos vacances et participer à une mission humanitaire. Vous souhaitez réaliser votre stage dans un cadre sérieux. Votre candidature nous intéresse.

 

MISSION HUMANITAIRE est une Organisation de Solidarité Internationale, déclarée, qui vous propose de partir pour des missions humanitaires au Cambodge, à Madagascar, en Inde, au Bénin et au Togo.

 

Vous allez intégrer des équipes bénévoles (médicales, paramédicales, citoyennes ou des chantiers humanitaires) pour un stage ou une mission humanitaire pouvant aller de 15 jours à plusieurs mois.

Cette expérience unique vous donnera une autre dimension dans vos relations humaines et votre vie de tous les jours.

Si vous étiez venus chercher un voyage humanitaire, vous repartirez avec une mission concrète à effectuer. Grâce à vous, notre association vient en aide aux populations que nous soutenons.

Des centaines de bénévoles partent chaque année en mission, avec notre association. Alors n’attendez plus et venez découvrir le bonheur de faire des actions utiles et responsables. Votre action ne sera pas une « goutte d’eau » et notre séminaire de formation est là pour vous y préparer.

 

 

Mission humanitaire de Véronique, médecin généraliste

Véronique, Médecin généraliste

Mission Andrah Pradesh, Janvier 2019 (une équipe humanitaire)

Expérience humaine, culturelle, émotionnelle et professionnelle très riche. Au sein d’une équipe humanitaire où chacun avait son parcours de vie et ses projets bien individualisés. Mais nous étions réunis par le même souhait de donner de notre temps, de nos finances, des rires et des sourires à des populations inconnues. En réalité, ces populations étaient pleines de surprises et de contrastes, de reconnaissance et de joies de nous accueillir humblement dans leur village ou même dans leur propre maison.

equipe humanitaire personnes dans la rue boeufQuel bonheur de les voir rire en nous croisant, demander de multiples selfies, remercier pour les quelques minutes accordées. Nous inviter à manger avec 3 ou 4 personnes. Ils étaient présent pour prévenir nos moindres besoins, visiter leur tour Eiffel, fêter l’anniversaire de Maëla chez OM Foundation avec feu d’artifices sur la terrasse !

On ne s’arrêtera pas sur la pollution empêchant de voir le ciel bleu. Ni sur les klaxons permanents, ni sur la saleté des villes. Mais plutôt sur la propreté de nos visiteurs, et des quelques maisons vues de l’intérieur. Sur les saris lumineux et colorés des femmes, sur les sourires magnifiques recueillis de partout masquant une pauvreté réelle mais pleine de dignité et de force.

equipe humanitaire 3 enfantsLes deux points forts ont été la peinture des préaux d’une école et une journée de mission dans une école pour enfants handicapés : accueil inoubliable, chants et danses soulevant les larmes, joie et sourires encore et toujours….

Équipe humanitaire formidable y compris notre chef de mission Lauriane.
Aucun problème pendant toute cette mission même s’il a fallu sans cesse s’adapter au fonctionnement des Indiens. Après tout, sûrement le secret pour devenir plus zen….

Logement parfait, le même pendant tout le séjour.

Si nous n’avons sauvé personne, au moins espérons nous avoir apporté du bonheur à toutes les personnes rencontrées. Ce qui est certain c’est que nous en sommes revenus différents, heureux et tellement plus riches.

De Denis, Ingénieur Réseau Sécurité, Toulouse

Mission au Cambodge

Quelques mois ont passé depuis mon retour de mission mais tout est encore parfaitement inscrit dans ma mémoire : les échanges, les rencontres, les actes, les sourires et ma décision très rapide d’y retourner.

Tout a démarré avant le départ de France par des échanges de mails entre notre chef de mission et les bénévoles. Le souvenir le plus fort qui me restera est la volonté de tous de laisser en France nos préoccupations et de remplir la mission sans grain de sable et dans l’efficacité totale. Pour cela, chacun s’est rendu utile et a pris la mesure des responsabilités confiées par notre chef de mission chaque soir pour le lendemain.

Au Cambodge, j’ai assisté les médecins dans leurs soins aux populations visitées et me suis émerveillé du professionnalisme des infirmières bénévoles. Elles ne se séparent jamais de leurs sourires et de leur générosité, même dans les moments difficiles.

J’ai apprécié les extraordinaires échanges avec les patients et avec les orphelins cambodgiens. A chacun de leur merci, je me disais que c’était moi qui devais le faire. Les distributions de vêtements, de jouets, de crayons, de produits de toilette déclenchent des moments souvent émouvants, parfois hilarants. Quelle merveilleuse idée de les avoir collectés avant la mission et d’en avoir rempli nos bagages !

Bien avant la date de retour, nous avons tous convenus de nous revoir en mission et de donner encore de notre enthousiasme pour recevoir comme jamais ailleurs. Marine, Véro, Claudia, Delphine, Sousou, Pascaline, à très bientôt avec d’autres bénévoles qui voudront partager cela.

Pour terminer, je transmets un grand bonjour à nos amis médecins, notre sympathique chauffeur et à nos infatigables interprètes qui ont fait avec nous une équipe vraiment géniale.

Mission humanitaire à Madagascar

Témoignages de mission humanitaire

Cliquez pour voir le film

Une mission humanitaire à Madagascar from mission humanitaire on Vimeo.

De Hugo, étudiant en licence de Droit et Science Politique

Mon stage longue durée au Cambodge

Suite à une première mission en Inde avec l’organisation sérieuse Mission Humanitaire (MH) durant l’été 2016, mon souhait de m’engager plus sérieusement dans ce domaine s’est concrétisé et ma volonté de repartir en mission s’est renouvelée.

Actuellement étudiant en licence de Droit et Science Politique à Lyon, je souhaitais, dans l’optique de poursuivre des études dans le domaine des enjeux humanitaire, réaliser un stage d’une plus longue durée.

Ma première expérience au sein l’organisation Mission Humanitaire a donc renforcé mon désir de partir à nouveau avec cette association. C’est alors qu’après une courte formation, un simple projet devenait réalité et, le 21 juillet 2017, je décollais pour Phnom Penh, au Cambodge.

Je fus très bien accueilli dès mon arrivée à l’aéroport et, après un court trajet en tuk-tuk à travers la capitale khmer, j’arrivais enfin à la Maison MH où j’allais résider durant un mois en compagnie d’une autre stagiaire déjà sur place et des volontaires de passage en mission.

Dès mon arrivée, nous sommes allés chercher les enfants à l’école comme serait le cas pratiquement chaque jour et, à ma grande surprise, ils étaient tous très impatient de me rencontrer. Lire la suite de cette entrée »

De Daïna (47 ans, Créateur d’entreprise, Paris)

Mission humanitaire à Madagascar

Mon voyage à Mahajanga à Madagascar a été ma première expérience en termes de mission humanitaire.

C’est l’expérience humaine la plus enrichissante qu’il m’a été donné de vivre et ce, malgré près de 30 ans de bénévolat.

Madagascar est un pays très attachant de par la beauté et la diversité de ses paysages mais surtout de par l’accueil et l’hospitalité qui nous ont été réservés par les équipes de MISSION HUMANITAIRE en local ainsi que par les personnes que nous avons rencontrées dans les différents villages lors de nos interventions.

Les journées sont bien rythmées et séquencées afin de s’assurer de la qualité de la prestation à rendre aux villageois via des process bien normés.

 

Les missions sont variées entre l’accueil, le poste d’assistant médecin et celui de la pharmacie. Le travail avec les bénévoles et les équipes locales favorise un échange et un partage culturel des plus riches dans chacun des 4 villages dans lesquels nous nous sommes rendus. Nous sommes au plus près des populations pour bien comprendre leurs préoccupations.

Nous sommes encadrés par un chef de mission et accompagnés par des médecins locaux et des traducteurs afin de faciliter le lien avec les populations locales. L’équipe d’accueil à la maison est aux petits soins pour rendre notre séjour des plus agréables en termes de repas, de tenue de la maison et du linge, de visites de la région et de découvertes de ses richesses et de son artisanat.

Tout a été mis en œuvre par MISSION HUMANITAIRE, pour rendre cette expérience authentique, unique et inoubliable.

Merci à Hélène, à Roselyne et à ses équipes de MISSION HUMANITAIRE sur le terrain.

Daïna

De Annaëlle, étudiante en sciences sociales, Bagneux (92)

Ma mission humanitaire au Bénin

Je viens de revenir du Bénin … Mon esprit et mon cœur sont toujours sur cette terre magnifique, à la culture vraiment très enrichissante et chaleureuse. Les mots me manquent pour essayer de décrire tout ce que je ressens, car c’est une aventure humanitaire unique et indescriptible. Vous ne pouvez pas vous en rendre compte tant que vous n’y êtes pas allés !

Lors du séminaire de formation, l’association MISSION HUMANITAIRE nous apprend qu’il faut faire une mission pour les autres évidemment, mais avant tout pour soi. Nous prenons beaucoup de plaisir à aider les autres lors des missions humanitaires médicales (très bien organisées avec une équipe locale MH attachante) et lors des visites à la maison de protection à l’enfance « UN TOIT POUR LA VIE », accueillant des enfants extraordinaires qui nous apprennent beaucoup …

Au sein de la mission humanitaire, sont également organisées des journées d’immersion culturelle qui sont nécessaires pour se ressourcer et mieux comprendre l’histoire du pays, et donc des populations.

J’avais quelques craintes avant de partir concernant la partie médicale – étant donné que je n’ai aucune compétence dans ce domaine – mais finalement, ce que l’association MISSION HUMANITAIRE attend de nous n’est pas compliqué. La chose la plus dure que nous avons dû affronter, c’est finalement le retour en France !

Pour participer à une mission humanitaire, il suffit juste d’avoir un cœur, du temps (12 jours sur toute une vie, ce n’est pas grand chose), et un peu d’argent (mais finalement, avec la déduction des impôts, cela revient à payer pratiquement que le prix du billet d’avion).

A vous de franchir le pas maintenant, n’attendez pas que les choses arrivent comme vous le souhaitez, mais décidez ce qui arrive !

Personnellement j’y retourne l’été prochain avec l’association MISSION HUMANITAIRE

Merci à l’association MISSION HUMANITAIRE et à cette merveilleuse équipe (aussi bien française que locale) !

De Lisa, Etudiante

Ma première mission humanitaire : au Bénin

Je suis partie en août 2014 en mission humanitaire au Bénin.

J’ai vécu une expérience humanitaire inoubliable.

Je n’ai pas vraiment de mots pour exprimer tout ce que j’ai pu vivre et ressentir là-bas, mais une chose est sûre ; j’y retournerais.

J’ai bien l’intention de faire d’autres missions humanitaires avec l’association « MISSION HUMANITAIRE » (MH).

La mission était très bien organisée, nous avons pu faire énormément de choses différentes en peu de temps.

Le fait de passer aussi des moments avec les enfants de l’orphelinat Amour et Manon a permis d’être plus prôche de la population et de sa culture, et c’est impressionnant comment on peut s’attacher vite à eux ! …

C’est un orphelinat exemplaire dont s’occupe MH avec la fondation Groupe Pierrefonds. Le travail est très sérieux et les enfants ont une vraie chance de réussir dans la vie, grâce à cet orphelinat.

Nous avons été très bien accueillis par le personnel local, par sa gentillesse, sa bonne humeur, sa générosité.

Cela a été un réel plaisir de travailler avec eux.

En conclusion, cette expérience humanitaire a été très enrichissante sur tous les plans.

Quelques mois après le retour, j’ai encore des images, des sensations, des rythmes, des chants, et des rires plein la tête.

En bref, une expérience humaine et humanitaire pleine de bonne humeur et d’émotions !

Merci à l’association sérieuse « MISSION HUMANITAIRE » et merci au Bénin.

Lisa

De Soumaya, manipulatrice en électroradiologie

Mission humanitaire au Cambodge

Excellente première expérience humanitaire avec l’association « Mission Humanitaire » !

Je suis partie seule, avec un peu d’appréhension pour ma première fois dans une mission humanitaire, mais une fois dans l’aventure, toutes les craintes ont laissé place à l’action.

C’est un sentiment unique que de se sentir utile auprès des populations démunies, et tellement enrichissant que de recevoir un sourire, d’échanger des regards à défaut de pouvoir dialoguer dans une même langue …

Je retenterai l’aventure dès que je pourrai, et avec MH (l’association MISSION HUMANITAIRE) !!
J’ai été bluffée par l’organisation et le bilan de notre mission : encadrement sérieux et bonne humeur étaient au programme …

Un grand merci à notre chefette de mission Marine, ainsi qu’à toute l’équipe locale 🙂

Soumaya

De Améline, 17 ans, Lycéenne, Bassens

Ma première mission humanitaire au Bénin

J’ai vécu 2 semaines juste inoubliables au Bénin !

J’ai pu découvrir une population différente de la nôtre, du haut de mes 17 ans.

Je pense que peu de jeunes franchissent le pas ou refusent de partir en mission humanitaire, par peur de laisser les parents, par peur aussi de l’inconnu.

Je pense que pour une ouverture d’esprit, faire une mission humanitaire c’est le top !

Pour ma part, j’ai pu découvrir le coté médical ainsi que l’orphelinat “Amour et Manon” où j’ai rencontré des enfants formidables et une population très humaine.

Je garderais en mémoire ces deux magnifiques semaines, j’ai vécu le plus beau voyage de toute ma vie.

Je garde en moi ces sourires partagés, ces moments de rire, ces moments de joie et de bonne humeur !

Je remercie énormément mon chef de mission ainsi que ma formidable équipe qui était à mes cotés, une équipe soudée

Merci de m’avoir permis de vivre une expérience humanitaire inoubliable mais surtout unique !

L’an prochain j’espère repartir avec l’association « Mission Humanitaire » en Inde ou au Cambodge !

Connexion Tribu MH
:
: