Créateur de vocations humanitaires 
Autres témoignages

Dominique, 52 ans, Professeur des Ecoles

Solidarité humanitaire au Cambodge

Moi qui me questionnais beaucoup sur la pérennité de notre action et par conséquent de la mienne ; en voyant la photo de ces deux bébés de 6 mois qui sont arrivés complètement déshydratés en début de mission, et en regardant leurs sourires, seulement 8 jours après notre départ ; j’ai, en un instant, compris le sens de mon geste … cette main tendue … ce infiniment « peu » pour nous et ce « beaucoup » pour eux … et ce pourquoi, pour ces deux petits bouts, j’ai eu raison d y aller ….

Un vrai miracle !!!  J’ai eu un peu de mal à trouver ma place, l’impression de faire du tourisme humanitaire ; j’exécutais les tâches sans être persuadée de mon action … Maintenant, je sais … je souhaite continuer et apporter « ma » petite pierre » à l’édifice  … et je m’engage, à mon niveau, à y contribuer …

Ma vie, maintenant aura un sens différent et je n’oublierai jamais, dans mon quotidien,  l’arrivée de ces petits bouts et mon impression d’effroi à ce moment là … Je me sentais tellement démunie … ENSEMBLE,  nous avons mis les moyens et rassemblé nos forces pour trouver une solution … Quoi vous dire de plus ? L’action sur place de personnes qui se battent au quotidien sont de vrais relais efficaces. Sans eux, notre action n’aurait aucun sens … C’est très réconfortant …

Très belle et riche expérience.

Yes, we can !!!

Il y forcément quelque chose à faire.

Bravo Mission Humanitaire !!!!

Connexion Tribu MH
:
: