Créateur de vocations humanitaires 
Autres témoignages

De Maryse, auxiliaire de puériculture à Mulhouse

Mes premiers contacts avec l’humanitaire

Je suis auxiliaire de puériculture à Mulhouse depuis 10 ans et passionnée par tout ce qui concerne les enfants et leur développement.Une mission humanitaire

Je souhaitais depuis longtemps partir en mission humanitaire mais j’avais beaucoup de questions dans ma tête et pour lesquelles il fallait que je trouve une réponse avant de m’engager.

Déjà, est-ce qu’une mission humanitaire était à la charge du bénévole et est-ce qu’il y avait des aides pour partir, car quand on est auxiliaire de puériculture, on n’a pas trop les moyens de prendre l’avion et de partir à l’autre bout du monde.

Ensuite, j’étais totalement perdue, car après avoir recherché des renseignements sur Internet, j’ai constaté qu’il y avait beaucoup d’associations et alors là, comment faire un choix ?

Une collègue de travail était déjà partie par l’intermédiaire du site MISSION HUMANITAIRE et m’a montré des photos ainsi que leur site Internet.

C’est vrai que c’est plus facile quand on connait quelqu’un qui a déjà fait l’expérience d’une structure de confiance.

J’ai donc pris la décision de suivre son exemple et j’ai renseigné la fiche d’inscription sur Internet. 2 jours après j’avais une réponse ; je n’en revenais pas, car les autres tentatives sur d’autres sites, m’avaient données l’impression que j’envoyais des mails dans la quatrième dimension 🙂

Je vais partir en fin d’année pour une mission 2011 au Cambodge, et là c’est le bonheur car je pense que j’ai fait le bon choix.

Pour les coûts de mission (avion et le reste), tout compte fait c’est l’argent que j’avais prévu pour mes vacances d’hiver prochain. C’est un choix et je pense que je ne vais pas le regretter.

A bientôt, je vous tiendrais informés (dès que j’aurais participé au séminaire de préparation).

Trop contente ^^

Connexion Tribu MH
:
: