Créateur de vocations humanitaires 
Autres témoignages

De Hélène, Responsable en communication

Mission Inde, novembre 2018

Partir en mission humanitaire me trottait dans la tête depuis quelques années.

Début 2018, je me suis décidée. J’ai envoyé ma demande d’inscription à l’association MISSION HUMANITAIRE. J’ai participé au séminaire.

La présentation de l’Organisation de Solidarité Internationale m’a définitivement convaincue de concrétiser mon projet, également de partir avec MH.

Indépendamment de cette décision personnelle, je tenais à sensibiliser mon entourage. Ainsi, des sponsors (entreprises) et mécènes (particuliers) ont soutenu le projet. Suite à l’organisation de plusieurs collectes, ce sont 45 kgs de dons (sous vêtements et produits d’hygiène) qui ont transité jusqu’en Inde.

Merci encore à eux !

Début novembre, ce fut le grand départ pour Dehradun dans le Nord du pays. Un mélange d’excitation et d’appréhension. Le cœur ouvert et le soutien de mes proches (dont mes 2 enfants), comme grande motivation. L’expérience est allée au-delà de mes attentes.

Nous étions un groupe de 5 bénévoles auquel s’ajoutait Michèle, notre « extraordinaire » cheffe de mission.

Immersion totale au cœur du pays, de sa population. Les tuks tuks, la musique indienne, les couleurs, les épices, la circulation urbaine dense et rythmée par les coups de klaxons… Le contact avec la population fut chaleureux. J’ai mémorisé une multitude de visages, où se dessinaient des sourires spontanés et sincères. La barrière de la langue fut un frein. Pour autant, les regards, les mains tendues, l’expression des visages font que la communication est partagée.

Chaque journée fut différente, unique. Nous avons participé à l’organisation de consultations médicales, de travaux au sein d’une école et d’une maison de l’enfance. Partager le quotidien de ces enfants tout en améliorant leur environnement nous a procuré un immense plaisir. Nous sommes aussi intervenus quelques jours en montagne. Les paysages étaient à couper le souffle malgré le froid H24. Les habitants étaient réservés, reconnaissants aussi.

Le lieu des missions variait, ainsi que les tâches. Malgré mon manque de compétences dans le domaine médical, je me suis sentie à ma place.

L’organisation est pensée pour que l’on puisse vivre l’expérience dans les meilleures conditions, sans stress parasitaire. Ce fut enrichissant et motivant.

Que d’émotions vécues en l’espace de 2 semaines. Des situations parfois difficiles, des moments de joie aussi. On ne rentre pas en France en étant la même. Une partie de mon cœur est resté en Inde. J’y retournerai, c’est une certitude !

 

Connexion Tribu MH
:
: