Créateur de vocations humanitaires 
Autres témoignages

De Stéphane, Agriculteur, Brest

Mission Cambodge, juillet 2015,

Voici déjà quatre mois que nous sommes rentrés avec beaucoup de souvenirs : une mission très enrichissante à la rencontre d’une population accueillante et souriante.

Notre mission s’est déroulée sur différents sites du Cambodge. Nous sommes d’abord allés dans la province de Takéo, ensuite, sur l’ile de la soie à la découverte du Mékong. Enfin, nous avons terminé notre mission à Snol dans la province de Katrie.

De Stéphane, agriculteur, BrestNous avons rencontré des populations très différentes, parfois âgées, d’autres fois assez jeunes, vivant dans une pauvreté plus ou moins grande. La présence de l’association MISSION HUMANITAIRE au Cambodge est vraiment indispensable.

Les autorités locales nous ont d’ailleurs remerciés pendant notre mission et nous ont bien accompagnés. Par le biais de MISSION HUMANITAIRE, nous avons pu apporter des soins aux populations éloignées des grandes villes et aussi beaucoup de réconfort. Malgré la barrière de la langue, leurs regards en disaient long.

Nous avons également pu rencontrer et jouer avec les enfants de la Maison de Protection à l’enfance « Enzo et Tina ». Nous avons passé un très bon moment avec eux : dessins, scoubidou, ballons, foot … des enfants pleins de vie.

Merci à Véro, qui a assuré sa mission et validé son statut de chef de mission. Merci à Marine qui a tout fait pour que l’on se sente bien ; aux médecins Khmers, avec qui nous nous sommes très bien entendus, comme avec les traducteurs et le chauffeur du bus.

Et je n’oublie pas tout le groupe qui s’est très bien entendu et a été solidaire dans les moments parfois difficiles, notamment avec le choc des cultures dont Thierry nous avait tant parlé lors du séminaire.

Inoubliable, et vivement la prochaine mission !

De Véronique, Chimiste, Isle Adam (dpt 95)

Expérience humanitaire au Bénin

Me voilà revenue de ma mission humanitaire au Bénin et je ne suis vraiment pas déçue d’avoir osé franchir le pas.

L’aventure humanitaire commence dès l’aéroport de Roissy où nous faisons connaissance avec les autres bénévoles, puis arrivée à l’aéroport de Cotonou.

Le dépaysement est total. Nous sommes accueillis par notre chef de mission et notre chauffeur MH, nous voilà parti pour deux heures de route direction la maison MH (MISSION HUMANITAIRE) où nous attend un repas préparé par nos cuisinières, Tata Salomé et Chantal.

Le lendemain matin, nous plongeons dans la culture béninoise en visitant des lieux symboliques et nous finissons par l’orphelinat Amour et Manon.

Les enfants nous ont réservé un accueil chaleureux, rythmé par de la musique et des danses. Nous tissons alors nos premiers liens avec ces enfants merveilleux et si attachants.

Suivrons ensuite des journées inoubliables de partage et de divertissement à la piscine et à la plage.

Les jours alors s’enchainent et nous sommes soit affectés à des journées éducatives soit médicales.

Les journées éducatives humanitaires se déroulent à l’école « Bon berger » où nous devons faire du soutien scolaire. Les enfants sont attachants et contents de partager des moments d’apprentissage mais aussi de loisirs avec nous.

Concernant les journées médicales humanitaires, nous sommes accompagnés par du personnel local MH qui sont des gens professionnels et d’une grande gentillesse.

Nous allons à la rencontre de populations locales afin de leur prodiguer des soins. Nous avons eu la chance d’être invité par un chef de village et d’avoir pu ainsi passer une soirée exceptionnelle avec cette population ayant une grande joie de vivre.

Tous ces merveilleux moments j’ai pu les partager avec une équipe de bénévole solidaire, dynamique et formidable.

Merci beaucoup à notre chef de mission, qui a vécu sa première mission en tant que chef, il a su gérer son organisation afin que tout se passe pour le mieux.

Merci aux personnels locaux de MH (association MISSION HUMANITAIRE) qui nous ont accueillis avec de grands sourires et humanité.

Donc à ceux qui hésitent, foncez !! Partez en mission humanitaire !

Véronique

De Ninon, Etudiante

Mission humanitaire au Bénin

Magique, intense, exceptionnelle, riche, hors du temps …

Voici les premiers mots qui me viennent en tête lorsque je repense à l’expérience que j’ai vécu au Bénin, en mission humanitaire bénévole.

12 jours au cœur de l’Afrique, auprès d’une population chaleureuse, souriante, et tellement accueillante.

Le Bénin, son histoire, ses couleurs, ses odeurs, sa musique, ses danses, sa joie de vivre, ses pistes, ses beignets, sa pâte rouge et sans oublier l’orphelinat « Amour et Manon » Une grande bouffée d’oxygène dans notre quotidien rythmé, stressant et matérialiste.

Parce que donner le sourire à un enfant en l’emmenant à la piscine, se cotiser pour offrir un vélo à un adolescent qui marche 5h par jour pour étudier, ou encore se rendre en pirogue dans un village pour réaliser des consultations médicales humanitaires, ça n’a pas de prix !

12 jours de mission humanitaire, qui, grâce au professionnalisme de MH, l’ONG « MISSION HUMANITAIRE », aux compétences des employés locaux et à la motivation et à la bonne humeur quotidienne du groupe de bénévoles, nous a permis de consulter plus de 650 personnes isolées et de suivre une quarantaine d’enfants en soutien scolaire.

Une expérience inoubliable !

Il faut vraiment le vivre pour prendre conscience de l’intensité de l’aventure humaine que représente une mission humanitaire.

Je remercie MH « MISSION HUMANITAIRE » de m’avoir permis de réaliser mon rêve et félicite Jean Philippe pour sa mission en tant que chef de mission.

Ninon

De Elsa, 27 ans, chargée de projet marketing

Mission médicale au Cambodge, Juillet 2014

Comme il est difficile de mettre des mots sur tout cela.

Quelque chose se passe là-bas, impossible à décrire. Chacun vit cela différemment. Nous sommes loin de tout, sans repères, avec un groupe d’inconnus, sur une terre qui est à des années lumières de la nôtre.

Du désenchantement à l’enchantement, une graine est semée dans notre cœur et notre tête, et continue à pousser lorsque l’avion du retour atterrit. Chaque jour.

Une expérience magique. Des gens fabuleux. De très belles rencontres.

Une histoire qui au final ne se termine jamais vraiment.

Je vous souhaite de vivre ce que j’ai vécu avec moi-même / avec eux, et de surtout laisser cette graine pousser.

Attention, risque de non-retour, ce voyage me change au quotidien. Et j’en suis heureuse et riche aujourd’hui encore.

La suite ? Je ne sais pas encore … je vous dirai quand la graine deviendra plante ! 😉

Une chose est sûre, je chercherai à repartir en mission humanitaire avec mon équipe.

Un grand merci à notre chargé de mission et à l’association « MISSION HUMANITAIRE » MH pour créer ces opportunités et les organiser avec brio.

De Daniel, Médecin, Avignon

Témoignage de mission au Bénin

Je suis de retour de ma troisième mission humanitaire avec l’association « MISSION HUMANITAIRE » (MH).

Ma seule envie est de repartir avec Mission Humanitaire.

Chaque année, mes congés sont différents grâce à MH.

Quelle belle expérience encore une fois.

Très belle équipe de bénévoles, âgés entre 17 ans la plus jeune et 62 le doyen, venus de tous les horizons, mais avec un objectif commun pendant quelques jours : aider les populations locales du Bénin.

Mais comme cela arrive à la fin de chaque mission, ce sont finalement les populations locales qui nous on aidé.

Et oui, au retour de chaque mission on revient transformés de l’intérieur.

Chaque mission c’est une bouffée d’oxygène et de vie dans ce monde à l’envers, où les valeurs de nos ancêtres ont du mal à survivre, alors qu’en mission, ces valeurs sont toutes présentes, naturellement.

Ouf que ça fait du bien !! Très bon chef de mission ainsi que la chef qui était en formation avec nous.

Côté mission médicale humanitaire, elle-même, nous avons collaboré avec les populations des villages de communautés locales, autour de Ouidah.

Là-bas, j’ai la chance de pouvoir exercer la médecine autrement. C’est la clinique à l’état pur. Ça demande la musculation de neurones au maximum. C’est un bon défi.

Ça nous ramène aux sources de la médecine et le pourquoi de ma vocation. Et c’est très beau !!

Et que dire des enfants de l’orphelinat « Amour et Manon ». Ces 28 enfants sont souriants, bien éduqués, travailleurs à l’école, plein de joie et en très bonne santé mentale et physique.

Bravo à son Directeur Pierre Paul et à l’association « Mission Humanitaire » qui soutient intégralement l’orphelinat.

Grâce à eux et aux bénévoles comme nous, leur avenir sera bien différent dans un pays où les besoins sont partout.

Comme j’ai dit, ma seule envie est de repartir en mission avec l’association « Mission Humanitaire » lors de mes prochaines vacances.

Alors, vive les prochaines vacances, vite, vite !!!

Daniel

De Natacha, Assistante sociale

Mission humanitaire au Bénin en 2014

Tout commença lors d’un séminaire à Azay le rideau en mars 2014.

J’avais depuis plusieurs années pour projet de partir en mission humanitaire en Afrique.

Beaucoup de questionnement : je suis assistante sociale. Quelle aide vais-je pouvoir apporter, vais-je être utile, etc. ?

Un séminaire qui s’est alors déroulé sur un weekend où les échanges avec l’équipe de l’association « mission humanitaire », les autres potentiels bénévoles et la présentation par Thierry de l’Association, de son fonctionnement, des diverses missions m’ont rassurée et m’ont permis enfin de me lancer sereinement dans ce projet qui me tenait tant à cœur.

Et hop ! Juin 2014, me voilà dans l’avion direction Cotonou pour 15 jours de mission humanitaire au Bénin, accompagnée d’une Team MH bénévoles exceptionnelle venant de tous milieux, corps de métiers, âges, etc.

Un pied déposé sur le sol du Bénin … Je ne savais pas encore que ce pays, Ouidah, la Team MH, l’équipe locale, la population, les enfants de l’orphelinat « Amour et Manon », seraient une expérience unique qui m’apporterait autant d’enrichissement sur le plan humain.

Une mission humanitaire plus que complète à la fois humainement, culturellement, des missions médicales et de soutien scolaire, de l’animation et du plaisir tout simplement à partager. Lire la suite de cette entrée »

De Philippe, Médecin

Bénévolat humanitaire au Bénin

La cinquantaine, et l’envie de faire autre chose, d’exercer différemment, de donner du temps aux autres.

Ma première mission humanitaire médicale, quelques appréhensions suite aux récits souvent exagérés entendus par ci par là (« Ma médecine générale » un peu loin..).

Ce fut une mission pleine de bonheur et d’émotions auprès des enfants de l’orphelinat « Amour et Manon », mais aussi avec les populations que nous avons rencontrées dans les villages lors de nos consultations médicales (le rythme était parfois soutenu).

L’équipe était jeune et très motivée et tout s’est bien passé, grâce aussi à une organisation « parfaite » de nos chefs de mission.

Le caractère mixte de cette mission me parait très approprié pour une 1ère fois .

Un grand Merci à toute l’équipe de MH (association MISSION HUMANITAIRE) et aux bénévoles qui ont participé à la réussite de cette mission.

De Marion, Manipulatrice Radio, Paris

Une aventure humanitaire au Bénin

Une très belle aventure …

Ce lundi matin nous nous apprêtons à nous envoler pour Cotonou … Rencontre avec les bénévoles à l’aéroport, le lien se tisse très rapidement.

La mission est lancée !

Cette belle aventure humanitaire commence, nous faisons la rencontre de notre chef de mission qui nous accueille à la maison MH (Association MISSION HUMANITAIRE) de Ouidah.

Les jours défilent à grande vitesse mais ne se ressemblent pas. Séjour très dépaysant. Nous allons dans différents villages, de brousses mais aussi de pécheurs.

Grand moment d’excitation lorsque nous allons à la rencontre des habitants de Ahouandji et que nous devons charger notre matériel sur une pirogue pour partir en mission humanitaire médicale dans le village qui nécessite ce mode de transport.

Leur accueil est exceptionnel danse, chant, sourire et rire à foison … !

De grands moments de partage également avec les enfants de l’orphelinat « Amour et Manon », soutien scolaire en journée mais aussi journée piscine et plage !

Mission très enrichissante et très forte en émotion.

Il me tarde de repartir en mission humanitaire …

Merci beaucoup à nos deux chefs de mission qui nous ont accueillis avec grande gentillesse et humanité, merci à eux d’avoir géré toute l’organisation pour que la mission se passe extrêmement bien.

Merci également à toute l’équipe MH (association MISSION HUMANITAIRE).

Marion

De Michèle, Fonctionnaire de l’aviation civile

Ma mission humanitaire au Bénin

De retour du Bénin depuis quelques jours, j’ai encore un peu de mal à réaliser ce que j’ai vécu là-bas.

Superbe mission humanitaire,  sans aucune déception car très proche de ce que j’avais imaginé en consultant le site MH (association MISSION HUMANITAIRE) et en participant au séminaire.

La découverte est pourtant bien au rendez-vous, dans les émotions, les lieux, les échanges avec les enfants de l’orphelinat Amour et Manon, le travail en parfaite harmonie avec l’équipe locale qui est constituée de personnes adorables.

Nous avons effectué une partie de la mission humanitaire dans des villages de brousse, des villages de pêcheurs, des écoles pour la partie médicale. J’ai vraiment aimé cette partie de la mission car elle m’a permis de faire certaines choses que je n’aurai jamais imaginé possible, « régulation » des personnes qui arrivent pour bénéficier d’une consultation médicale, assistance aux médecins béninois, Hassan et Noël, distribution des médicaments aux patients.

Cela a été vraiment très fort de rencontrer les villageois et leurs enfants. Nous avons eu la chance d’être invités à passer une soirée dans le village de Sikilé, c’était hors du temps et vraiment formidable.

Je garde pour la fin les émotions ressenties avec les enfants de l’orphelinat « Amour et Manon »  qui nous ont apporté leur confiance, leurs envies, leurs sourires, leurs danses ….  cela a été une vraie bouffée d’énergie à chaque rencontre.

Je ne sais pas encore trop mesurer ce que nous avons pu apporter mais je mesure chaque jour un peu plus ce que j’ai reçu, ce que toutes ces rencontres continuent de m’apporter.

Merci à tous ceux qui ont fait partie de cette mission humanitaire, avec qui j’ai aimé partager tous ces moments et bien sûr à notre chef de mission Léa, sans qui c’est sûr ça n’aurait pas pu être aussi bien.

De Blandine, Enseignante

Une expérience humanitaire au Bénin

Après plus d’une année à hésiter avant de me lancer, l’aventure humanitaire a commencé par la rencontre d’une famille engagée lors d’un séminaire à Azay-le-Rideau.

La famille « MH » (MISSION HUMANITAIRE).

blandinebL’organisation, les témoignages et les vidéos m’ont rassurés. On en ressort avec une seule envie : partir de suite pour vivre cette expérience.

Me voila alors engagée pour une mission humanitaire de deux semaines au Bénin. Découverte d’une culture bien différente de la notre ; d’une population accueillante et souriante.

blandinecLes enfants de l’orphelinat « AMOUR et MANON » sont très attachants. C’était les vacances, alors les matins il fallait assurer des cours de soutien avant de leur proposer des activités plus ludiques l’après-midi.

Les plus petits sont volontaires et demandent beaucoup d’énergie. Leurs rires et leur joie de vivre sont communicatifs.

Je me suis vraiment sentie utile lors du soutien scolaire à l’école. Les enfants sont très demandeurs et volontaires.

blandinedLes missions médicales nous permettent de partir à la rencontre de population plus reculées. Certains n’ont jamais été consultés et ne savent pas ce qu’est une balance ou un thermomètre. Avec peu de connaissances en médecine j’ai réussi à trouver ma place grâce à bon travail d’équipe. Parfois nous sommes confrontés à la barrière de la langue avec les béninois plus âgées mais leurs yeux et leurs regard savent nous remercier.

Encore merci à Léa notre chef de mission, à nos cuisinières, à nos deux chauffeurs ainsi qu’à notre super équipe de bénévoles.

Bonne humeur, travail, entraide, danses et bonnes blagues ont été de la partie … Superbe expérience humaine !!!

Difficile de repartir avec le sentiment de ne pas avoir donné assez par rapport ce qu’ils ont pu nous apporter …

Pour y remédier je ne vois qu’une seule chose : REPARTIR !

Blandine

Connexion Tribu MH
:
: