Créateur de vocations humanitaires 
Autres témoignages

Daphné, 22 ans, étudiante en sciences politiques et sociales, Padoue (Italie)

Mission humanitaire à Pondichéry (août 2014)

Je suis partie en mission humanitaire à Pondichéry, en Inde du Sud, cet été, une immersion dans la vie quotidienne indienne, je recommande cela à tout le monde !

C’est la première mission avec MH (l’association MISSION HUMANITAIRE), pour ma mère Chantal et moi.

Nous avions décidé de nous engager ensemble dans cette aventure indienne et de partager notre passion commune du voyage et du contact humain ; cela a été pour nous deux une expérience incroyable.

Nous étions donc que des filles et des femmes en mission humanitaire (14 !), d’âges disparates et de formations différentes.

La mission humanitaire est pourtant « médicale », et nous avions que deux infirmières dans l’équipe, et bien cela n’a pas été du tout un handicap !

Notre équipe était dynamique, enthousiaste et enjouée, on s’est bien entendu au fil des jours que ce soit sur le terrain ou à la maison MH.

Nous sommes d’ailleurs encore en contact grâce aux réseaux sociaux et au travail de Mathilda, qui s’est chargée de récupérer toutes nos photos afin que nous puissions les partager par Internet.

Il est vrai que lorsqu’on part en mission humanitaire, c’est « à la rencontre de l’autre », et on ne pense pas forcément que « l’autre » peut-être tout simplement une personne du groupe ou bien un membre de l’équipe locale. Lire la suite de cette entrée »

De Philippe, Médecin

Bénévolat humanitaire au Bénin

La cinquantaine, et l’envie de faire autre chose, d’exercer différemment, de donner du temps aux autres.

Ma première mission humanitaire médicale, quelques appréhensions suite aux récits souvent exagérés entendus par ci par là (« Ma médecine générale » un peu loin..).

Ce fut une mission pleine de bonheur et d’émotions auprès des enfants de l’orphelinat « Amour et Manon », mais aussi avec les populations que nous avons rencontrées dans les villages lors de nos consultations médicales (le rythme était parfois soutenu).

L’équipe était jeune et très motivée et tout s’est bien passé, grâce aussi à une organisation « parfaite » de nos chefs de mission.

Le caractère mixte de cette mission me parait très approprié pour une 1ère fois .

Un grand Merci à toute l’équipe de MH (association MISSION HUMANITAIRE) et aux bénévoles qui ont participé à la réussite de cette mission.

De Christelle, Conseillère C.A.F, Meriel

Mission humanitaire au Bénin en 2014

La mission au Bénin a été très positive pour moi.

Nous étions hébergés dans de bonnes conditions. Merci à Thomas pour ses délicieux repas.

L’équipe locale a été accueillante et soutenant. Nous avons passé de très bon moments.

Les journées étaient assez denses. Nous n’avions pas le temps de nous ennuyer.

La première journée nous a permis de découvrir l’histoire de la ville de Ouidah et les croyances de la population.

Nous avons fait des missions médicales dans les villages et les écoles.

Cela nous a permis de découvrir une population accueillante et d’une culture, bien différente de la notre mais d’une grande richesse.

Nous sommes également allés à l’orphelinat « Amour et Manon », où nous avons partagé des moments agréables avec les enfants, notamment lors du soutien scolaire, des jeux et de la sortie au musée.

Cette mission humanitaire a été très riche pour moi.

Je suis travailleur social et aujourd’hui je suis en capacité de mieux comprendre la population que j’accompagne dans mon travail.

Cela m’a vraiment permis d’enrichir mes pratiques et mes connaissances pour mieux accompagner les familles, içi en France.

MERCI à l’association MH (MISSION HUMANITAIRE)

De Dominique, Instrumentiste aide-opératoire

Mission humanitaire au Cambodge

Première expérience d’exception en mission humanitaire au Cambodge … j’ai toujours eu une envie insatiable d’ailleurs mais un raz le bol croissant de jouer les touristes voyeurs,  sans réelle proximité avec les habitants, bien à l’abri dans notre culture confortable et protégée par nos voyagistes …

domica

Avec l’association « MISSION HUMANITAIRE« , je viens de vivre l’immersion totale dont je rêvais, dans la vie cambodgienne, entourée de sourires et de gentillesse de tous ceux dont nous tentons d’apaiser les maux !

Je pense que j’aurai des difficultés maintenant à envisager de voyager différemment, tant ces semaines m’ont touchée …

Car la seule vraie richesse de l’aventure que procure la découverte , n’est-elle pas le partage, et l’autre !!!

Dominiquedomicam

De Vanessa, Ingénieur, Rennes

Ma première mission humanitaire

Pour ma première mission humanitaire avec MH (MISSION HUMANITAIRE) j’ai eu la chance de participer à la mission d’évaluation au Togo.

Nous sommes arrivés à Lomé, accueillis par l’équipe Béninoise, et Espoir et Edmond, présidents des associations locales A2VA et SOSVOL.

Au cours de cette mission, nous devions apporter une aide humanitaire médicale à la population d’Amoussoukopé, et à l’orphelinat « Dieu est grand », en collaboration avec Espoir et Edmond dans le but de valider l’installation d’une antenne MISSION HUMANITAIRE au Togo.

A peine arrivé, on ne pense plus à soi, on veut juste donner du temps, dispenser des soins, offrir des sourires. Mais très vite on s’aperçoit que l’on va plus recevoir que donner ….

vanessaJe garde en tête de magnifiques souvenirs, comme les regards malicieux des enfants, une petite main qui se glisse dans la mienne à l’orphelinat, ou lorsque Pauline, l’accoucheuse du village, me permet d’assister à un accouchement. Mais également les nombreux moments de rires, de fous rires et de partages avec toute l’équipe.

Et malgré ce que l’on peut penser, notre présence s’avère utile lorsque l’on voit que grâce à cette mission une brûlure au visage ne laissera pas de marque sur la joue de ce garçon, ou que la petite fille de 6 mois complètement « dénutrie » va pouvoir suivre un programme de nutrition et être sauvée.

C’est une incroyable aventure humaine et humanitaire, une belle leçon de vie, des rencontres riches en émotions avec des personnes extrêmement dévouées.

Merci à tous d’être vous.

Vanessa, Rennes.

De Martine, éducatrice retraitée

Ma mission humanitaire au Togo

Le Togo est un pays magnifique, verdoyant où les cultures de fruits et légumes prédominent. Les populations sont très accueillantes, disciplinées et reconnaissantes de l’aide que nous leur avons apportée si courte et si minime soit-elle.

Cette mission d’évaluation s’est déroulée essentiellement sous forme d’une mission humanitaire médicale de masse, effective sur 7 jours, et de l’évaluation d’éventuels soutien et aide à un orphelinat.

martinetogoL’équipe intervenante auprès des populations était composée : de deux associations togolaises à l’origine de notre intervention, d’une équipe béninoise et d’une équipe de 11 bénévoles humanitaires français.

Merci aux deux associations SOSVOL-TOGO  et A2VA pour votre accueil, votre accompagnement tout au long de la mission, de votre investissement et des grands projets en faveur de vos concitoyens, de l’intérêt que vous portez à votre pays et à l’aide que vous apportez aux plus démunis …

Partager avec vous votre enthousiasme, vos actions et vos projets est une grande leçon d’humilité.

Une part de moi-même est restée là bas et j’ai ramené énormément de chaleur (au sens propre et au figuré). Il me restera en mémoire cette équipe cosmopolite  qui répond à une valeur profonde chez moi : « Nous nous construisons des rencontres et des choses qui ne font pas partie de notre quotidien. C’est la particularité de l’Autre qui nous enrichi ».

Martine

De Serge, Retraité du Ministère de la Défense

Mission Humanitaire au TOGO (23 novembre 2013)

Évaluer les possibilités d’installer une antenne de MISSION HUMANITAIRE (MH) au Togo c’est étudier les possibilités d’héberger une équipe de  quinze bénévoles, de leur permettre de travailler dans un environnement sécurisé, de leur permettre de se déplacer. Il faut également tester les circuits d’approvisionnement notamment celui des médicaments.

En bref il faut travailler sur une logistique précise qu’il est nécessaire d’étudier avec les  correspondants locaux. C’est la tâche qui, supervisée par Le Boss de MH, a été réalisée à Amoussoukopé et dans sa région du 23 novembre au 4 décembre 2013.

sergetogoCette mission n’aurait pas pu se faire sans une étude préalable réalisée sur le terrain en septembre 2012 par Annick et Françoise.

Après une courte étape à Lomé où nous avons été accueillis par une équipe de MH venue du Bénin , nous avons fait la connaissance de deux présidents d’associations togolaises à savoir Edmond, président de SOSVOL-TOGO et Espoir, président d’A2VA-TOGO.

Arrivés à Amoussoukopé, l’étape principale de notre mission, la population ainsi que les autorités locales nous ont réservé un accueil chaleureux. Nous garderons  tous en mémoire le bruit des tambours, les danses, les palabres, sans oublier la boisson traditionnelle « le sodabi ».

Pendant sept jours, bénévoles français et médecins béninois ont apporté une aide médicale humanitaire à la population. Population digne dont la gentillesse a fait l’unanimité auprès des bénévoles.

Si parfois les conditions ont semblé difficiles, à cause notamment de la chaleur et du nombre important de patients, les deux naissances qui ont eu lieu au cours de notre séjour ont eu pour conséquence de remettre tout le monde en forme en nous  faisant oublier nos petits soucis du moment.

Une mission d’évaluation, comme toute aventure humaine, se construit à partir de rencontres  et celles que nous avons faites au Togo, en particulier avec Edmond et Espoir, nous laissent à penser qu’une collaboration durable pourra s’établir entre MH d’une part et SOSVOL-TOGO et A2VA-TOGO d’autre part.

De Aurélie, Chargée Marketing & Communication

Ma mission humanitaire au Bénin – été 2013

Ça fait aujourd’hui 3 semaines que je suis rentrée de mission et ça y est, tout est digéré, je peux vous raconter : voici le récit d’une aventure boulversifiante, d’un voyage extraordinaire avec ces belles rencontres que j’y ai faites, ce beau pays que j’ai découvert et cette autre vie qui existe ailleurs…

aureliewUn voyage dépaysant de 13 jours que j’ai partagé avec 8 bénévoles extraordinaires, des personnes formidables, animées de la même envie, et qui venaient rechercher la même chose que moi.

Quoi ? On ne le sait pas vraiment… Mais c’est sûr, on pense tous avoir trouvé ce petit quelque chose qu’en cherchait. Nous étions donc une équipe formidable encadrée par une association incroyable. Merci notamment à Thierry, notre chef de mission, pour sa passion qu’il nous a transmise pendant ces 2 belles semaines.

Entre mission médicale et mission éducative, j’ai passé 15 jours dans ce beau pays qu’est le Bénin. Au programme, découverte de villages perdus au fin fond de la brousse, à soigner des adultes et des enfants qui, pour certains, n’avaient même probablement jamais vu de blancs.

Et puis, nous avons aussi mis en place un centre aéré à l’école privée Sagace de Ouidah. Nous avons appris aux enfants à s’amuser, rire et profiter. On leur a appris à jouer dans les règles du jeu, qu’on met des limites et qu’on peut être stricte sans les frapper pour autant. Ce n’était pas tout le temps facile mais les enfants nous ont drôlement simplifié la tâche. Ils étaient adorables, faciles et ne demandaient qu’à se faire câliner. Alors, bon, on ne s’est pas fait prier : on a câliné, on a bichonné, on a rigolé… Lire la suite de cette entrée »

De Virginie, Infirmière

Ma mission humanitaire au bénin

Comment décrire cette expérience unique en quelques lignes …. Dés notre arrivée nous avons été très bien accueillis, la découverte des lieux, la rencontre avec le roi du vaudou, le premier contact avec les enfants de l’orphelinat, c’est la découverte d’un autre monde, une autre culture …

virginiecNous avons ensuite débuté les missions médicales, en tant qu’infirmière il a fallu s’adapter aux lieux, aux moyens qui sont bien différents de ce qu’on a l’habitude d’utiliser en France. Au fur et à mesure de la journée, nous avons vu défiler les gens du village et tous nous remerciaient de ce qu’on pouvait leur apporter …

Nous avons bien sûr été confrontés quelques fois  à des situations plus difficiles, où face au manque de moyens, nous étions dans l’incapacité d’aider certaines personnes … En effet il est quasiment impossible dans ces pays de mettre en place un traitement à long terme, de soigner des plaies chroniques …

Il faut donc sensibiliser les gens à se prendre en charge, car nous ne sommes là que pour quelques jours …. Comme tous, je me suis posée cette question : suis-je vraiment utile ? C’est quand on revoit certains villageois quelques jours plus tard qui viennent nous remercier que l’on se dit que ça en vaut vraiment la peine.

Et c’est grâce à des missions comme celle-ci que ces personnes pourront s’en sortir… Alors n’hésitez plus, rejoignez nous !!

Un grand merci à toute mon équipe, à Léa notre chef de mission et mes camarades de chambres avec qui j’ai passé de très bon moments …

Merci à tous pour cette aventure magique….

De Barbara, 39 ans, responsable commercial, Aix-en-provence

Expérience humanitaire au Cambodge

Cette expérience unique a été pour moi une très belle aventure humaine de partage et de générosité.

Nous avons œuvré en mixité avec une équipe cambodgienne formée de médecins, de traducteurs et d’organisateurs qui nous a permis d’entrer en contact de façon très privilégiée avec la population locale.

barbaraParticiper à une mission humanitaire avec MH a été pour moi une différente manière de voyager, de découvrir un pays en dehors des sentiers battus, de mieux comprendre l’histoire d’un peuple ou d’une civilisation, de tisser des liens avec d’autres bénévoles et d’aller à la rencontre de moi-même…

J’en sors de toute évidence grandie et je n’ai qu’une hâte c’est de repartir où que ce soit.

Barbara

Connexion Tribu MH
:
: