Créateur de vocations humanitaires 
Autres témoignages

Mission humanitaire en Afrique (Bénin et Togo)

Véronique est commerciale en France et elle a participé à une mission humanitaire au Bénin et Togo en Avril 2019. Elle nous raconte ses impressions de mission :

Cette mission humanitaire BENIN-TOGO était la première pour moi. Tout s’est très bien passé.

La première semaine au Bénin en consultations médicales nous fait prendre conscience de la fragilité de la population. Le moment le plus délicat est certainement le départ de chaque village. Il y aurait encore tant à faire…

La deuxième semaine au Togo était presque plus physique avec des travaux de maçonnerie et de peinture. Tous les objectifs ont été remplis. L’équipe du Togo nous a fait partager des moments d’immersion intenses, festifs et touchants.

Je n’attendais rien de particulier de cette mission humanitaire, je voulais juste donner de mon temps et de mon énergie à une cause, j’ai reçu bien plus en retour.

Cet échange humain indéfinissable, ces visages, et regards que je n’oublierai jamais.

Toutes ces personnes qui ont croisé nos chemins ne nous laissent pas indifférents et nous amènent obligatoirement à une réflexion sur nos propres vies et nos comportements.

Ce fut une expérience incroyable et perturbante que j’ai hâte de renouveler.

Mission humanitaire au Bénin et au Togo

Fany est éducatrice spécialisée de métier. Elle a participé à une mission humanitaire au Bénin / Togo en avril 2019 ; elle souhaite nous raconter sa mission :

Me voilà rentrée en France depuis plusieurs jours. Il m’est toujours difficile de mettre des mots sur toutes les émotions que j’ai pu ressentir. C’était ma première mission humanitaire, et ma première fois en Afrique. C’était à ce jour une des expériences les plus fortes de ma vie.

Je voudrais commencer en remerciant les équipes locales MISSION HUMANITAIRE du Bénin et du Togo, pour leur accueil, leur joie de vivre, leur soutien à chaque instant et leur gentillesse. Je voudrais aussi remercier Caroline, notre chef de mission qui s’est montrée rassurante et très à l’écoute. Et pour finir, notre belle équipe de bénévoles.

Au Bénin, la mission consistait en des consultations médicales dans des villages. Cela a été une source de partage et d’échange avec les populations et les enfants. Parfois éprouvant, mais un vrai bonheur !

Au Togo, il s’agissait de maçonnerie (construction d’un dispositif dans une école pour que les enfants aient de l’eau pour se laver les mains), activité assez physique, entrecoupée de moments d’animations et de préventions dans les classes, permettant de se reposer tout en vivant avec les enfants des moments particulièrement intense et souvent très drôle… et quel plaisir de voir le projet évoluer, prendre forme et pour finir voir les enfants l’utiliser avant notre départ.

L’accueil des populations été très chaleureux, les équipes locales avaient toujours envie de nous faire plaisir, de nous faire vivre une magnifique aventure, cela se ressentait et ils ont réussi.

J’ai rencontré de très belles personnes, découvert des pays sublimes aux populations aimante et bienveillante.

C’était une superbe expérience de vie, ma peur de l’inconnu avant de partir en mission, s’est transformée en envie de repartir. Je repartirai oui, avec MH oui, et je retournerai en Afrique c’est certain.

De Véronique, retraitée

Mission Bénin – Togo, Octobre 2018

Depuis 20 ans l’envie de partir en mission humanitaire me titillait, mais les contraintes de la vie ne m’ont pas permises de réaliser ce rêve avant mon 60ème anniversaire.

Après plusieurs mois de recherches et d’indécision, je franchis le pas et choisis M.H. (l’association MISSION HUMANITAIRE), dans la foulée je m’inscris au séminaire..1ère grande épreuve…partir seule dans un cadre inconnu.

Ravie à l’issu du séminaire, tout semble correspondre à mes attentes : sérieux, honnêteté, organisation, pérennité des actions, convivialité..et surtout j’ai le sentiment que les bénévoles non issus du milieu médical ont quand même un rôle actif à jouer au sein de la mission. Je m’inscris donc dans la foulée pour la mission Bénin/Togo d’octobre 2018 avec quand même un peu d’appréhension.

Je ne vais pas vous raconter la mission, ce serait trop long, mais simplement mon ressenti, mes émotions, mes sentiments.
Durant la préparation au départ notre chef de mission a été très présente et d’une aide efficace, c’est rassurant.

Une fois à l’aéroport et dès les premiers contacts, les appréhensions s’envolent, ne subsistent que l’envie et l’excitation du départ.

Nous avons eu la chance d’être une équipe formidable où jeunes, moins jeunes, équipes locales n’ont formé qu’un seul et même groupe empreint d’une même motivation, d’une même dynamique, le tout vécu dans la joie, la bonne humeur et l’efficacité.

Chaque jour un poste différent à tenir, chaque soir un debrief…et chaque jour son lot d’émotions…génial !!

Quelle richesse, quel partage, quels échanges, quelle belle leçon de vie que cette mission !!!

J’ai vraiment eu le sentiment que l’on a été utiles, que l’on a contribué à apporter un peu de soulagement, de considération à toutes ces personnes si souvent délaissées au sein de leur propre pays, d’avoir également aidé et soutenu les équipes locales, qui avec leur peu de moyens se battent pour tenter d’améliorer les conditions de leurs concitoyens.

Émotionnellement, tous nous ont rendu au centuple le peu qu’on a pu leur donner.

Merci à tous pour avoir contribué à faire de cette mission un moment d’exception. Merci et bravo à M.H. pour son sérieux, son organisation, son implication.

Vivement la prochaine mission….

De Mathilde, Éducatrice spécialisée

Mission humanitaire au Bénin, septembre 2018

Cette expérience de mission humanitaire était la première pour moi.

Dès l’arrivée à l’aéroport, à la rencontre de l’équipe et de la chef de mission, j’ai tout de suite compris que nous allions vivre des choses fortes.
Immédiatement, rires, solidarité et une envie partagée d’aller apporter notre aide aux populations dans le besoin au Bénin.

 

J’ai été marqué par l’ambiance qui a régné tout au long de la mission, nous étions tous animés par les mêmes convictions et notre équipe a été tout au long de la mission, soudée et dans la tolérance des différences des uns et des autres.

 

Nous allions chaque jour, rencontrer des populations qui ne vivaient avec rien, et notre venue était attendue, le peu que nous leur apportions, semblait soulager leurs maux, blessures…

Cela a été pour moi une expérience humanitaire enrichissante et je suis revenue avec une nouvelle manière de voir la vie !

De Christelle, coordinatrice

Mission humanitaire Bénin, Septembre 2018

Cette expérience fut riche humainement, un vrai ascenseur émotionnel, avec un groupe soudé, unis avec qui nous avons partagé de très bons moments.

Je remercie notre Chef de Mission Michèle pour son humanisme, son professionnalisme, son humour et sa joie de vivre, ce qui nous a permis d’effectuer cette mission dans de très bonnes conditions.

L’équipe sur place est géniale et nous a permis de mieux comprendre leur mode de vie, de découvrir un pays que je ne connaissais pas, avec ses coutumes, ses paysages. J’ai pu communiquer avec des béninois, sans savoir parler le fon. Les sourires et les regards suffisaient….

J’avais peur de ne pas me sentir utile mais ça n’a pas été le cas, avec la rédaction d’ordonnances, la répartition des médicaments, leur inventaire, à danser et rire, j’ai tellement aimé échanger avec chacun.

Cette mission humanitaire et l’équipe resteront à jamais gravés dans ma mémoire.

Jonathan, caissier-vendeur, Rouyn-Noranda, Québec, Canada

Mission Togo / Bénin, Avril 2018

C’est au mois d’avril que nous avons eu la grande occasion de partir en mission humanitaire, en famille, père-mère et fils ! pour le Togo et le Bénin.

Bien que nous ayons eu l’expérience de l’Afrique, il s’agissait malgré tout d’une expérience charnière, car il s’agissait de la dernière mission de mes parents, Chantal et Michel. Malgré leur 70 ans et la chaleur parfois torride, ils ont assuré, ainsi qu’été d’un grand apport à notre groupe par leur sagesse et leur vécu. Pour ma part, ce fut, après le Cameroun, le Burkina et le Sénégal, ma meilleure mission !

Je ne peux que souligner le grand altruisme, humanisme et professionnalisme de notre chef de mission, Éric, de même que de ceux qui nous ont accompagné au travers de cette grande aventure tels que Koffa, Léon, Anita, Stella et Essi. Et que dire de l’excellente concorde qu’il y eut avec nos camarades françaises, Marie, Léa et Céline!

La première semaine s’est déroulée au Togo, à faire de la sensibilisation auprès de la population locale, notamment concernant la gestion des déchets, le lavage des mains et l’hygiène bucco-dentaire. Que de beaux moments avec les touts petits en classe, de même qu’avec les plus grands, à tenter de leur expliquer les si grands contrastes entre leur pays et le si différent Canada !

Et la deuxième semaine, la cerise sur le gâteau, au Bénin, a été consacrée à accompagner des médecins locaux, à les épauler à la régulation, à la rédaction d’ordonnances, à la répartition des médicaments et à leur inventaire. Le tout a culminé dans un village lacustre, sur une île, avec un comité d’accueil des plus enthousiastes !

De Nicole, Reims

Mission mixte Bénin-Togo

17 jours riches de partages. C’est ma première mission, pas l’aventure, car MISSION HUMANITAIRE s’occupe de toute l’organisation, pas l’inconnu puisque le séminaire présente fidèlement les tâches. Mais quand même… le vécu, c’est autre chose !

Le contact et les actions menées avec les enfants des villages, et des orphelinats, des enfants assoiffés de tout, accueillants, volontaires, attentifs, serviables, étonnants, donnent envie d’y retourner, d’y rester, de prendre le temps.

L’accueil réservé par les villageois à l’équipe de MISSION HUMANITAIRE, parle de lui-même : nous sommes très attendus !

Les affectations aux différents postes m’ont beaucoup intéressé : à la régulation où je me suis amusée à balbutier quelques mots de leur langue et qui m’ont rapporté de généreux sourires ; assistante des différents médecins très disponibles à expliquer leur action et à échanger ; à la pharmacie, ah les sirops (il fallait l’inventer, cette méthode !) ; à l’infirmerie qui m’a fait vivre en direct la limite de notre intervention dans le cas de situations désespérées.

Merci à notre chef de mission, pour nous avoir pris en charge de cette façon, de penser à tout et de nous assurer le confort que ne connaissent pas les béninois et togolais. Sa maturité et son sens des responsabilités suscitent naturellement le respect.

Autant que j’ai pu le faire, mais pas assez, j’ai tellement aimé échanger avec chacun, les bénévoles MH avec lesquels je sais à priori que je partage une idéologie commune, les employés locaux, le sourire et la gentillesse de notre chauffeur, toujours disponible pour répondre et expliquer, les médecins, les traducteurs, les bénévoles sur place, les responsables d’associations… les villageois, leur accueil, leurs sourires, les enfants, les guides, et ceux que j’oublie sans ingratitude.

Je respecte l’organisation, la structuration et la philosophie des interventions de l’association MISSION HUMANITAIRE.

De Corinne, Assistante Familiale, Loiret

Mission Bénin

Lors de ma mission humanitaire j’ai fait connaissance avec des personnes adorables et j’ai pu travailler avec une superbe équipe.

J’ai découvert un pays que je ne connaissais pas, avec ses coutumes, ses paysages. J’ai pu communiquer avec des béninois, sans savoir parler le fon. Les sourires et les regards suffisaient.

Il n’y a pas une journée depuis mon retour où je ne pense pas à la mission et j’en ai ma petite larme d’émotion.

Encore merci à notre chef de mission, pour son travail, sa présence et l’organisation parfaite. J’ai des souvenirs plein la tête !

Merci MISSION HUMANITAIRE pour cette belle aventure humanitaire.

De Aurélia et Florian, Banquiers, Lille

Mission mixte Bénin-Togo

Nous sommes partis en mission au Bénin et au Togo. Il s’agissait d’une mission mixte permettant de découvrir deux pays différents d’un point de vue humanitaire. Cette aventure était pour nous un projet de couple qui s’est avérée être une très belle expérience.

Au Bénin, nous avons découvert un pays où l’association MISSION HUMANITAIRE est très bien implantée depuis plusieurs années. Notre action sur place a été de deux natures : médicale et éducative.

Nous avons réalisé des consultations médicales au sein de différents villages. Nous avons également réalisé du soutien scolaire le matin et des activités diverses avec les enfants d’une maison de protection à l’enfance. Nous avons pu réaliser des activités manuelles comme de la peinture, la confection de bracelets ou des activités sportives.

 

Au Togo, nous avons mené les mêmes actions au sein de deux villages : consultations médicales et animation pour les enfants des villages. Nous avons également réalisé de l’évaluation pour les prochaines missions.

Cette première expérience dans l’humanitaire a vraiment été enrichissante pour nous, tant en terme de dépaysement que de rencontres et d’apprentissage. En effet, venant du domaine de la finance, nous étions totalement novices pour mener les actions éducatives ou médicales.

C’est pourquoi l’association MISSION HUMANITAIRE est l’ONG à choisir pour une première mission. D’abord elle permet d’intervenir dans ces domaines sans expérience préalable, mais surtout son encadrement et son sérieux sont rassurants à l’étranger.

Nous avons particulièrement apprécié la mission mixte, qui nous a permis de découvrir deux pays, avec leurs spécificités et des besoins différents. Nous avons pu évaluer l’impact de l’association sur le développement local de par son implantation depuis plusieurs années au Bénin.

Ce qui nous a particulièrement plu, c’est d’avoir pu être au contact direct des populations,  découvrir leur culture et leur mode de vie.  Nous avons pu rencontrer de belles personnes et créer de beaux échanges notamment avec les enfants des villages et de la maison de protection à l’enfance.

De Fanny, étudiante, à Tours

Mission Bénin

Quand j’étais petite, mon papa me disait tout le temps que pour être heureuse, il fallait voyager avec deux sacs : l’un pour donner, l’autre pour recevoir. Et puis un jour, j’ai écouté mon papa plus attentivement et je me suis dit qu’il serait peut-être temps de remplir mon sac à dos et de partir aider ces personnes à l’autre bout du monde.

C’est ainsi que je me suis retrouvée au Bénin, avec l’envie de compléter la belle et grande chaîne de l’association MISSION HUMANITAIRE.

Là-bas, à 6 heures d’avion de la Tour Eiffel, j’ai croisé la route de personnes chaleureuses et accueillantes, j’ai échangé des sourires, des poignées de main, des regards. J’ai dansé, chanté et j’ai grandi aussi. J’ai été émue par les « merci » des anciens et le courage des plus petits. J’ai partagé le quotidien d’un autre peuple, riche d’une autre fortune que celle de nos portes monnaies occidentaux.

Un grand Merci à l’équipe locale pour tous les souvenirs que vous m’avez laissé.

Merci aussi à notre chef de mission qui a su nous épauler, nous écouter, et parfois même nous supporter, tout en assurant notre sécurité.

Merci à l’association MISSION HUMANITAIRE pour ces actions que vous réalisez aux quatre coins du monde.

Je repars en France avec le cœur grandi et la foi en la vie. Et ça, mon papa avait raison, elle est là, la véritable clé du Bonheur.

« Car on ne fait jamais de grandes choses, seulement de petites, mais avec un grand Amour », Mère Teresa

Connexion Tribu MH
:
: