Créateur de vocations humanitaires 
Autres témoignages

De Katia, Conseillère commerciale

Une mission humanitaire au Bénin en 2014

Comme beaucoup d’entre vous, j’ai toujours eu cette envie de partir un jour aux services des autres en tant que bénévole dans les pays défavorisés.

Et puis vient ce jour où je me rends au séminaire d’Azay-Le-Rideau pour un premier échange. J’ai été très bien reçue par l’équipe MH (MISSION HUMANITAIRE) et Thierry qui m’a donné une vision très positive des actions que l’on pouvait mener.

Je prends donc la décision de partir très vite en février 2014 au Bénin pour une mission humanitaire.

L’Afrique, je ne connais pas, mais je ressens une grande attirance pour ce continent. Et quelle fut ma surprise en arrivant ! Dès l’instant ou j’ai posé les pieds sur le sol Béninois, j’ai été envahie par une sensation de bien être, le sentiment d’être là où l’on m’attendait depuis longtemps.

Dès le premier jour de la mission, nous avons eu l’opportunité de rencontrer le roi du Vaudou, qui m’a laissé intimidée. Puis nous sommes allés à la rencontre du peuple Béninois qui nous a accueillit en improvisant des danses et des chants … ça y est, je commence à m’imprégner de la culture Africaine … les odeurs, le climat, l’ambiance…

Le jour d’après, nous avons eu l’immense joie de faire la connaissance des enfants de l’orphelinat « Amour & Manon« .

Là encore, beaucoup d’émotions et un moment inoubliable par un accueil chaleureux et émouvant. Ce sont des enfants adorables et si attachants dès les premiers instants.

Avec eux, nous avons eu le bonheur de participer à des jeux de plein air, à la plage et à la piscine. Nous avons eu aussi l’occasion rêvée de les accompagner à la messe du dimanche matin. C’était un très grand moment, très touchant avec ces chants magnifiques qui nous portent et tous ces enfants dans leur tenue locale … un océan de couleurs. Un moment magique. Ces enfants sont adorables et très obéissants avec tata Léa …

L’association « Mission Humanitaire« , c’est aussi des interventions dans les villages de pêcheurs et de brousse. Autre ambiance, mais toujours autant de sourires. Ces gens vivent avec rien ou si peu, mais ont une force de vie inimaginable.

Je suis très touchée par leur capacité à accepter la souffrance, la maladie et à leur mode de vie si rudimentaire. Ils me rappellent les vraies valeurs de la vie ; ils se contentent de ce qu’ils ont et partagent le peu qu’ils ont.

Je n’oublierai jamais non plus la soirée que nous avons passé chez les habitants d’un village de brousse. Pour nous remercier d’être intervenu dans leur village, le chef du village nous a gentiment invité à partager leur repas. Cette soirée restera mémorable, les femmes ont chanté, dansé, et nous avons tous terminé la soirée sur les rythmes endiablés du son Africain !

Cette mission humanitaire fut pour moi une première expérience, elle a été enrichissante et m’a permis de réaliser mon rêve. Je me suis rendue compte surtout que j’aimerai en faire mon métier et j’ai un réel désir de me consacrer dans l’action humanitaire.

Finalement, je me demande parfois si ce sont eux qui ont besoin de moi, ou plutôt moi qui ai besoin d’eux !

Alors si vous vous posez encore la question, alors n’hésitez pas, osez et partez en mission humanitaire !!

Longue vie à MH.

Katia

Connexion Tribu MH
:
: