Créateur de vocations humanitaires 
Autres témoignages

Maillons humanitaires

Une très belle vidéo sur nos missions humanitaires chez MH

Cliquez sur le logo afin de voir la vidéo

 

 

Jonathan, caissier-vendeur, Rouyn-Noranda, Québec, Canada

Mission Togo / Bénin, Avril 2018

C’est au mois d’avril que nous avons eu la grande occasion de partir en mission humanitaire, en famille, père-mère et fils ! pour le Togo et le Bénin.

Bien que nous ayons eu l’expérience de l’Afrique, il s’agissait malgré tout d’une expérience charnière, car il s’agissait de la dernière mission de mes parents, Chantal et Michel. Malgré leur 70 ans et la chaleur parfois torride, ils ont assuré, ainsi qu’été d’un grand apport à notre groupe par leur sagesse et leur vécu. Pour ma part, ce fut, après le Cameroun, le Burkina et le Sénégal, ma meilleure mission !

Je ne peux que souligner le grand altruisme, humanisme et professionnalisme de notre chef de mission, Éric, de même que de ceux qui nous ont accompagné au travers de cette grande aventure tels que Koffa, Léon, Anita, Stella et Essi. Et que dire de l’excellente concorde qu’il y eut avec nos camarades françaises, Marie, Léa et Céline!

La première semaine s’est déroulée au Togo, à faire de la sensibilisation auprès de la population locale, notamment concernant la gestion des déchets, le lavage des mains et l’hygiène bucco-dentaire. Que de beaux moments avec les touts petits en classe, de même qu’avec les plus grands, à tenter de leur expliquer les si grands contrastes entre leur pays et le si différent Canada !

Et la deuxième semaine, la cerise sur le gâteau, au Bénin, a été consacrée à accompagner des médecins locaux, à les épauler à la régulation, à la rédaction d’ordonnances, à la répartition des médicaments et à leur inventaire. Le tout a culminé dans un village lacustre, sur une île, avec un comité d’accueil des plus enthousiastes !

De Christophe, Infirmier libéral

Mission Cambodge, mai 2018

Première mission humanitaire pour moi, je suis parti avec mon épouse Sylvie qui a déjà effectué une mission en Inde avec l’association MISSION HUMANITAIRE.

Ce fut un bon moment de vie inoubliable.

Une mission humanitaire essentiellement médicale à travers des villages plus ou moins isolés.

Le pays et ses habitants sont très attachants. Bien sûr, on ne reste pas indifférent à la grande pauvreté que l’on peut voir, mais les Cambodgiens nous ont beaucoup donnés notamment avec leur sourire, leur gentillesse, et leur grand respect d’autrui.

Encore aujourd’hui, il me suffit de penser à ces instants merveilleux auprès d’eux pour reprendre plein de courage, car ils inspirent vraiment beaucoup d’admiration.

L’organisation parfaite , notre chef de mission tout aussi parfait , les médecins , traducteurs , tous les membres de la mission et bien sûr les cambodgiens ont facilité l’adaptation et le sentiment de se sentir bien et utile .

Bref, que du BONHEUR, on en redemande et à bientôt pour une nouvelle mission.

Christophe

De Didier, Cadre administratif, Toulouse

Mission Inde du sud

Après avoir vu la plupart des plus beaux monuments de la planète, je souhaitais voyager autrement en étant plus proche des peuples que je rencontrais. L’association MISSION HUMANITAIRE a parfaitement répondu à mon attente.

N’ayant aucune connaissance médicale, j’étais un brin angoissé en prenant l’avion pour l’Inde. Crainte sans fondement car entouré d’une équipe extrêmement motivée, d’un chef de mission efficace et d’un responsable local admirable, j’ai pu aider des villageois qui, parfois, voyaient un médecin pour la première fois.

Constituer un dossier médical, aider le médecin local, fournir les médicaments : tout un lot d’activités variées et un sentiment d’avoir été utile en fin de journée. Quelle plus belle récompense que le sourire d’un enfant ou d’une maman, heureuse qu’une équipe ait pu prendre soin d’elle ou de son enfant.

En se séparant, toute l’équipe était unanime pour dire : vivement la prochaine mission !

Pour plagier ce voyageur qu’est Nicolas BOUVIER, je dirais « On croit qu’on va faire une mission, mais bientôt c’est la mission qui vous fait (autre) ».

Partez avec l’association MISSION HUMANITAIRE, c’est l’assurance d’une expérience inoubliable en matière d’aide humanitaire …

De Nicole, Reims

Mission mixte Bénin-Togo

17 jours riches de partages. C’est ma première mission, pas l’aventure, car MISSION HUMANITAIRE s’occupe de toute l’organisation, pas l’inconnu puisque le séminaire présente fidèlement les tâches. Mais quand même… le vécu, c’est autre chose !

Le contact et les actions menées avec les enfants des villages, et des orphelinats, des enfants assoiffés de tout, accueillants, volontaires, attentifs, serviables, étonnants, donnent envie d’y retourner, d’y rester, de prendre le temps.

L’accueil réservé par les villageois à l’équipe de MISSION HUMANITAIRE, parle de lui-même : nous sommes très attendus !

Les affectations aux différents postes m’ont beaucoup intéressé : à la régulation où je me suis amusée à balbutier quelques mots de leur langue et qui m’ont rapporté de généreux sourires ; assistante des différents médecins très disponibles à expliquer leur action et à échanger ; à la pharmacie, ah les sirops (il fallait l’inventer, cette méthode !) ; à l’infirmerie qui m’a fait vivre en direct la limite de notre intervention dans le cas de situations désespérées.

Merci à notre chef de mission, pour nous avoir pris en charge de cette façon, de penser à tout et de nous assurer le confort que ne connaissent pas les béninois et togolais. Sa maturité et son sens des responsabilités suscitent naturellement le respect.

Autant que j’ai pu le faire, mais pas assez, j’ai tellement aimé échanger avec chacun, les bénévoles MH avec lesquels je sais à priori que je partage une idéologie commune, les employés locaux, le sourire et la gentillesse de notre chauffeur, toujours disponible pour répondre et expliquer, les médecins, les traducteurs, les bénévoles sur place, les responsables d’associations… les villageois, leur accueil, leurs sourires, les enfants, les guides, et ceux que j’oublie sans ingratitude.

Je respecte l’organisation, la structuration et la philosophie des interventions de l’association MISSION HUMANITAIRE.

De Corinne, Assistante Familiale, Loiret

Mission Bénin

Lors de ma mission humanitaire j’ai fait connaissance avec des personnes adorables et j’ai pu travailler avec une superbe équipe.

J’ai découvert un pays que je ne connaissais pas, avec ses coutumes, ses paysages. J’ai pu communiquer avec des béninois, sans savoir parler le fon. Les sourires et les regards suffisaient.

Il n’y a pas une journée depuis mon retour où je ne pense pas à la mission et j’en ai ma petite larme d’émotion.

Encore merci à notre chef de mission, pour son travail, sa présence et l’organisation parfaite. J’ai des souvenirs plein la tête !

Merci MISSION HUMANITAIRE pour cette belle aventure humanitaire.

De Denis, Formateur en bureautique, Le Mée-Sur-Seine

Mission Madagascar

Nouvelle mission… Pas d’hésitation, pour cette aventure. Mes peurs de la première mission (ne pas être à la hauteur, ne pas trouver ma place dans le groupe …), se sont évaporées, et ont laissé place à la soif d’aventures et de rencontres.

Nouveau pays : Madagascar. Ile dans l’océan indien, couleur, partage pendant un instant la vie de ces personnes, le temps d’une rencontre, un regard, un sourire. Cela vous apporte plus que vous ne pouvez leur donner…

Cette fois encore, je rentre avec pleins de clichés dans les yeux et dans le cœur. Avoir franchi le seuil de l’association MISSION HUMANITAIRE, me renforce dans ma vie, m’encourage à propager l’envie de collaborer encore et encore, avec cette formidable équipe de l’association.

Merci encore pour ce moment partagé avec toute l’équipe de cette mission. La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter et une aventure à tenter. Il faut vivre ses rêves plutôt que rêver sa vie.

De Michèle

Mission humanitaire avec MH

Cela faisait longtemps que je voulais faire une action humanitaire sans trop savoir comment et surtout avec qui… Après avoir regardé sur internet, j’ai fini par envoyer ma candidature à l’association MISSION HUMANITAIRE.

Pourquoi MH ? Le sérieux du site, une présence obligatoire à un séminaire pour savoir qui est MH, et comment travaille cette association. Rendez-vous est pris, et me voilà avec 50 autres personnes toutes aussi intimidées que moi à un séminaire du mois de Septembre 2016.

L’ambiance est tout de suite conviviale, sympathique, chaude. Toutes les personnes présentes se sentent déjà rassurées et sont animées de la même envie que moi. Le fondateur de l’association nous parle de l’histoire de MH, nous explique ce qu’ils font dans chaque pays, pourquoi ils le font. Toutes ces paroles me font chaud au cœur et enfin je sais que je suis au bon endroit, et la fièvre de mon histoire me prend aux tripes.

Le responsable de la Sécurité pour l’association, vient également nous expliquer que toutes les missions sont sécurisées, encadrées et qu’il ne laisse pas partir de bénévoles sans avoir tout vérifié avant le départ.

Corinne s’occupe de toute la logistique et son accueil, sa gentillesse, sa disponibilité sont immenses, nous sommes « chouchoutés » comme des enfants !

C’est décidé, JE PARS en mission humanitaire…

Et me voici, en décembre dans l’avion qui m’emmène à en Inde. Je suis avec une équipe de 8 personnes qui ont toutes la même motivation que moi : aidez les populations et surtout se faire plaisir. Inutile de dire que cette première mission avec notre Chef de mission fut vraiment le début d’une aventure qui continue et qui j’espère continuera longtemps.

En revenant je n’ai pas pu me « séparer » de MH, je me suis inscrite à la formation Chef de Mission qui comporte plusieurs niveaux. Aujourd’hui, je suis au niveau 3 que j’espère valider en Septembre.

Depuis 2016, je suis repartie avec MH, j’ai emmené des équipes de bénévoles et le ressenti des bénévoles est le même que celui que j’ai ressenti à ma première mission.

Rejoignez l’association Mission Humanitaire pour votre première expérience, vous en redemanderez.

De Duc, Chirurgien Dentiste, Lille

Mission Cambodge, Mars 2018

Après une petite trentaine d’années d’exercice, il m’est apparu le désir d’apporter mes compétences dans l’humanitaire.

L’association MISSION HUMANITAIRE est arrivée tout d’abord par défaut car je m’apprêtais à partir avec une autre association, mais la mission a été annulée à la dernière minute. Après le séminaire, je n’avais plus de doute sur le sérieux de l’association MISSION HUMANITAIRE et j’ai décidé de partir au Cambodge, où il y avait un peu de matériel dentaire. C’était là, ma première mission humanitaire.

Cependant, c’était sans appréhension que je suis arrivé à Phnom Penh, car j’avais eu contact avec une ancienne dentiste bénévole partie deux mois plus tôt, et qui m’avait déjà « briefé » sur ma fonction lors de la mission.

La mission itinérante, s’est déroulée sur 4 sites différents dans le sud du pays. J’ai eu la chance d’avoir une assistante bénévole en plus d’une traductrice qui se prêtait aussi à l’assistance, quand l’assistante bénévole assurait le nettoyage de l’instrumentation, un luxe que je n’ai même pas dans mon quotidien !

Plus de 1 100 patients ont été vus (pour 3 médecins et un dentiste). Pour ma part, environ 200 dents ont été soignées ou extraites. Chaque patient repartait avec son échantillon de dentifrice et sa brosse à dent. Notre équipe était une petite équipe qui n’a pas permis de détacher un bénévole pour la prévention. Cependant j’ai pu faire une pause fauteuil pour une petite séance auprès de quelques enfants.

La population locale a un besoin de soins dentaires énorme, et j’ai pu améliorer un peu leur quotidien, même si parfois la frustration par manque de moyens techniques s’est fait ressentir. Mais celle-ci disparaissait rapidement devant leur reconnaissance après les soins prodigués. Nous pourrions prendre de la graine, devant cette population docile et si patiente lors des soins.

La mission médicale était dense (soins sur 10 jours), mais heureusement coupée d’une agréable journée off passée sur Koh Tonsay ou l’île du Lapin, petite île située au large de Kep. Malgré un confort très sommaire, cette invitation à la paresse nous a tous permis de recharger les batteries.

Merci à tous les bénévoles de l’équipe, très motivés, à l’équipe locale pour leur bonne humeur, et à notre chef de mission, pour sa gentillesse et son professionnalisme.

Merci à MISSION HUMANITAIRE pour cette belle aventure, si riche en émotions.

De Mathilde, Étudiante en droit, Nantes

Mission Inde du Sud

Cela fait un mois que je suis rentrée de ma mission en Inde, avec l’association MISSION HUMANITAIRE. C’était pour moi la première fois que je partais aussi loin toute seule et que je prenais l’avion. Autant vous dire qu’à la veille du départ je n’étais pas trop rassurée mais j’avais aussi très hâte de découvrir ce pays sur lequel on m’avait dit tant de bien.

A mon arrivée à l’aéroport, nous avons tout de suite fait connaissance avec les autres bénévoles ainsi qu’avec Fabrice, notre super chef de mission. Après un long voyage de 11 heures, nous avons découvert ce pays magnifique. Nous étions très bien installés sur notre lieu d’hébergement avec tout le nécessaire pour passer un bon séjour.

Puis, nous avons commencé les visites des villages pour soigner les personnes qui en avaient le plus besoin. Juste avant de partir en Inde, on me disait que j’allais voir des choses difficiles et tristes. Mais finalement, ces personnes sont loin d’être tristes. Malgré les problèmes de santé récurrents et leur pauvreté ils sont toujours souriants et très accueillants.

L’Inde est un pays magique. Ce voyage m’a fait mûrir et découvrir plein de belles choses. J’en garde un excellent souvenir et j’attends avec impatience ma prochaine mission.

Merci à l’association MISSION HUMANITAIRE pour ce magnifique voyage, à Fabrice notre super chef de mission et à toute l’équipe.

Connexion Tribu MH
:
: